Crédits aux particuliers : une nette baisse de la production en 2018

La Banque de France a, lundi, fait état de ses chiffres de crédits aux particuliers. La production de l’année 2018 est en nette baisse par rapport à l’année 2017, année toutefois exceptionnelle.

La production de crédit à l’habitat a nettement baissé en France en 2018. Sur l'année écoulée, la production de nouveaux crédits à l'habitat s'établit à 203 milliards d'euros après 273 milliards d'euros en 2017. La Banque de France explique cette diminution s'explique par la forte baisse des flux de rachats et renégociations, qui repasse à 35 milliards d'euros en 2018, après 113 milliards en 2017. La part des renégociations au sein de l'ensemble de la production de crédits à l'habitat revient à 14,6 % en décembre, soit un plus bas depuis fin 2014.

L’année 2017 avait toutefois été une année exceptionnelle, après une très forte production de crédit immobilier intervenue au premier quadrimestre. Cette année-là avait marqué un record dans la décennie, avec un chiffre de 272,9 millions d’euros de crédits, contre 251,6 millions d’euros en 2016 et 212,6 millions d’euros en 2015. La production 2018 est ainsi la plus faible depuis 2014, année où elle excédait à peine 112 millions d’euros.

Taux de crédit immobilier en baisse sur un an

Sur un an, on notera néanmoins que les encours de crédits à l'habitat continuent de progresser vivement, à +5,8%, après une variation mensuelle d'encours de crédits à l'habitat de 5,5 milliards d'euros après 4,4 milliards en novembre. L’encours atteint son plus haut niveau de l'année.

Le taux d'intérêt moyen des nouveaux crédits à l'habitat à long terme et à taux fixe est, lui, en repli sur le mois, à 1,49% contre 1,50% en novembre. Le repli est ainsi de 12 points de base par rapport à décembre 2017. Il revient à son niveau le plus bas depuis près de 16 ans.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Crédit immobilier : des signes d’affaiblissement du marché

nullSelon les chiffres de la Banque de France, les taux de crédit à l’habitat sont au plus haut. Ceux de Crédit Logement / CSA font état d’un nombre de prêts accordés qui s’est affaibli.


BCE : la remontée des taux est dans les tuyaux

La Banque centrale européenne a annoncé jeudi qu’elle comptait relever ses taux de 25 points de base le mois prochain.


La production de crédit en avril avoisinait ses plus hauts niveaux sur 5 ans

C’est ce qu’a révélé la Banque de France dans son son dernier point mensuel portant sur les crédits aux particuliers.


La hausse des taux s’accélère, le nombre de prêts accordés s’affaiblit

Les taux de crédit immobilier poursuivent leur remontée, notent les courtiers en crédit immobilier. L’observatoire CSA/Crédit Logement a, lui, dévoilé ses statistiques au titre du mois de mai, qui confirme ce mouvement de hausse.


« L’ère des taux très très faibles est certainement révolue»

C’est ce qu’a indiqué le directeur général de la Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes, Daniel Karyotis, à l’occasion de la présentation des résultats 2021 de l’établissement.


Les taux de crédit immobilier en forte hausse

nullC’est ce qu’a indiqué ce mardi l’intermédiaire en crédit immobilier Emprunt Direct.


Production de crédit immobilier au plus haut, à 274 milliards d’euros en 2021

La Banque de France a fait part ce vendredi de son point mensuel sur les crédits aux particuliers. Si elle s’affiche encore, sur un an, en hausse par rapport à 2020, la production a faibli en fin d’année. Une possible hausse des taux de la part de la BCE pourrait impacter le marché du crédit en 2022.


Le nombre de prêts accordés en baisse, selon CSA/Crédit Logement

En janvier 2022, le taux moyen des crédits du secteur concurrentiel s’est établi à 1.07%.


Net rebond des taux de crédit immobilier

Les courtiers en crédit immobilier font état, en ce début de mois, d’une hausse de 10 à 15 points de base des taux, une conséquence logique des récents mouvements sur les marchés de taux.


Crédit immobilier: Crédit Logement prévoit une légère hausse des taux en 2022

L’observatoire CSA/Crédit Logement a fait part jeudi de son bilan du quatrième trimestre 2021 et de l’ensemble de l’année en matière de prêts à l’habitat.


Crédit immobilier : des taux stables, mais des craintes sur le financement

nullLa Banque de France a fait part de ses chiffres mensuels sur le crédit à l’habitat, toujours dynamiques à fin novembre. Les courtiers craignent, eux, un impact des nouvelles normes HCSF sur le financement.


Hausse des taux et ralentissement de la production de crédit

La Banque de France a fait part de sa note mensuelle sur les crédits aux particuliers. Selon les courtiers, les banques ont entamé le relèvement de leurs grilles au titre du mois de novembre.


Les recommandations du HCSF deviendront une norme contraignantes en 2022

Le Haut Conseil de stabilité financière se réunissait ce mardi. Il a adopté une décision juridiquement contraignante, comme il l’avait annoncé en décembre dernier.


Crédit immobilier : taux stables et production record

nullEmprunt Direct a fait part de son baromètre des taux en Auvergne-Rhône-Alpes. Vousfinancer a pour sa part commenté les derniers chiffres de production de crédit en France.


Crédit immobilier : des taux au plus bas, une production au plus haut

La Banque de France a fait état ce mardi de son traditionnel point mensuel sur les crédits aux particuliers.