Nette hausse des créations d’entreprises dans la Métropole de Lyon

19.600 entreprises créées en 2017 soit 2.560 entreprises de plus qu’en 2016, selon les chiffres dévoilés par l’étude OPALE.

La base de clientèle des conseils en immobiliers tend à s'accroître dans la Métropole de Lyon. L’étude OPALE (Observatoire Partenarial Lyonnais en Économie) publiée chaque année en juin, est un bon baromètre de la création d’entreprise. Celle-ci, publiée à la veille de la quinzième édition du Salon des Entrepreneurs, a cette année encore montré un net dynamisme de la création d’entreprise, avec 19.600 entreprises créées en 2017 soit 2.560 entreprises de plus qu’en 2016. Cette croissance est deux fois plus importante qu’à l’échelle nationale ou régionale, note la Métropole. Cette hausse de 14% intervient en effet après une progression de 11% en 2016 (avec 1750 créations).

Lyon en tête des métropoles avec Bordeaux

«Ces bons résultats sont le fruit d’une action conjointe de l’ensemble des acteurs économiques du territoire. Notre enjeu est de conforter le soutien des entrepreneurs dans leur projet de création et d’appuyer fortement sur les actions d’accompagnement dans leur développement. Faire que nos startups s’ancrent et se développent sur le territoire. Mon ambition est que Lyon soit la métropole la plus attractive en matière d’entrepreneuriat », a souligné David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon dans un communiqué.

Le taux de création est par ailleurs très élevé, de l’ordre de 18% en 2017, contre 16% en 2016. Il est nettement supérieur à la moyenne nationale et régionale (13%), ce qui permet « à la métropole lyonnaise de se classer avec Bordeaux en tête des grandes métropoles françaises sur le plan du renouvellement du tissu productif », note la collectvité.

Créations importantes dans la logistique

On note des dynamiques importantes dans certains secteurs, comme les services aux entreprises. Plus de 8.000 créations y ont été enregistré. Plus de la moitié de ces créations de services sont dédiées à des secteurs spécialisés, scientifiques et techniques tel que les activités de conseil pour les affaires et autres conseils de gestion, phénomène qui constitue une spécificité de la Métropole.

L’autre secteur prisé par les créateurs est le transport-logistique. Il totalise, avec plus de 940 créations supplémentaires par rapport à l’an dernier, 14% de l’ensemble des créations. Le chiffre est par ailleurs en hausse de 52 %. « L’activité est portée par une majorité de nouvelles entreprises spécialisées dans l’acheminement-distribution de lettres et petits colis ainsi que les services de livraison à domicile, toujours plus nombreux sur le territoire ou encore le transport des voyageurs par taxis (y compris VTC) », note la Métropole.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Corbas : DCB Logistics développe une messagerie sur deux étages

nullValoris Real Estate est en charge de la commercialisation de ce nouveau projet.


Un département logistique urbaine créé chez Arthur Loyd Logistique

Erick Schiller va prendre la direction de cette nouvelle équipe.


« Une certaine résilience de l’immobilier tertiaire à Lyon »

Benoît de Fougeroux est le président de la FNAIM Entreprises de Lyon. Nous évoquons avec lui les grandes tendances du premier trimestre en matière d’immobilier d’entreprise. Si le marché des bureaux est stable par rapport au premier trimestre 2020, l’industriel affiche pour sa part une certaine dynamique.


200.000 m² disponibles à 6 mois dans la région, selon EOL

Le spécialiste a fait un point sur l’immobilier logistique en région Auvergne-Rhône-Alpes.


Immobilier logistique : demande placée en hausse logique au 1er trimestre

Arthur Loyd Logistique a fait état d’un rattrapage de la demande placée, après un premier trimestre 2020 affecté par la crise sanitaire.


Corbas : prise à bail d’une plateforme logistique par le groupe La Poste

La transaction a été finalisée par le département industriel & logistique de Cushman & Wakefield.


Wide : la plateforme qui veut accélérer les transactions

nullBelge de naissance et lyonnaise de cœur, Justine Petit Bramon a travaillé douze comme commercialisatrice chez CBRE et JLL avant de créer son entreprise. Cette entreprise, c’est Wide, une plateforme Web dont l’objectif est de partager le plus largement possible les offres afin d’accélérer les ventes.


Malgré la crise, le PIPA a accueilli davantage de salariés en 2020


Malgré la crise sanitaire, les entreprises du parc industriel de la plaine de l’Ain ont accueilli près de 400 salariés supplémentaires l’an dernier.


Logistique : «Track» vendu à un des clients de CBRE Global Investors

6e Sens Immobilier a vendu cette plateforme située à Villette d’Anthon.


Gauthier Denys à la tête du pôle activités et logistique de Valoris Real Estate

null
La société a annoncé restructurer son service activités et logistique, et l’arrivée de deux nouveaux collaborateurs, pour répondre à sa croissance.


Matias Jérôme rejoint BNP Paribas Real Estate Transaction à Lyon

nullIl vient étoffer l’équipe investissement de l’entité lyonnaise.


Investissement immobilier à Lyon : 2020, deuxième meilleure année de tous les temps

Malgré la crise sanitaire, le volume d’investissement en immobilier d’entreprise a atteint un niveau élevé, de 1,6 milliard d’euros dans la Métropole de Lyon.


Immobilier logistique: une bonne année 2020 en région lyonnaise

A la faveur de nombreuses transactions émanant de prestataires logistiques, l’année dernière a vu une progression du segment par rapport à 2019.


Légère baisse de la demande placée en immobilier logistique

Immostat, le GIE des quatre grands conseils en immobilier d’entreprise (BNP Paribas Real Estate, CBRE, JLL et Cushman & Wakefield) a présenté ce vendredi les chiffres des grands indicateurs du marché de l’immobilier logistique en Île-de-France et en France.


La demande placée de bureaux s’est effondrée en 2020 en Île-de-France

Immostat a publié ce vendredi ses principaux chiffres de l’immobilier de bureaux dans la région. La crise sanitaire a poussé les acteurs à l’attentisme.