Un procédé inadmissible et méprisant !

TRIBUNE - Jean-François BUET, Président de la FNAIM, évoque les 400 décrets pris, selon lui, "à la hâte", à la fin du quinquennat.

C'est arrivé ces derniers jours, alors que la France venait de voter et d'élire un nouveau Président de la République, alors que naissait dans le pays un espoir de renouveau, des mœurs politiques, des méthodes de gouvernement, des idées.

Plus de 400 décrets ont été pris en fin de semaine dernière à la hâte durant les ultimes heures d’un quinquennat à bout de souffle, touchant pour nombre d’entre eux à la vie quotidienne des ménages et à leur logement en particulier ! Comment peut-on imaginer que notre administration soit capable de telles manœuvres indignes de notre démocratie !

Ces décrets ont été pris sans aucune concertation avec les organisations représentatives des professionnels ou et des consommateurs, ou au mépris d'avis négatifs déjà formulés.

Deux illustrations, qui en disent long: un texte d'application de la loi Royal pour la croissance verte, fixant les modalités de la rénovation embarquée, et un décret consécutif à la loi pour l'égalité et la citoyenneté (PLEC) du 27 janvier 2017. Le premier concerne tous les copropriétaires (...). Le second décret réorganise de fond en comble le Conseil National de la Transaction et de la Gestion Immobilières qui encadre et contrôle les agents immobiliers et les administrateurs de biens, professionnels au service de trois Français sur quatre. (...)

Comment de tels textes ont pu être rédigés et signés de la main des ministres compétents, dont la ministre en charge du logement, dans le secret de leur cabinet ?

Outre que ces textes seront évidemment remis en question par ceux qu'ils concernent, qui en appelleront dans les semaines qui viennent au nouveau gouvernement, c'est la procédure qui est condamnable. Derrière cette pratique singulière qui consiste à règlementer à la va-vite dans les dernières heures d’un quinquennat, on sent la mésestime portée par les décideurs publics tant aux professionnels qu'aux ménages. Cette attitude est d'un autre âge. (...)

Les professionnels de l’immobilier et du logement n'entendent pas qu'on les humilie plus longtemps. Dans les cinq années qui viennent, ils souhaitent être des acteurs respectés et écoutés des pouvoirs publics pour la réussite d'une politique du logement pragmatique et réaliste.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Retour à la normale

EDITO –  Le marché du crédit immobilier semble revenir dans un profil saisonnier moins atypique qu’il n’avait été en 2017, les banques réalisant de nouveau des efforts en ce mois d’avril. Mais ceux-ci seront-t-il suffisants pour redonner du souffle au marché ?


La CAPEB du Rhône déménagera dans un nouveau siège en 2019

L’immeuble sera situé à quelques pas de son siège actuel, situé rue de Saint-Cyr, dans le neuvième arrondissement de Lyon. Celui-ci vise à assurer le développement de la confédération.


Immobilier neuf : les prix affichés toujours en hausse

Trouver-un-logement-neuf.com a fait part ce lundi son baromètre des prix des logements neufs. Lyon reste sur le podium, derrière Paris et Bordeaux.


Hébergement : une fermeture « progressive » des structures

La préfecture du Rhône a indiqué, au terme d’une réunion entre élus et acteurs étatiques et associatifs, qu’il n’y aurait pas de remise à la rue sans examen social et administratif individuel.


Lyon 2: inauguration de « République Grôlée Carnot »

Firce Capital inaugurait vendredi cette nouvelle marque, qui vise à revaloriser et affermir la nouvelle identité de ce quartier.


La LCA-FFB interpelle Julien Denormandie

La LCA-FFB organisait ce jeudi sa convention nationale. Celle-ci a, à cette occasion, alerté le secrétaire d’État à la Cohésion des territoires, Julien Denormandie.


La Métropole de Lyon promeut à Paris sa stratégie « Industrie du futur »

Le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, s’est rendu mardi sur le Salon Global Industrie à Paris nord Villepinte.


La colline de Fourvière veut devenir un “Grand Site de France”

Le président de la Métropole, David Kimelfeld, et le maire de Lyon, Georges Képénékian, organisaient ce lundi une conférence de presse pour présenter le projet de labellisation de la colline de Fourvière.


Affluence stable pour le salon de l’immobilier de Lyon


Le visitorat du salon organisé du 16 au 18 mars à la cité internationale a été stable par rapport à 2017. A Saint-Etienne, la fréquentation a connu un record.


Le calendrier des fermetures du périphérique nord de Lyon en avril

La Métropole de Lyon a fait part en fin de semaine dernière du calendrier de fermeture du boulevard périphérique nord de Lyon (BPNL) en avril. La fin des travaux sur cette infrastructure approche.


Travaux de requalification des rues Longchamp et Sainte Famille à Villeurbanne

La ville veut créer un espace plus fonctionnel aménagé en zone 30.


Le salon de l’immobilier de Lyon ouvre ses portes ce vendredi

null
Pendant trois jours, le salon annuel se tient au centre des congrès, à la Cité internationale.


Nature en ville : Lyon récompensé

La Ville a reçu sa 4ème fleur du label “Villes et Villages fleuris”. Lyon est ainsi la plus grande ville et la seule métropole française à pouvoir se prévaloir de cette distinction.


Les taux en légère baisse en février, selon Crédit Logement

Les taux de crédit immobilier ont encore reculé le mois dernier selon le spécialiste du cautionnement. Celui-ci précise que le ralentissement de la demande s’est confirmé depuis le début de l’année 2018, entrainant un recul de la production.


Le secteur des matériaux impacté en janvier par la météo et l’effet de base

L’UNICEM a fait part en cours de semaine dernière de sea lettre mensuelle de conjoncture.