Les interrogations de la CNCEF sur « Prêt atout »

La Chambre Nationale des Conseils Experts Financiers (CNCEF) a pris connaissance du dispositif de BPIFrance. Elle s'interroge sur le fait que certaines entreprises d'intermédiation financière en seraient exclues.

Le "Prêt Atout" a été mis en place par BPIFrance dans le cadre des mesures spécifiques au COVID19 sur demande de l'Etat. Son objectif est de renforcer la trésorerie des entreprises pour leur permettre, dans un contexte conjoncturel exceptionnel de résoudre les tensions de trésorerie passagères (et non structurelles), dans l'attente d'un retour à des conditions normales d'exploitation.

Mais la Chambre Nationale des Conseils Experts Financiers (CNCEF), qui en a pris connaissance, s'interroge sur le fait que certaines entreprises d'intermédiation financière en seraient exclues, sans connaître lesquelles.

"C'est pourquoi, la CNCEF appelle BPIFrance à donner une définition plus précise des populations professionnelles qui pourraient se prévaloir de ce prêt", a indiqué la Chambre dans un communiqué. 

"Par ailleurs, l'organisation professionnelle ne doute pas un seul instant, que l'Etat tout comme BPIFrance ont prévu de rendre bénéficiaires de ce dispositif, les courtiers en assurance, les intermédiaires en opérations de banque et les conseillers en investissements financiers et les conseillers en immobilier patrimonial. Autant de professionnels libéraux (et leurs salariés) qui sont actuellement touchés par les conséquences de l'épidémie. Des chefs d'entreprises comme tant d'autres, qui ont entendu le soutien indispensable que le Gouvernement allait leur apporter. "

CNCEF

Selon la Chambre, ils demeurent "aujourd'hui comme demain", des acteurs indispensables au bon fonctionnement de l'économie réelle, dans les conseils qu'ils délivrent aussi bien aux professionnels qu'aux particuliers.  






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le marché du crédit immobilier à l’arrêt à Lyon et en Auvergne-Rhône-Alpes

Emprunt Direct décrit un marché immobilier paralysé depuis le confinement, ce qui a un impact sur le marché du crédit à l’habitat.


Les interrogations de la CNCEF sur « Prêt atout »

La Chambre Nationale des Conseils Experts Financiers (CNCEF) a pris connaissance du dispositif de BPIFrance. Elle s’interroge sur le fait que certaines entreprises d’intermédiation financière en seraient exclues.


Crédit immobilier : l’APIC appelle à des mesures de soutien

L’association professionnelle des intermédiaires en crédit a rédigé une lettre ouverte au gouvernement.


Césure


EDITORIAL
– Avec le Coronavirus, le marché immobilier est, à l’image de toute l’économie, à l’arrêt. L’année 2020 marque une rupture, tant du point de vue politique que du point de vue du coût du risque. Ce dernier a été réintégré de manière abrupte sur les marchés de taux.


Les recommandations du HCSF impactent déjà le marché immobilier


La FNAIM a publié ce mercredi son baromètre de la perception du marché par ses agents immobiliers et sa dernière note de conjoncture du marché immobilier.


Crédit immobilier : la sélectivité s’accroit


Malgré des taux qui restent bas, l’impact des recommandations du HCSF a un impact sur le marché du crédit à l’habitat, comme en attestent les chiffres de CSA/Crédit Logement et de la Banque de France. Ceci alors même que le Covid-19 pourrait avoir des conséquences sur la conjoncture.


Crédit immobilier : la hausse des taux se poursuit dans la région

Les taux continuent d’être réajustés à la hausse en Auvergne-Rhône-Alpes, selon le courtier en crédit immobilier Emprunt Direct.


258 milliards d’euros de nouveaux crédits à l’habitat en 2019

La Banque de France a publié mercredi son point mensuel sur les crédits aux particuliers.


Des taux stables en janvier

L’observatoire Crédit Logement/CSA a fait part mardi de son point mensuel.


Auvergne-Rhône-Alpes : la hausse des taux se poursuit

Selon le courtier en crédit immobilier Emprunt Direct, les taux de crédit immobilier ont de nouveau augmenté en janvier dans la région.


CSA/Crédit Logement confirme une légère hausse des taux en décembre


L’observatoire organisait mardi matin une conférence de presse, afin de présenter ses chiffres du mois de décembre et du quatrième trimestre 2019.


Les pratiques de tarification des banques vont être surveillées


Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a présenté ses vœux à la place financière de Paris. Il a indiqué que des comportements devaient changer en matière de crédit immobilier.


Plus forte sélection des dossiers traités en décembre, selon Cafpi

Le courtier en crédit immobilier a fait état de son baromètre décrivant les conditions de crédit au mois de décembre.


«La clé en 2020 sera la politique bancaire au premier trimestre»


Jean-Marc Torrollion est le président de la FNAIM. Présent jeudi aux vœux de la Chambre du Rhône, nous l’avons interrogé sur la dynamique à venir du marché immobilier en 2020.


Les renégociations se sont accélérées fin 2019

Selon la Banque de France, qui a fait part de sa dernière note sur le crédit aux particuliers au titre du mois de novembre, la croissance des crédits à l’habitat aux particuliers accélère.