Accès au logement : une charte de lutte contre les discriminations

Cette charte a été signée par le gouvernement et les professionnels de l’immobilier.

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique chargée du logement, et Élisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, recevaient ce matin les représentants du secteur immobilier pour procéder à la signature d’une charte relative à la lutte contre les discriminations dans l’accès au logement. Ceci intervenait à quelques jours de la parution du décret portant obligation de formation à la lutte contre les discriminations pour les agents immobiliers.

Cette charte a été signée par Jean-Marc Torrollion, président de la fédération nationale de l’immobilier (FNAIM), Danielle Dubrac, présidente de l’union des syndicats de l’immobilier (UNIS), Alain Duffoux, président du syndicat national des professionnels immobiliers (SNPI), Christophe Demerson, président de l’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI), Dominique Sopo, président de SOS Racisme.

Développer des outils de sensibilisation et de formation

La charte a pour but de renforcer l’action des professionnels pour lutter contre toutes formes de discriminations dans l’accès au logement « Les signataires s’engagent à développer des outils de sensibilisation et de formation afin de déconstruire les préjugés à destination de l’ensemble des professionnels. Ces actions seront également destinées aux propriétaires-bailleurs, notamment par la diffusion de guides pédagogiques. Enfin, une évaluation semestrielle de la Charte sera organisée sous la présidence de Mmes Emmanuelle Wargon et Élisabeth Moreno », note le ministère de la Transition écologique.

Dans quelques jours, paraitra un décret rendant obligatoire une formation dans les dispositifs de formation continue des agents immobiliers à la lutte contre les discriminations dans l’accès au logement. Les ministres confirment ainsi l’engagement du Gouvernement à faire respecter cette nouvelle obligation et à sensibiliser le plus grand nombre à la lutte contre toutes les discriminations. Elles se sont rendues, à l’issue de la signature de la charte, dans une agence immobilière afin d’échanger avec des agents formés à ce sujet.

Lutter contre toutes les formes de discriminations

« Le gouvernement, par cette obligation de formation et par la signature de cette Charte, est déterminé à lutter contre toutes les formes de discriminations, notamment celles en raison de l’origine, du handicap, de l’âge ou encore de l’état de santé », indique le ministère.

Pour la FNAIM, l’agent immobilier, l’administrateur de bien et le syndic, sont des tiers de confiance dans la lutte contre les discriminations. « C’est avec conviction que nous signons cette charte. La FNAIM, et l’ensemble de la profession, s’engage depuis de nombreuses années contre les discriminations dans l’accès au logement. Cette charte s’inscrit dans la continuité de nos actions », déclare pour sa part Jean-Marc Torrollion, président de la FNAIM.

« Lors des différentes enquêtes qui ont pu être faites sur cette question des discriminations, on constate à chaque fois que les professionnels jouent pleinement leur rôle de tiers de confiance puisque les discriminations sont moins présentes que dans les relations de particulier à particulier » rappelle Jean-Marc Torrollion. « Le rapport affectif qu’ont les Français au logement nous met dans une position particulièrement exigeante. Et notre rôle de tiers de confiance implique de garantir le Pacte Républicain dans le domaine du logement », selon lui.

« Je crois en la capacité d’indignation et dans la capacité de transformation. Nous allons donc transformer notre indignation en action. Je salue cet engagement de tous les professionnels car la première étape du changement est celle de la formation des agents. Les professionnels de l’immobilier et les représentants des propriétaires jouent un rôle essentiel pour concrètement faire reculer les préjugés et les discriminations. Nous en mesurerons ensemble les résultats», a indiqué Emmanuelle Wargon.

« Rien ne saurait justifier que certains de nos concitoyens connaissent plus de difficultés que d’autres pour accéder à un toit en raison de leur origine, de leur âge, de leur état de santé ou d’un handicap. Ces discriminations sont inacceptables en France en 2020. Ce faisant, à travers la signature de cette Charte et l’obligation de formation imposée par le décret publié prochainement, le gouvernement traduit concrètement son engagement en faveur de la lutte contre toutes les formes de discriminations dans l’accès au logement. Je me réjouis que les professionnels de l’immobilier s’associent à cette démarche d’égalité et de justice. Parce qu’elles constituent une atteinte inacceptable au pacte républicain, nous sommes pleinement déterminés à réduire les discriminations», a pour sa part indiqué Élisabeth Moreno.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


«L’encadrement des loyers ne réglera pas le problème du manque de logements»


Patrick Lozano est le président de l’UNIS-Lyon-Rhône. Nous évoquons, avec celui qui a récemment été réélu pour trois ans à la tête de l’Union locale, la question de l’encadrement des loyers à Lyon et Villeurbanne.


