3 fédérations s’engagent sur la rénovation énergétique des copropriétés

La FNAIM, de l’UNIS et de Plurience se sont engagées aux côtes de la ministre, Emmanuelle Wargon, à accompagner 50.000 copropriétés dans cette rénovation d’ici trois ans, via la signature d’un protocole d’engagement.

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement, était en déplacement jeudi à l’occasion d’un déplacement à Saint-Germain-en-Laye pour visiter le chantier d’une copropriété en cours de rénovation énergétique. Etaient présents à cette occasion Jean-Marc Torrollion, président de la FNAIM, Danielle Dubrac, présidente de l’UNIS et Jean-Michel Camizon, président de Plurience. Ce déplacement ministériel s’est soldé par la signature d’un protocole d’engagement permettant d’accompagner 50.000 copropriétés dans leur rénovation énergétique d’ici trois ans.

La rénovation énergétique des copropriétés, qui constitue une nouvelle priorité, oblige de fait les professionnels de l’immobilier. Aussi, ceux-ci veulent assumer un rôle sociétal dans la conduite d’une rénovation énergétique ambitieuse. L’objet du protocole signé par les organisations et la ministre est donc de valoriser l’engagement réciproque de l’Etat et de la FNAIM, de l’UNIS et de Plurience, ces trois dernières organisations rassemblant à elle trois la quasi-totalité des syndics professionnels.

Objectif de rénovation de 50.000 copropriétés d’ici 3 ans

Elles s’engagent ainsi à faire voter et lancer la rénovation énergétique de 50.000 copropriétés dans les trois prochaines années. Pour parvenir à cet objectif, actions de sensibilisation, communication et formation à l’attention des membres seront engagées pour tendre vers un objectif de formation de la totalité des syndics de copropriété. Seront également encouragées des actions de repérage et de ciblage des copropriétés les plus énergivores pour favoriser la rénovation des immeubles les plus consommateurs d’énergie.

Le Gouvernement s’engage de son côté « à créer les conditions de succès en faveur de la rénovation énergétique par la mise en place des aides adéquates et le soutien aux outils favorisant la décision de rénovation en copropriété ».

« Je me réjouis de cet objectif ambitieux et de l’action volontariste de la FNAIM, de l’UNIS et de Plurience en faveur de la rénovation énergétique des copropriétés. Alors que nous simplifions les aides et le parcours de rénovation, nous avons plus que jamais besoin des syndics, qui aux côtés du conseil syndical, ont un rôle déterminant pour embarquer la décision de travaux et conduire le projet. C’est véritablement ensemble que nous réussirons la transition de ces logements » a souligné Emmanuelle Wargon suite à la signature. Le ministère précise que le protocole est signé pour une durée de trois avec des points d’étapes réguliers qui permettront d’ajuster les actions des pouvoirs publics et organisations professionnelles.

La copropriété, secteur important, mais spécifique pour la rénovation

Les copropriétés sont une cible importante et spécifique de la politique de rénovation. 740.000 copropriétés sont dénombrées, et comprennent plus de 9,7 millions de logements, soit près d’un tiers du parc résidentiel. Par ailleurs, la mécanique et la dynamique des travaux de rénovation en copropriétés comportent des problématiques très différentes du parc de maisons individuelles, comme l’information et la sensibilisation des copropriétaires, des règles de décisions, ou le type et le montant de travaux. Des actions spécifiques ont d’ores et déjà été engagées par le Gouvernement pour accompagner ce secteur particulier, notamment en renforçant le financement des travaux en copropriété et en simplifiant le parcours de rénovation.

Depuis janvier, MaPrimeRénov’ est étendue aux copropriétés avec l’aide spécifique MaPrimeRénov’ Copropriétés, délivrée au syndicat de copropriétaires et conditionnée à un gain énergétique minimum de 35 %. Cette aide, versée au collectif des copropriétaires, répond à une demande forte des professionnels de l’immobilier. L’aide peut se cumuler avec une aide individuelle pour les ménages aux revenus modestes et très modestes occupant leur logement. De plus, en 2021, MaPrimeRénov’ sera ouverte aux propriétaires bailleurs pour financer des travaux en parties privatives.

Une campagne de communication valorisant MaPrimeRénov’ Copropriétés se déploie à l’égard du grand public, des conseils syndicaux et des syndics depuis le 1er mars et jusqu’à fin avril. Les organisations professionnelles signataires du protocole d’engagement ont, elles, d’ores et déjà lancé des actions pédagogiques sur cette nouvelle aide à l’attention de leurs adhérents.

