L’acte notarié par comparution à distance désormais autorisé

Un décret publié ce samedi autorise l’acte notarié par comparution à distance.

Dans un contexte pour le moins morose pour le secteur, la nouvelle constitue un élément positif pour le marché immobilier : le décret n° 2020-395 du 3 avril 2020 autorise l’acte notarié par comparution à distance. Celui-ci permet aux notaires d'« établir un acte notarié sur support électronique lorsqu'une ou toutes les parties ou tout autre personne concourant à l'acte ne sont ni présentes ni représentées ».

Via une signature électronique recueillie par un notaire, un acte de vente d'un bien pourra ainsi être signé à distance. Comme nombre de dispositions d’urgence prises depuis le début de la crise, la dérogation durera jusqu'à un mois après la fin de l'urgence sanitaire. Le Conseil supérieur du notariat (CSN) s’est félicité dans un communiqué « du soin avec lequel ce décret a été préparé et examiné tant par la Chancellerie que par le Conseil d’Etat, en dépit des nombreux chantiers dont le pouvoir réglementaire est assailli du fait de la situation sanitaire inédite que traverse actuellement la France».

« Un texte équilibré, pragmatique »

Le texte « permet l’entrée en vigueur d’un texte équilibré, pragmatique, et conforte les impératifs de sécurité qui entourent la création de l’acte authentique. Sa rédaction met en relief l’expression du consentement en face à face avec le notaire, distincte de la signature par les clients et souligne le principal fondement de l’authenticité de l’acte notarié», poursuit-il.

Le CSN rappelle que l’authenticité ne se résume pas à des mécanismes de sécurité, et que celle-ci découle « tout d’abord de la qualité du travail d’explication et d’échange avec les clients qui permet d’éclairer leur consentement; de la clarté de l’expression du consentement ». « Elle s’appuie sur la signature du seul notaire, officier public, détenteur de la force exécutoire, dont le statut présume et surtout exige impartialité, secret professionnel, respect de la déontologie et rigueur », souligne le CSN. Et selon lui, la comparution par écrans interposés, fruit de l’évolution technologique, « n’est pas de nature à affecter la notion d'authenticité ». L’essentiel est que l’authenticité demeure pleine et entière, sans altération.

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Une nouvelle agence ERA Immobilier à Oullins

Le réseau renforce sa présence dans la Métropole de Lyon avec l’ouverture d’une agence dans le quartier de La Saulaie en plein redéveloppement.


AC Environnement adhère à la CDI FNAIM

Le groupe adhère à la fédération pour sa capacité à fédérer et à peser sur l’avenir de la profession.


La FNAIM dévoile ses pistes pour un « plan de relance du logement »

La fédération de l’immobilier a listé ce mercredi ses 8 propositions visant à soutenir le secteur du logement.


Les notaires assignent la FNAIM en justice

Dans un communiqué, le Conseil supérieur du notariat annonce avoir initié en début d’année une action en justice à l’encontre de la fédération nationale de l’immobilier.


Les déménagements et visites de logement désormais autorisés à plus de 100 km

C’est ce qu’a confirmé ce vendredi le ministère du logement et de la Ville.


Le confinement a eu un impact sur les projets immobiliers


Orpi a fait ce lundi un point sur l’impact du confinement sur les projets immobiliers, quand IAD a note que le déconfinement a un impact direct sur le secteur de l’immobilier.


Agences immobilières et régies se préparent à la reprise

Le secteur immobilier se prépare au déconfinement. L’accueil du public et les visites vont redémarrer, sous conditions sanitaires. Un guide a été établi par les agents et les cabinets d’administrateurs de biens.


Déconfinement : Edouard Philippe a fixé le cap

null
Le Premier ministre, dans un discours à l’Assemblée Nationale, a précisé la stratégie du gouvernement en matière de déconfinement. Les commerces non alimentaires, dont les agences immobilières, pourront ouvrir le 11 mai prochain.


Un nouvelle ordonnance pour le BTP et de l’immobilier

L’ordonnance du 22 avril vient en continuité de l’ordonnance du 15 avril. Elle concerne les copropriétés et l’élargissement des dispositions concernant les délais d’instruction.


Des signaux positifs en matière de projets immobiliers

Le groupe Seloger a fait part d’une étude réalisée sur plus de 2.500 futurs acquéreurs début avril. 1 futur acquéreur sur 2 reprendra son projet dès le 11 mai.


Vers une réouverture des agences immobilières à partir du 11 mai

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé que de nombreux commerces pourraient rouvrir, s’il est possible de respecter en leur sein les gestes barrière et les mesures de distanciation sociale.


Une reprise sous conditions pour les diagnostiqueurs

Les diagnostiqueurs immobiliers, regroupés au sein de la CDI-FNAIM, ont décidé de reprendre « sous protocole et sous conditions » leur activité.


Plan de soutien de plus de 10 millions d’euros chez Orpi

La présidente du réseau coopératif a annoncé ce jour une enveloppe de 10 millions d’euros correspondant à un plan d’économie et de soutien destiné aux agences.


Orpi lance un nouveau service d’estimation en vidéo conférence

Ceci vise à permettre aux vendeurs d’avancer sur leur projet immobilier pendant la periode de confinement liée à l’épidémie de Covid-19.


«Il y aura moins de volumes de ventes en 2020 qu’en 2019»

null
Laurent Vimont est le président du réseau d’agences franchisées Century 21.