Patrick Lozano réélu président de l’UNIS

Celui qui était déjà président de l’Union des syndicats de l’immobilier Lyon-Rhône a été renouvelé pour un mandat de 3 ans.


Accès au logement : une charte de lutte contre les discriminations

Cette charte a été signée par le gouvernement et les professionnels de l’immobilier.


Rénovation des copropriétés : les professionnels de l’immobilier s’engagent

Les professionnels de la FNAIM, de Plurience et de l’UNIS s’engagent sur la rénovation de 50.000 copropriétés sur trois ans.


La FNAIM met en place «Visio Syndic», une solution pour les AG à distance

La législation ne permettant toujours pas de tenir les assemblées générales de copropriétés dans des conditions normales, la FNAIM a tenu à proposer une solution pour les organiser à distance.


Les AG de copropriété pourront se faire de manière dématérialisée

Le ministère en charge de la Ville et du Logement a indiqué mercredi qu’à partir du 1er juin, les assemblées générales de copropriété pourraient avoir lieu de manière complètement dématérialisée.


« On s’est adapté à la situation du jour au lendemain »


Patrick Lozano est le président de l’UNIS Lyon Rhône. Nous évoquons avec lui la manière dont se sont adaptés les syndics et régies à la crise du Covid-19.


Covid-19: l’inquiétude des professionnels de l’immobilier et de la construction

Depuis ce lundi, les agences immobilières sont, comme tous les ERP, fermées, du fait du coronavirus. Les professionnels de la construction se préparent quant à eux au confinement, et à l’arrêt des chantiers.


«L’enjeu, c’est de végétaliser la ville»

null
A l’occasion d’une visite d’une copropriété ayant fait l’objet d’une rénovation Ecoreno’v à Villeurbanne, nous avons interrogé sur le candidat EELV à la présidence de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, sur ses intentions en matière de rénovation énergétique et de transports.
»
Déjà plus de 11.000 logements financés dans le cadre d’Ecoréno’v
» Villeurbanne : Béatrice Vessiller veut combattre la carence végétale


Réforme du droit de la copropriété : le projet d’ordonnance présenté en Conseil des ministres

La ministre de la Justice et le ministre chargé de la Ville et du Logement ont présenté mercredi une ordonnance portant réforme du droit de la copropriété des immeubles bâtis.


Nette hausse des charges de copropriété en France et à Lyon

MeilleureCopro a publié les résultats de son observatoire des charges en cours de semaine dernière. Celui-ci a fait état de charges de copropriété 68% plus élevées à Paris qu’en province, dans un contexte de hausse annuelle nationale de 3,1%.


Forte participation à la journée des conseils syndicaux

Près de 2.600 personnes auront participé mardi à cet évènement organisé par l’UNIS Lyon-Rhône. Gérard Collomb et David Kimelfeld étaient présents.


Journée des conseils syndicaux ce mardi à Lyon


L’UNIS organise ce mardi sa journée annuelle des conseils syndicaux. David Kimelfeld et Gérard Collomb seront présents séparément, en début et fin de matinée.


Les nouvelles mesures sur les syndics mécontentent la FNAIM et l’UNIS

null
Le Premier Ministre, Edouard Philippe, a annoncé mardi des mesures devant l’Autorité de la concurrence sur les syndics. Celles-ci n’ont pas manqué de faire réagir les fédérations nationales, mais aussi leurs représentants au niveau local, comme Patrick Lozano.


Une montée en puissance du dispositif Ecoreno’v

null
Le congrès du bâtiment durable a été l’occasion d’une visite d’une copropriété éco-rénovée via ce dispositif. Le nombre de dossiers d’éco-rénovation tend à nettement augmenter.
» Le 7ème congrès national du bâtiment durable s’est tenu à Lyon