Un procédé inadmissible et méprisant !

TRIBUNE - Jean-François BUET, Président de la FNAIM, évoque les 400 décrets pris, selon lui, "à la hâte", à la fin du quinquennat.

C'est arrivé ces derniers jours, alors que la France venait de voter et d'élire un nouveau Président de la République, alors que naissait dans le pays un espoir de renouveau, des mœurs politiques, des méthodes de gouvernement, des idées.

Plus de 400 décrets ont été pris en fin de semaine dernière à la hâte durant les ultimes heures d’un quinquennat à bout de souffle, touchant pour nombre d’entre eux à la vie quotidienne des ménages et à leur logement en particulier ! Comment peut-on imaginer que notre administration soit capable de telles manœuvres indignes de notre démocratie !

Ces décrets ont été pris sans aucune concertation avec les organisations représentatives des professionnels ou et des consommateurs, ou au mépris d'avis négatifs déjà formulés.

Deux illustrations, qui en disent long: un texte d'application de la loi Royal pour la croissance verte, fixant les modalités de la rénovation embarquée, et un décret consécutif à la loi pour l'égalité et la citoyenneté (PLEC) du 27 janvier 2017. Le premier concerne tous les copropriétaires (...). Le second décret réorganise de fond en comble le Conseil National de la Transaction et de la Gestion Immobilières qui encadre et contrôle les agents immobiliers et les administrateurs de biens, professionnels au service de trois Français sur quatre. (...)

Comment de tels textes ont pu être rédigés et signés de la main des ministres compétents, dont la ministre en charge du logement, dans le secret de leur cabinet ?

Outre que ces textes seront évidemment remis en question par ceux qu'ils concernent, qui en appelleront dans les semaines qui viennent au nouveau gouvernement, c'est la procédure qui est condamnable. Derrière cette pratique singulière qui consiste à règlementer à la va-vite dans les dernières heures d’un quinquennat, on sent la mésestime portée par les décideurs publics tant aux professionnels qu'aux ménages. Cette attitude est d'un autre âge. (...)

Les professionnels de l’immobilier et du logement n'entendent pas qu'on les humilie plus longtemps. Dans les cinq années qui viennent, ils souhaitent être des acteurs respectés et écoutés des pouvoirs publics pour la réussite d'une politique du logement pragmatique et réaliste.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le salon de l’immobilier de Lyon se tiendra du 16 au 18 mars

null
Comme chaque année, cet évènement, organisé par Comexposium, se tiendra durant 3 jours à la cité internationale de Lyon. Les salons immobiliers de Grenoble et Saint-Etienne se tiendront le même week-end.


Le vélo en pleine expansion à Lyon

null
L’année 2017 a été marquée par une nouvelle hausse du trafic vélo de l’ordre de 10% dans la Métropole.


Part-Dieu: les travaux du pôle d’échanges impactent l’accès au métro B

Un nouvel accès au métro B a été aménagé, face au centre commercial de la Part‐Dieu du fait des travaux préparatoires du réaménagement du pôle d’échanges multimodal.


L’UNAM tire le bilan de la conférence de consensus

L’union des aménageurs et lotisseurs a porté au cours de celle-ci des propositions visant à sécuriser et encourager la construction en secteur aménagé.


Mermoz devient un “quartier de reconquête républicaine”

null
Le ministre d’État et ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a lancé ce jeudi la police de sécurité du quotidien. 30 premiers quartiers ont été fléchés sur 2018-2019 pour initier cette démarche.


Jacques Mézard a clos la conférence de consensus

Le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard, a clôturé la conférence de consensus sur le logement.
» L’UNAM tire le bilan de la conférence de consensus


Le plan « Grand Froid » appliqué dans la Métropole de Lyon

Le préfet du Rhône a, lundi, activé ce dispositif. 21 départements ont, en tout, fait de même, en vue d’ouvrir de nouvelles places et renforcer la veille sociale et les maraudes.


BPNL: le calendrier des fermetures en février 2018

La Métropole de Lyon réalise des travaux de mise aux normes de sécurité des tunnels du boulevard périphérique nord de Lyon.


Inauguration de la crèche « l’escale de Nelly »

Ceci s’inscrit dans une volonté d’un meilleur accueil de la petite enfance dans ce secteur Berthelot/Epargne, en pleine expansion.


Lyon va accueillir « Interaction 18 »

La Métropole accueillera la conférence professionnelle annuelle dédiée au design d’interaction, organisée par l’association internationale IxDA.


Wauquiez met la pression sur Macron avant sa visite en Auvergne

null
Avant la visite du président de la République en Auvergne, le président des républicains demande un engagement ferme pour la LGV reliant Paris à Lyon en passant par Clermont-Ferrand.
» Auvergne-Rhône-Alpes dénonce la réforme de l’apprentissage


Saint-Etienne : Perdriau remercie Collomb pour la rénovation du commissariat

Le maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, a remercié le ministre de l’Intérieur pour la future rénovation du commissariat central de la ville, situé cours Fauriel.


Auvergne-Rhône-Alpes dénonce la réforme de l’apprentissage

La Région Auvergne-Rhône-Alpes a critiqué la réforme qui, selon elle, recentralise et fragilise les centres de formation.


« Il faut que nous abordions tous les sujets, y compris ceux qui fâchent »

null
Gaël Perdriau est maire de Saint-Etienne, président de Saint-Etienne Métropole. Il préside également, depuis le 1er janvier, le pôle métropolitain.


Lyon, remporte l’Access City Award des villes les plus accessibles

Lyon a été officiellement récompensée par la Commission européenne en décembre pour sa politique en matière de mobilité.