Nicolas Hulot dévoile les grandes mesures de son plan climat

Le ministre de la Transition écologique et solidaire a fait part, dans une interview à Libération, quatre mesures dont le chèque énergie, ou encore une prime pour changer de chaudière.

Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, a accordé une interview à Libération, publiée ce lundi. Il a, à cette occasion, dévoilé les mesures phare de son plan climat. Il a ainsi annoncé une extension de la prime à la casse, un crédit d'impôt transformé en prime, le chèque énergie, ainsi qu’un coup de pouce pour changer de chaudière. Il s’agit pour le ministre de constituer ainsi « un paquet solidarité climatique », qui correspond à la dimension solidaire de son ministère.

La première concerne la conversion des véhicules, pour ceux qui souhaitent passer « d'un vieux véhicule polluant à une voiture thermique à faible émission de CO2. « À partir de 2018, la prime de 500 euros à 1.000 euros, qui existait uniquement pour les ménages à revenus modestes et qui ne fonctionnait pas bien, sera généralisée à tous les Français propriétaires de véhicules essence d'avant 1997 ou diesel d'avant 2001 », a ainsi indiqué le ministre dans cette interview. « Et pour ceux qui souhaitent passer à l'électrique, « la prime à la conversion sera de 2.500 euros », a-t-il ajouté.

Chèque énergie et coup de pouce pour changer une chaudière au fioul polluante

Autre mesure, le «chèque énergie». Celui-ci avait déjà été expérimenté dans quatre départements. Il va être «étendu», afin de permettre d'aider 4 millions de ménages aux revenus très bas à payer leur facture d'énergie. «Le chèque sera versé automatiquement, selon un barème allant de 48 à 227 euros par an. À compter de 2019, il sera revalorisé et passera à 200 euros par an en moyenne. C'est une mesure conséquente, j'y tiens beaucoup», affirme le ministre.

La troisième mesure concerne le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE). Celui-ci sera, en 2019, «  transformé en prime, versée dès que les travaux seront achevés  ». Par ailleurs, il a indiqué qu’un coup de pouce serait donné aux «ménages aux moyens les plus modestes qui veulent changer une chaudière au fioul très polluante, à condition de passer aux énergies renouvelables, comme le bois ou les pompes à chaleur. Cela pourra représenter jusqu'à 3.000 euros», a précisé Nicolas Hulot.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Julien Denormandie a participé jeudi à la réunion de concertation du SPPEH

null
Ce jeudi, avait lieu à l’Hôtel de Région une réunion de concertation sur le déploiement du service public de la performance énergétique de l’habitat, le SPPEH.


« Garantir l’équité »

Eric Fournier est le vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Il participait ce jeudi en présence du ministre chargé de la Ville et du logement à une réunion de concertation portant sur le SPPEH. Nous l’avons interrogé à cette occasion sur le déploiement de ce service public, et sur les annonces réalisées par Julien Denormandie.


« Gérons la complexité et rendons la simplicité aux français »

null
Julien Denormandie est le ministre chargé de la Ville et du Logement . A l’occasion de sa participation à la réunion de concertation sur le déploiement du service public de la performance énergétique de l’habitat, nous avons évoqué avec lui le thème de la rénovation, mais aussi ceux du zonage et de la fin du PTZ en zone B2 et C.


La Métropole de Lyon consacrée «capitale française de la Biodiversité»

Le titre a été décerné à la collectivité durant la 9e édition du concours organisé par l’Agence française pour la biodiversité.


Rénovation énergétique : un nouveau service d’accompagnement

Elisabeth Borne, Julien Denormandie et Emmanuelle Wargon ont annoncé le lancement de ce service et la mobilisation de 200 millions d’euros.


«L’environnement, c’est consubstantiel à toutes les politiques publiques»

François-Noël Buffet, candidat LR à la présidence de la Métropole de Lyon, évoque avec nous la question de la végétalisation des espaces publics, du déclassement de l’A6-A7, et du contournement de Lyon.


Le parc Rosa Parks, nouvelle centralité verte pour Terraillon


L’espace vert a été inauguré début juillet par le préfet et le président de la Métropole. Il s’insère dans la ZAC de Bron Terraillon, qui a bénéficié du premier plan de renouvellement urbain.


«Avec 200.000 m², un site unique en France de par sa surface et sa production»


Gaël Perdriau est le président de Saint-Etienne Métropole. Il évoque la solarisation du patrimoine immobilier de la ville et la récente implantation de Google.


Saint-Etienne Métropole a lancé la solarisation de son patrimoine immobilier

Son président, Gaël Perdriau, a présenté il y une dizaine de jours un ambitieux projet de solarisation du patrimoine immobilier. La production d’énergie permettra de couvrir la moitié des besoins électriques du réseau de tramway.


Confluence, lieu d’expérimentation pour la végétalisation et le bâti durable


David Kimelfeld a présenté jeudi dernier différentes expérimentations réalisées sur ce territoire par la collectivité et des promoteurs. Il a notamment signé, avec la SPL Lyon Confluence, la charte de l’arbre.


Vers une presqu’ile de Lyon plus végétale

Gerard Collomb a, lors d’une conférence de presse ce mercredi,  annoncé le lancement d’une consultation citoyenne sur les expérimentations visant à végétaliser le cœur de ville.


La partie haute du parc Blandan est ouverte

Le maire de Lyon et le président de la Métropole ont communiqué mercredi de concert sur la livraison de la troisième tranche de travaux du parc Blandan. David Kimelfeld a fait une visite du site en présence de plusieurs élus.


La 1ère chaufferie biomasse urbaine inaugurée à Lyon

Gérard Collomb et David Kimelfeld ont inauguré dans le quartier de Gerland la chaufferie bois de Surville, première chaufferie biomasse urbaine de France.


Point d’étape pour Ecoréno’v

Les 36 partenaires de ce dispositif d’aide à la rénovation énergétique des logements réalisaient ce jeudi un point d’étape à l’Hôtel de Métropole de Lyon.


Le plan bâtiment durable travaille sur la rénovation du parc locatif privé

Le plan bâtiment durable lance un groupe de travail pour favoriser la rénovation du parc locatif privé. Il sera animé par des représentants de l’UNPI et de Soliha.