« Pour simplifier le parcours de rénovation énergétique en copropriété, le Gouvernement soutient dans le projet de loi portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets la mise en place d’un plan pluriannuel de travaux systématisé. Ce plan permettra aux copropriétaires d’anticiper les besoins de rénovation de la copropriété en éclairant sur la qualité du bâti de l’immeuble et les travaux à entreprendre de manière prioritaire, travaux énergétiques compris. Cette mesure permet également de favoriser, sans attendre, la rénovation énergétique des logements en copropriété. C’est une condition essentielle pour anticiper et accompagner l’interdiction progressive de location des passoires énergétiques à partir du 1er janvier 2028, au titre de la décence du logement », conclut le ministère.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


3 fédérations s’engagent sur la rénovation énergétique des copropriétés

La FNAIM, de l’UNIS et de Plurience se sont engagées aux côtes de la ministre, Emmanuelle Wargon, à accompagner 50.000 copropriétés dans cette rénovation d’ici trois ans, via la signature d’un protocole d’engagement.


Thomas Vantorre et Emmanuel Mazille reprennent Malsch

Les deux dirigeants s’associent pour reprendre le cabinet de conseil en immobilier d’entreprise dans la région Auvergne Rhône-Alpes.


L’UNIS souhaite un observatoire des charges de copropriété

Relations partenariales avec les professionnels et les élus, encadrement des loyers, éco-rénovation : les sujets sont nombreux dans les prochains mois pour l’UNIS Lyon-Rhône.


«L’encadrement des loyers ne réglera pas le problème du manque de logements»


Patrick Lozano est le président de l’UNIS-Lyon-Rhône. Nous évoquons, avec celui qui a récemment été réélu pour trois ans à la tête de l’Union locale, la question de l’encadrement des loyers à Lyon et Villeurbanne.


Patrick Lozano réélu président de l’UNIS

Celui qui était déjà président de l’Union des syndicats de l’immobilier Lyon-Rhône a été renouvelé pour un mandat de 3 ans.


Accès au logement : une charte de lutte contre les discriminations

Cette charte a été signée par le gouvernement et les professionnels de l’immobilier.


Rénovation des copropriétés : les professionnels de l’immobilier s’engagent

Les professionnels de la FNAIM, de Plurience et de l’UNIS s’engagent sur la rénovation de 50.000 copropriétés sur trois ans.


La FNAIM met en place «Visio Syndic», une solution pour les AG à distance

La législation ne permettant toujours pas de tenir les assemblées générales de copropriétés dans des conditions normales, la FNAIM a tenu à proposer une solution pour les organiser à distance.


Les AG de copropriété pourront se faire de manière dématérialisée

Le ministère en charge de la Ville et du Logement a indiqué mercredi qu’à partir du 1er juin, les assemblées générales de copropriété pourraient avoir lieu de manière complètement dématérialisée.


« On s’est adapté à la situation du jour au lendemain »


Patrick Lozano est le président de l’UNIS Lyon Rhône. Nous évoquons avec lui la manière dont se sont adaptés les syndics et régies à la crise du Covid-19.


Covid-19: l’inquiétude des professionnels de l’immobilier et de la construction

Depuis ce lundi, les agences immobilières sont, comme tous les ERP, fermées, du fait du coronavirus. Les professionnels de la construction se préparent quant à eux au confinement, et à l’arrêt des chantiers.


«L’enjeu, c’est de végétaliser la ville»

null
A l’occasion d’une visite d’une copropriété ayant fait l’objet d’une rénovation Ecoreno’v à Villeurbanne, nous avons interrogé sur le candidat EELV à la présidence de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, sur ses intentions en matière de rénovation énergétique et de transports.
»
Déjà plus de 11.000 logements financés dans le cadre d’Ecoréno’v
» Villeurbanne : Béatrice Vessiller veut combattre la carence végétale


Réforme du droit de la copropriété : le projet d’ordonnance présenté en Conseil des ministres

La ministre de la Justice et le ministre chargé de la Ville et du Logement ont présenté mercredi une ordonnance portant réforme du droit de la copropriété des immeubles bâtis.


Nette hausse des charges de copropriété en France et à Lyon

MeilleureCopro a publié les résultats de son observatoire des charges en cours de semaine dernière. Celui-ci a fait état de charges de copropriété 68% plus élevées à Paris qu’en province, dans un contexte de hausse annuelle nationale de 3,1%.


Forte participation à la journée des conseils syndicaux

Près de 2.600 personnes auront participé mardi à cet évènement organisé par l’UNIS Lyon-Rhône. Gérard Collomb et David Kimelfeld étaient présents.