Les interrogations de la CNCEF sur « Prêt atout »

La Chambre Nationale des Conseils Experts Financiers (CNCEF) a pris connaissance du dispositif de BPIFrance. Elle s'interroge sur le fait que certaines entreprises d'intermédiation financière en seraient exclues.

Le "Prêt Atout" a été mis en place par BPIFrance dans le cadre des mesures spécifiques au COVID19 sur demande de l'Etat. Son objectif est de renforcer la trésorerie des entreprises pour leur permettre, dans un contexte conjoncturel exceptionnel de résoudre les tensions de trésorerie passagères (et non structurelles), dans l'attente d'un retour à des conditions normales d'exploitation.

Mais la Chambre Nationale des Conseils Experts Financiers (CNCEF), qui en a pris connaissance, s'interroge sur le fait que certaines entreprises d'intermédiation financière en seraient exclues, sans connaître lesquelles.

"C'est pourquoi, la CNCEF appelle BPIFrance à donner une définition plus précise des populations professionnelles qui pourraient se prévaloir de ce prêt", a indiqué la Chambre dans un communiqué. 

"Par ailleurs, l'organisation professionnelle ne doute pas un seul instant, que l'Etat tout comme BPIFrance ont prévu de rendre bénéficiaires de ce dispositif, les courtiers en assurance, les intermédiaires en opérations de banque et les conseillers en investissements financiers et les conseillers en immobilier patrimonial. Autant de professionnels libéraux (et leurs salariés) qui sont actuellement touchés par les conséquences de l'épidémie. Des chefs d'entreprises comme tant d'autres, qui ont entendu le soutien indispensable que le Gouvernement allait leur apporter. "

CNCEF

Selon la Chambre, ils demeurent "aujourd'hui comme demain", des acteurs indispensables au bon fonctionnement de l'économie réelle, dans les conseils qu'ils délivrent aussi bien aux professionnels qu'aux particuliers.  






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Des taux de crédit immobilier stables en Auvergne-Rhône-Alpes

Selon Emprunt Direct, les taux n’ont pas bougé en cette rentrée par rapport à la période estivale. Dans les prochains mois, les taux d’usure vont remonter, ce qui pourrait améliorer le financement des emprunteurs modestes.


La Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes a créé la Banque de la Transition Énergétique

Cette nouvelle banque est intégralement dédiée à la collecte d’épargne verte et au financement d’initiatives en faveur de la transition énergétique dans la région.


Pas d’inflexion de position pour le HCSF

Sur le front du marché immobilier résidentiel, le Haut conseil a uniquement rappelé sa recommandation de décembre relative aux évolutions en matière d’octroi de crédit.


Le dispositif Pinel et le PTZ seront prolongés en 2022

C’est ce qu’a confirmé la ministre déléguée au logement à plusieurs reprises ces derniers jours. Le gouvernement a par ailleurs entamé un dialogue avec les professionnels dans le cadre du plan de relance.


Crédit immobilier : les taux ont baissé en août

Le taux des crédits à l’habitat s’est élevé à 1,24 % en moyenne en août contre 1.25% en juillet, selon CSA/Crédit Logement. Le taux moyen a reculé de 4 points depuis juin.


Des taux stables en août mais une baisse du taux d’accord de crédits


Les intermédiaires en crédit Cafpi et Emprunt Direct s’attendent tous deux à une baisse de la production de crédit. Le taux d’accord est, par ailleurs, en repli.


Une baisse des taux de crédit immobilier en juillet

CSA/Crédit Logement a publié ce mardi son dernier observatoire.


Un plus bas depuis 2 ans pour la production de crédit à l’habitat


La Banque de France a fait part ce lundi de sa traditionnelle étude mensuelle sur les crédits aux particuliers.


Renouvellement du Conseil d’administration de CNCEF Crédit

L’association professionnelle des IOBSP l’a élu le 6 juillet.


Nette reprise des flux de crédit à l’habitat en mai

La Banque de France a fait état ce lundi de son étude sur les crédits aux particuliers en mai.


Repli des taux de crédit immobilier en Auvergne-Rhône-Alpes

Emprunt Direct a fait part de son baromètre régional mensuel.


Déception après le maintien de la position du HCSF

Le Haut Conseil de stabilité financière se réunissait ce jeudi. Il a réitéré ses recommandations émises en décembre, au grand dam des intermédiaires en crédit.


Une nouvelle aide pour les salariés fragilisés par la crise

Le ministère chargé de la Ville et du Logement et Action Logement proposent aux salariés fragilisés par la crise une aide pour payer leur loyer ou leur crédit immobilier.


Crédit Logement garantit désormais le bail réel solidaire


Le spécialiste de la garantie du prêt immobilier soutient l’accession à la propriété en étendant désormais la garantie du BRS, outil de l’accession abordable via la dissociation du foncier et du bâti.


La part des primo-accédants en hausse, selon Cafpi

Selon l’intermédiaire en crédit, une progression de la part des primo-accédants a été notée en mai. L’emprunt moyen de ces derniers est également en hausse en mai par rapport au mois précédent.