Crédit immobilier : les taux en nette baisse en Auvergne-Rhône-Alpes

Selon Emprunt Direct, les banques ont fait part de baisses de l’ordre de 5 à 25 points de base.

Emprunt Direct fait part de son baromètre des taux de crédit immobilier en Auvergne-Rhône-Alpes. Selon ce dernier, ceux-ci ont reculé en janvier au vu des barèmes communiqués tout au long du mois par les banques partenaires de l’intermédiaire. « Après une période d’attentisme, on observe ainsi un changement d’attitude des banques. Une part majeure d’établissements bancaires ont fait état de mouvements baissiers dans leurs grilles, indique Emprunt Direct.

Des baisses de l’ordre de 5 à 25 points de base sont enregistrées, « avec un reflux assez marqué suivant les qualités de dossiers ». « Les banques sont en quête de dossiers de qualité et sont de facto prêtes à abaisser leurs taux pour acquérir une nouvelle clientèle. Après avoir été largement sollicitées dans les prêts aux entreprises en 2020, les banques sont de retour en 2021 sur le marché du crédit à l’habitat », affirme l’intermédiaire.

Les décisions du HSCF auront un impact

Le marché du crédit immobilier a récemment connu des évolution avec les décisions du Haut Conseil de stabilité financière. Celles-ci « ont donné de la visibilité aux banques, même si l’impact de la hausse du pourcentage dérogatoire aux règles du HCSF - désormais fixé à 20% contre 15% précédemment – pourrait avoir un impact négatif sur la production en 2021 », note Emprunt Direct qui explique que, pour l’heure, le relatif assouplissement sur le taux d’effort semble porter ses fruits du point de vue de la demande, en net rebond.

Malgré la recommandation des 15 % établie jusqu’en décembre, Emprunt Direct souligne que les chiffres de l’ACPR avaient montré que le pourcentage dérogatoire réel appliqué par l’ensemble des banques était dans les faits de 21%. « En effet, quelques établissements n’avaient, de facto, pas utilisé en 2020 la dérogation quand d’autres étaient nettement au-dessus du pourcentage des 15 % inscrits dans les premières recommandations du HCSF (pour certains jusqu’à 40 %), et dopaient le pourcentage réel. Du fait de l’attention accrue des autorités prudentielles et du changement de nature de la règle - la recommandation devant se muer dans quelques mois en obligation - ces quelques établissements sont obligés de revenir dans la norme. Ils contraignent d’ores et déjà leur production en excluant les profils les plus fragiles, dans un contexte économique toujours incertain, au gré de la situation sanitaire », indique le courtier.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Crédit immobilier : taux stables et production record

nullEmprunt Direct a fait part de son baromètre des taux en Auvergne-Rhône-Alpes. Vousfinancer a pour sa part commenté les derniers chiffres de production de crédit en France.


Crédit immobilier : des taux au plus bas, une production au plus haut

La Banque de France a fait état ce mardi de son traditionnel point mensuel sur les crédits aux particuliers.


Les taux restent stables en juin en Auvergne-Rhône-Alpes

nullAucune évolution majeure n’a été constatée ce mois-ci sur le front des taux de crédit immobilier dans la grande région.


Des taux de crédit immobilier stables en Auvergne- Rhône-Alpes

C’est ce que révèlent plusieurs courtiers en crédit immobilier.


La production de crédit immobilier rebondit

nullLa Banque de France a fait état de son étude mensuelle sur les crédits aux particuliers portant sur le mois de mars. Crédit Logement a lui fait part de son observatoire portant sur le mois d’avril, qui confirme la tendance.


Vousfinancer alerte sur des délais de traitement plus longs dans les banques

Face à cet allongement des délais, l’intermédiaire prône l’anticipation.


Auvergne-Rhône-Alpes : quasi stabilité des taux selon Empruntis

null
L’intermédiaire en crédit immobilier a fait état de son baromètre des taux régionaux.
» Vousfinancer alerte sur des délais de traitement plus longs dans les banques


Des taux stables, mais une production de crédit en net repli

La Banque de France a fait état ce matin de son étude mensuelle sur le crédit aux particuliers. Plusieurs courtiers, comme Vousfinancer et Emprunt Direct, ont en outre récemment communiqué sur les grandes tendances du marché.


« Le principe de réalité est en train de peser sur nous »

Henry Buzy-Cazaux est le président de l’Institut du management des services immobiliers (IMSI). Nous évoquons avec lui la remontée des taux et son impact sur le marché immobilier, ainsi que les autres éléments qui pourraient affecter ce dernier.


Crédit immobilier : pour Capfi, les taux devraient rester bas

Selon l’intermédiaire, les taux pratiqués en février chez Cafpi ont été stables.


«On est loin d’une remontée généralisée»

Sandrine Allonier est directrice de la communication et porte-parole de Vousfinancer. Nous évoquons avec elle la remontée des taux des emprunts d’État et son impact sur les taux de crédit immobilier.


Nouvelle baisse des taux de crédit immobilier en février

L’observatoire CSA/Crédit Logement a fait état d’une baisse du taux moyen en février. Celui-ci revient à proximité de ses niveaux les plus bas observés à fin 2019/début 2020. Mais des hausses sont déjà observées en mars, selon Emprunt Direct.


L’évolution des marchés de taux, un« nuage noir » à surveiller

nullEmprunt Direct a fait état de son baromètre mensuel sur Auvergne-Rhône-Alpes. S’il observe une stabilisation des taux de crédit immobilier, les contraintes prudentielles et l’évolution des marchés de taux sont, pour lui, deux éléments à scruter.


Crédit immobilier : les taux en nette baisse en Auvergne-Rhône-Alpes

Selon Emprunt Direct, les banques ont fait part de baisses de l’ordre de 5 à 25 points de base.


La production de crédit a baissé en 2020, selon Crédit Logement

L’observatoire CSA/Crédit Logement organisait ce mardi son point trimestriel sur le marché du crédit immobilier. Il décrit une baisse de la production et une hausse de l’apport l’an dernier.