Selon LPI-Seloger, la hausse des prix de l’immobilier se renforce

En octobre, les prix signés ont augmenté de 6.3% sur un an, contre +4.5% il y a un an à la même époque, selon le baromètre. Au sein de de mouvement, Lyon ne fait pas exception.

Comme chaque mois, le baromètre LPI–SeLoger publiait cette semaine son baromètre mensuel. Et le constat peut paraître paradoxal, alors que le confinement n'était pas encore rétabli : sur le mois, les prix signés mesurés en niveau annuel glissant ont augmenté de 6.3% sur un an, contre une hausse de 4.5% enregistrée il y a un an à la même époque, selon le baromètre. Il s’agit ainsi d’un renforcement du rythme d’augmentation. « Pour retrouver une progression aussi rapide, il faut remonter en décembre 2011, juste avant la suppression du PTZ dans l’ancien. Et l’accélération de la hausse qui se poursuit s’observe autant sur le marché des appartements (+5.9% contre +4% il y a un an) que sur celui des maisons (+6.9% contre +5.1% il y a un an) », indique le porte-parole du baromètre, Michel Mouillart, qui précise que la raréfaction de l’offre se constate partout sur le territoire.

La demande s’est en outre transformée avec le renforcement des difficultés d’accès au crédit des ménages modestes, ceux qui réalisent les achats les moins onéreux. Tout contribue donc selon lui à accroître la pression sur les prix, et ce d’autant que les offres des vendeurs sont toujours aussi ambitieuses. Selon le baromètre, les prix affichés augmentent maintenant de 5.5 % sur un an, comme cela se constatait à l’automne 2011. « Rien, dans les propositions récentes, n’annonce un fléchissement du rythme de la hausse : bien au contraire, puisqu’habituellement les prix affichés reculent à la fin de l’été, alors que cette année leur progression se fait plus vive encore », indique-t-il.

Hausse systématique dans les villes de plus de 100.000 habitants

Dans les métropoles et grandes agglomérations, la hausse est systématique, avec des prix des appartements anciens en progression dans la totalité des villes de plus de 100.000 habitants.

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Immobilier : vers un passage sous le million de transactions à la fin de l’été

C’est ce que projettent les notaires, qui ont fait part ce lundi de leur note de conjoncture immobilière trimestrielle. En 2022, les prix des appartements anciens ont nettement progressé dans les villes d’Auvergne-Rhône-Alpes, excepté à Lyon, où ils ont subi une légère érosion.


Immobilier : 2022, année de baisse des volumes à Lyon

La Chambre des notaires du Rhône a fait part fin avril de son bilan 2022 des chiffres de l’immobilier pour le département du Rhône et la Métropole de Lyon. Si les prix ont encore augmenté, les volumes de transactions ont, eux, reflué par rapport à une année 2021 record.


Taux, prix immobiliers en France: AVIV Group évoque «la fin d’une exception européenne»

Le groupe a fait part de perspectives quant à l’évolution des taux d’intérêt pour la France et en Europe.


La rue Gasparin, artère la plus chère de Lyon


Le spécialiste en estimation immobilière Meilleurs Agents a publié son palmarès des 30 villes les plus chères de France. À Lyon, la rue Gasparin arrive en tête des artères les plus onéreuses, avec un prix au m² supérieur à 7.100€.


Les prix affichés toujours en hausse au 1er trimestre

Selon le baromètre Guy Hoquet l’Immobilier, les prix restent en hausse de 1,5% au 1er trimestre par rapport au 4e trimestre.


Le marché immobilier « retrouve la raison », selon Laforêt

Le réseau d’agences immobilières franchisées a publié ce mercredi sa note de marché trimestrielle. Il y décrit «un rééquilibrage des prix».


Les prix en chute de 7% à Lyon selon Orpi

Le marché immobilier a marqué, tant à Lyon qu’au niveau national, un temps d’arrêt au premier trimestre, selon le réseau coopératif.


Les prix toujours en recul à Lyon

nullC’est le constat dressé par le dernier baromètre de la FNAIM publié en mars 2023.


Les prix de l’immobilier toujours en hausse dans les villes de la région


C’est le constat dressé par LPI dans son dernier baromètre, au titre du mois de janvier. Lyon est l’une des seules exceptions, avec une stabilité des prix sur un an et une nette baisse sur 3 mois.


Nouveau recul des prix de l’immobilier en France

Meilleursagents a fait part de son baromètre national mensuel des prix de l’immobilier.


Les prix toujours en hausse en France, et en baisse à Lyon

Les prix de l’immobilier augmentent de 6,3 % en France sur un an, selon le dernier baromètre mensuel publié par la FNAIM.


Marché immobilier : LPI décrit une « France des prix à plusieurs vitesses »

LPI a fait part de son baromètre mensuel. En Auvergne-Rhône-Alpes, on compte de nombreuses villes en hausse marquée, à l’inverse de Lyon, qui stagne.


Bilan positif pour l’immobilier de prestige en 2022

Selon Mercure Forbes Global Properties, le bilan 2022 en matière d’immobilier de prestige s’est révélé positif. Les perspectives 2023 restent encourageantes malgré un contexte incertain.


Des prix de l’immobilier toujours en hausse, mais un rééquilibrage en vue

nullAu niveau national, comme en Auvergne-Rhône-Alpes, la hausse des prix se modère, selon la note de conjoncture des notaires de France portant sur les transactions arrêtées à la fin du troisième trimestre 2022.


Les prix de l’immobilier ont reculé de 1,5% à Lyon en 2022

La Chambre de la FNAIM du Rhône a présenté, lors de sa conférence de presse du jeudi 19 janvier, les chiffres des ventes de logements en France et dans le Rhône.