Nicolas Hulot dévoile les grandes mesures de son plan climat

Le ministre de la Transition écologique et solidaire a fait part, dans une interview à Libération, quatre mesures dont le chèque énergie, ou encore une prime pour changer de chaudière.

Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, a accordé une interview à Libération, publiée ce lundi. Il a, à cette occasion, dévoilé les mesures phare de son plan climat. Il a ainsi annoncé une extension de la prime à la casse, un crédit d'impôt transformé en prime, le chèque énergie, ainsi qu’un coup de pouce pour changer de chaudière. Il s’agit pour le ministre de constituer ainsi « un paquet solidarité climatique », qui correspond à la dimension solidaire de son ministère.

La première concerne la conversion des véhicules, pour ceux qui souhaitent passer « d'un vieux véhicule polluant à une voiture thermique à faible émission de CO2. « À partir de 2018, la prime de 500 euros à 1.000 euros, qui existait uniquement pour les ménages à revenus modestes et qui ne fonctionnait pas bien, sera généralisée à tous les Français propriétaires de véhicules essence d'avant 1997 ou diesel d'avant 2001 », a ainsi indiqué le ministre dans cette interview. « Et pour ceux qui souhaitent passer à l'électrique, « la prime à la conversion sera de 2.500 euros », a-t-il ajouté.

Chèque énergie et coup de pouce pour changer une chaudière au fioul polluante

Autre mesure, le «chèque énergie». Celui-ci avait déjà été expérimenté dans quatre départements. Il va être «étendu», afin de permettre d'aider 4 millions de ménages aux revenus très bas à payer leur facture d'énergie. «Le chèque sera versé automatiquement, selon un barème allant de 48 à 227 euros par an. À compter de 2019, il sera revalorisé et passera à 200 euros par an en moyenne. C'est une mesure conséquente, j'y tiens beaucoup», affirme le ministre.

La troisième mesure concerne le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE). Celui-ci sera, en 2019, «  transformé en prime, versée dès que les travaux seront achevés  ». Par ailleurs, il a indiqué qu’un coup de pouce serait donné aux «ménages aux moyens les plus modestes qui veulent changer une chaudière au fioul très polluante, à condition de passer aux énergies renouvelables, comme le bois ou les pompes à chaleur. Cela pourra représenter jusqu'à 3.000 euros», a précisé Nicolas Hulot.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Nouveaux «Quartiers Fertiles» à Lyon, Saint-Fons, Rillieux-la-Pape et Saint-Étienne

Les ministères de l’Agriculture et de la Ville ont annoncé à la mi-avril 48 nouveaux lauréats pour cet appel à projets visant à développer l’agriculture urbaine dans les quartiers.


Caluire-et-Cuire : Lyon Métropole Habitat réhabilite 180 logements

nullCette opération porte sur les logements de la résidence La Rivette, située Montée des Forts.


MaPrimeRénov’ : plus de 185.000 dossiers déposés au 1e trimestre

L’Anah a fait part ce lundi d’un bilan de la prime au titre du premier trimestre.


Saint-Etienne : un espace vert de 2.000 m² sera créé sur la friche de l’Eden

Le désamiantage et la démolition de l’ancien cinéma va intervenir au cours des prochains mois. Au printemps 2022, sera initiée la réalisation d’un nouvel espace public dans cette rue située non loin de l’Hôtel de ville.


Inauguration de l’arboretum de Sathonay-Camp

nullCet arboretum est situé en lisière de la ZAC Castellane, développée depuis 10 ans par la Métropole de Lyon et la Ville. Après une déambulation au sein de la zone aménagée, il a été inauguré vendredi par le maire et le président de la Métropole de Lyon.


La Ville de Lyon a présenté sa PPI 2021-2026

nullLe projet de programmation pluriannuelle des investissements 2021-2026 a été présenté ce jeudi devant le conseil municipal. Il comprend notamment des élements en matière de logement.


La Métropole amplifie le dispositif «Ecoréno’v» pour la rénovation des logements

null
La collectivité amplifie ses efforts en termes de rénovation thermique des logements, avec l’adoption mardi d’un nouveau règlement pour le dispositif. Pour le présenter, une visite était organisée jeudi dans une copropriété du 8ème arrondissement de Lyon.


L’ex-collège Truffaut, futur lieu de vie du 1er arrondissement


Une visite du site qui accueillera à terme une résidence étudiante, un hostel, une crèche et des tiers lieux, était organisée mercredi en présence du maire de Lyon et du président de la Métropole.


La ZFE va être renforcée dès 2022

Le conseil métropolitain a acté un durcissement progressif de la zone à faibles émissions dans la Métropole de Lyon à partir de 2022. Le diesel sera, lui, banni dès 2026. D’autres sujets urbains étaient également à l’ordre du jour.


«Le BTP, dans le Rhône, a augmenté ses emplois salariés de 3 % en 2020»


Nous évoquons, à l’occasion de la présentation de l’exposition photos sur les métiers du BTP, les difficultés de recrutement du secteur avec Samuel Minot, président de la fédération BTP Rhône et Métropole.


21 collectivités sélectionnées pour l’AMI «Schéma directeur immobilier et énergétique»

Ces collectivités en Auvergne-Rhône-Alpes ont été sélectionnées en janvier dans le cadre de cet appel à manifestation d’intérêt.


Alliade Habitat explore le concept de ferme urbaine

null
La ferme urbaine implantée sur la ZAC des Girondins il y a quelques mois par Alliade Habitat commence à produire ses légumes. Avant d’être pérennisée sur le toit d’un immeuble, elle fait l’objet d’évaluations techniques, économiques. Prochainement, elle sera même l’objet d’une thèse d’architecture.


L’État investit pour des habitations plus adaptées aux risques naturels

Dans le cadre du projet de loi Climat et Résilience, le ministère de la Transition écologique augmente les financements pour aider les territoires à s’adapter aux conséquences du dérèglement climatique.


RE2020 : les fédérations veulent une confirmation des bonnes évolutions

null
L’USH, la FPI, le Pôle Habitat FFB, la FFB, la Fédération SCOP BTP, la CAPEB, l’UNSFA et l’UNTEC ont réagi suite aux annonces sur la RE2020. Ils souhaitent notamment une confirmation dans les textes et un suivi des impacts.


La RE2020 entrera finalement en vigueur le 1er janvier 2022

Barbara Pompili et Emmanuelle Wargon ont détaillé ce jour les conditions d’entrée en vigueur de la RE2020, qui est retardée de 6 mois.