Nettes hausses de prix dans certains arrondissements de Lyon

LPI-Seloger a fait état de son baromètre mensuel des prix immobiliers en France et à Lyon.

LPI Seloger a fait état lundi de son baromètre mensuel des prix immobiliers. Selon ce dernier, l’augmentation des prix des logements anciens reste « soutenue ». En mai, les prix affichés étaient en hausse de 0.7% sur un an (contre +2.9% en 2016), alors que les prix signés étaient en progression de 4,2% sur un an, pour les appartements comme pour les maisons.

« Il y a un an, à la même époque, l’augmentation n’était que de 1,2%. Le rythme de progression des prix signés s’est nettement redressé en 2016 : il est maintenant à son plus haut niveau depuis mai 2012», note le baromètre.

Mais le baromètre précise que la progression des prix signés a été moins rapide au cours des 3 derniers mois qu’en 2016, à la même époque, avec une progression de 1.5% en mai. « Alors qu’habituellement la pression de la demande se renforce sur les prix, après des mois d’hiver durant lesquels le marché n’a pas fait montre de dynamisme. Mais cette année échappe à la règle : et déjà en avril, le rebond des prix avait été moins marqué qu’à l’habitude », indique LPI-Seloger.

Forte hausse des prix dans les arrondissements de Lyon

Dans les grandes villes, « l’affaiblissement de la demande d’accompagne d’un ralentissement de la hausse des prix dans plusieurs grandes villes : Angers, Clermont-Ferrand, Marseille, Nice, ou Reims voire Toulouse », note LPI-Seloger. Les prix sont en baisse sur un an dans près de 25% des villes de plus de 100.000 habitants. Sur 3 mois, les prix signés stagnent à Lyon, à 4345€ le m², et progressent de 4.7% à 2544€ le m² à Grenoble. Ils chutent en revanche de 9.9% à 1312€ le m² à Saint-Etienne.

A Lyon, les prix sont orientés à la hausse dans la quasi-totalité des arrondissements. Seul le deuxième arrondissement affiche des prix en léger repli, de l’ordre de 1.4% à 5173€ le m². Les autres arrondissements sont orientés positivement, à l’image du quatrième (+3.8% à 4.144€ le m²), du 5ème(+1.6% à 3.517€ le m²), du 8ème (+0.6% à 3228€ le m²) et du 9ème arrondissement (+2% à 3.036€ le m²). Côté prix affichés, on notera la forte hausse des 1er (+12.6%), 3ème (+12.6%), et 6ème (+8.5%) arrondissements.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les prix de l’immobilier en hausse de 5.1% à Lyon

La fédération a, mercredi, transmis ses chiffres au titre du premier semestre 2017. Sur 12 mois, la hausse des prix est assez sensible en France, et notamment dans plusieurs villes, dont Lyon. Mais certaines villes de la région voient toujours leurs prix baisser


Nettes hausses de prix dans certains arrondissements de Lyon

null
LPI-Seloger a fait état lundi de son baromètre mensuel des prix immobiliers en France et à Lyon.


Les prix de l’immobilier s’envolent dans certains secteurs de Lyon, selon LPI-Seloger

L’observatoire a publié son baromètre lundi. Il fait état de nettes hausses dans certains arrondissements, comme le 1er, le 3ème ou le 6ème.


Investir dans un garage : Bourgoin-Jallieu et Romans-sur-Isère dans le top 5

Le site Jestocke.com a établi un top 5 des villes atypiques pour investir dans un garage.


Les prix de l’immobilier accélèrent à Lyon

null
Le dernier baromètre LPI Seloger publié mardi fait état d’une nette hausse des prix dans la Métropole de Lyon. Au niveau national, les prix se tassent sur les trois derniers mois.


Lyon : les prix des appartements en hausse de 6.2% en 2016

Au quatrième trimestre 2016, les prix augmentaient nettement à Lyon, tandis qu’ils s’avéraient toujours en baisse à Saint-Etienne. Les volumes continuent, au niveau national, à se densifier.


Clermont-Ferrand : une hausse des prix de l’immobilier de 3.8% en 2016

A l’occasion de la présentation des chiffres du CRPI, la FNAIM a fait un point sur le marché de la transaction et de la location en Auvergne et à Clermont-Ferrand.


Grenoble : ventes de logements en hausse mais prix stables en 2016

La Chambre des notaires de l’Isère a fait état mardi de son observatoire de l’immobilier.


« L’équilibre des territoires est la clé de la crise du logement »

null
Jean-Marc Torrollion est le président délégué de la FNAIM au niveau national.


Prix des logements anciens : +3.3% à Lyon au 3ème trimestre

L’indice INSEE-Notaires pour l’agglomération de Lyon a été diffusé il y a quelques jours, concomitamment à la mise à jour de l’estimation des prix au niveau national.


Prix de l’immobilier : +5.1% dans l’agglomération de Lyon, selon Century 21

null
Le réseau d’agences franchisées tirait mardi matin un bilan immobilier au titre de l’année 2016, au niveau national et dans l’agglomération de Lyon.
» Les prix de l’immobilier en nette hausse à Lyon en 2016, selon Laforêt
» Orpi table sur 900.000 ventes immobilières en 2016
» Lyon: les prix de l’immobilier en hausse de 1.5%, selon Orpi
» Une hausse des prix et des volumes en France également observée chez Guy Hoquet


Les prix de l’immobilier en nette hausse à Lyon en 2016

null
Laforêt présentait ce lundi son point sur le marché immobilier sur l’année écoulée. Les prix ont progressé à Lyon de 3.4%.
» Orpi table sur 900.000 ventes immobilières en 2016


Des prix en nette hausse à Lyon, Clermont, et en baisse à Saint-Etienne

Les Notaires de France ont révélé des dynamiques différentes pour les prix des appartements au 2ème trimestre en Auvergne-Rhône-Alpes. Les prix des maisons sont en revanche partout en hausse.


Immobilier : la dynamique se maintient au 3ème trimestre

null
Les réseaux Century 21 et Guy Hoquet ont fait état mardi de leurs chiffres à la fin des trois mois écoulés. Les prix et les volumes restent orientés à la hausse.


Nette reprise du marché de l’immobilier en Isère en 2015


La Chambre des notaires de l’Isère a fait état mardi de ses statistiques 2015. Les volumes se sont étoffés, même si les prix sont encore orientés à la baisse.