Un procédé inadmissible et méprisant !

TRIBUNE - Jean-François BUET, Président de la FNAIM, évoque les 400 décrets pris, selon lui, "à la hâte", à la fin du quinquennat.

C'est arrivé ces derniers jours, alors que la France venait de voter et d'élire un nouveau Président de la République, alors que naissait dans le pays un espoir de renouveau, des mœurs politiques, des méthodes de gouvernement, des idées.

Plus de 400 décrets ont été pris en fin de semaine dernière à la hâte durant les ultimes heures d’un quinquennat à bout de souffle, touchant pour nombre d’entre eux à la vie quotidienne des ménages et à leur logement en particulier ! Comment peut-on imaginer que notre administration soit capable de telles manœuvres indignes de notre démocratie !

Ces décrets ont été pris sans aucune concertation avec les organisations représentatives des professionnels ou et des consommateurs, ou au mépris d'avis négatifs déjà formulés.

Deux illustrations, qui en disent long: un texte d'application de la loi Royal pour la croissance verte, fixant les modalités de la rénovation embarquée, et un décret consécutif à la loi pour l'égalité et la citoyenneté (PLEC) du 27 janvier 2017. Le premier concerne tous les copropriétaires (...). Le second décret réorganise de fond en comble le Conseil National de la Transaction et de la Gestion Immobilières qui encadre et contrôle les agents immobiliers et les administrateurs de biens, professionnels au service de trois Français sur quatre. (...)

Comment de tels textes ont pu être rédigés et signés de la main des ministres compétents, dont la ministre en charge du logement, dans le secret de leur cabinet ?

Outre que ces textes seront évidemment remis en question par ceux qu'ils concernent, qui en appelleront dans les semaines qui viennent au nouveau gouvernement, c'est la procédure qui est condamnable. Derrière cette pratique singulière qui consiste à règlementer à la va-vite dans les dernières heures d’un quinquennat, on sent la mésestime portée par les décideurs publics tant aux professionnels qu'aux ménages. Cette attitude est d'un autre âge. (...)

Les professionnels de l’immobilier et du logement n'entendent pas qu'on les humilie plus longtemps. Dans les cinq années qui viennent, ils souhaitent être des acteurs respectés et écoutés des pouvoirs publics pour la réussite d'une politique du logement pragmatique et réaliste.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Caluire/Plaine des maraichers : le SEPAL a gagné en justice contre des propriétaires

La Cour administrative d’appel de Lyon a rejeté en juin plusieurs demandes émanant notamment du syndicat agricole de Caluire et de propriétaires du plateau, lesquels avaient déjà été déboutés par le tribunal administratif.


Métropole de Lyon : les attributions des vice-présidents sont connues

Michel le Faou reste chargé de l’urbanisme, de l’habitat et du cadre de vie. Helène Geoffroy est déléguée à l’action foncière, et Georges Képénékian est en charge de la politique de la ville.


Foncière Inéa acquiert le « Silk »

Le groupe a acquis cet ensemble de bureaux situé au Carré de Soie, auprès du promoteur lyonnais GR Groupe. Une transaction importante dans ce quartier d’affaires, qui se chiffre en millions d’euros.


Georges Képénékian élu maire de Lyon

null
L’ex premier adjoint de Gérard Collomb hérite de la mairie de Lyon, suite à la démission du ministre de l’Intérieur de ses mandats locaux.


« Le logement abordable n’est pas un bien comme les autres »

null
Cédric Van Styvendael est le directeur général de Est Métropole Habitat. Il a été élu, en juin, président de Housing Europe. Nous évoquons avec lui ce nouveau mandat.


«Esplanade Général Pierre Robert de Saint Vincent» au 14 avenue Berthelot

Cette esplanade sera dénommée à l’occasion de la « Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français et d’hommage aux Justes de France ».


Hervé Reynaud prend la tête de l’Epora

null
Le conseil d’administration de l’établissement public foncier a élu vendredi dernier le maire de Saint-Chamond à la présidence de la structure.


Le contrat de chantier étendu aux autres secteurs

L’article comprenant l’extension de ce contrat jusqu’ici réservé au BTP a été adopté dans la nuit de mercredi à jeudi par l’Assemblée nationale.


David Kimelfeld élu président de la Métropole de Lyon

null
Le conseil de la Métropole a élu aujourd’hui son nouveau président, après la démission de Gérard Collomb, nommé ministre de l’intérieur. Le maire du 4ème arrondissement de Lyon a été élu au premier tour.
» Michel le Faou reste vice-président de la Métropole de Lyon


Election du président de la Métropole de Lyon

Le conseil de la Métropole élit ce lundi son nouveau président, après la démission de Gérard Collomb.


« Nous constatons une baisse du taux de départ »

Bernard Bochard et Eric Lamoulen sont respectivement président et directeur général de la SACVL. Ils évoquent l’édition 2017 de la « ruée vers l’appart », l’activité du bailleur et du marché locatif à Lyon, mais aussi les futures livraisons de la société.


«Nous allons nous rapprocher des maitres d’ouvrage»

null
Paul Galonnier est le nouveau président d’Indura, cluster des infrastructures durables. Il a succédé, il y a une dizaine de jours, à l’ex président, Pierre Rampa, devenu, depuis la mi-juin, président des canalisateurs du sud-est.
» Indura : Paul Galonnier a succédé à Pierre Rampa


La communauté urbaine de Clermont-Ferrand vote en faveur de la Métropole

La communauté urbaine a voté vendredi la transformation de la Communauté urbaine en Métropole. Celle-ci devrait voir le jour en 2018.


A45 : Laurent Wauquiez se félicite de l’avis du Conseil d’Etat

Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes s’est montré satisfait de l’avis favorable rendu par le Conseil d’Etat mardi, qui pourrait ouvrir la voie à une validation par le gouvernement.
» A45 : Gaël Perdriau se félicite de l’avis favorable du Conseil d’État


A45 : Gaël Perdriau se félicite de l’avis favorable du Conseil d’État

Le maire de Saint-Etienne s’est félicité de l’avis rendu ce mardi par la plus haute juridiction administrative.