Selon la CAPEB, les travaux d’accessibilité sont plus que jamais nécessaires

Pour la CAPEB Rhône et Grand Lyon, les travaux d’accessibilité pour sécuriser les seniors en perte d’autonomie sont encore plus nécessaires avec la Covid-19.

La CAPEB Rhône et Grand Lyon promeut l’adaptation des logements aux seniors en perte d’autonomie. La confédération des petites entreprises du bâtiment rappelle que la France compte près de 10 millions de personnes de plus de 70 ans. Aussi, « favoriser le maintien des personnes âgées et éviter leur hospitalisation hors covid est aujourd’hui devenue une évidence », note l’organisation qui signale que seuls 6% des logements sont adaptés aux seniors en perte d’autonomie et que chaque année. Ceci se traduit par des accidents, avec 450.000 chutes répertoriées dont 81% à domicile.

L’organisation note que quelques changements et travaux suffisent à rendre les logements plus sûrs, des aménagements à faire effectuer en toute sécurité par des professionnels. La CAPEB note qu’il est aisé de vérifier le sérieux, et à assortir de quelques règles de sécurité. Elle émet donc des recommandations. Elle conseille ainsi de toujours et exclusivement faire appel à un professionnel : « faire entrer quelqu’un chez une personne vulnérable n’est pas anodin et demande de prendre quelques précautions pour garantir sa sécurité », note la CAPEB.

Chaque année, près d'une personne sur trois, âgée de plus de 65 ans, est victime d'une chute. Plusieurs causes sont possibles mais ce sont surtout les problèmes de santé comme la baisse de la vue, l’ostéoporose, les troubles de l'équilibre ou les malaises qui provoquent des chutes.

Quelques préceptes simples

Chacun peut ainsi appliquer quelques simples préceptes comme l’amélioration de la circulation en enlevant par exemple plantes, tapis, fils électriques ou du téléphone… Ceci peut aussi passer par la suppression des glissades en recouvrant les zones à risques (carrelage et parquets vitrifiés) de revêtements antidérapants, l’augmentation des points d’appui en installant rampes, poignées ou barres d’appui partout où l’on en ressent le besoin (couloirs, salles de bains, escaliers...).

Pour toutes les autres améliorations plus complexes (devis comme réalisations), la CAPEB Rhône et Grand Lyon insiste là sur la nécessité de faire appel à des artisans et entreprises agréées. De grands principes sont absolument à suivre : il faut ainsi contacter directement des professionnels ayant pignon sur rue et faire jouer la concurrence, se méfier de tout démarchage à domicile et ne pas répondre à toute sollicitation directe.

Il faut également exiger la preuve que l’entreprise retenue est à jour de ses différentes obligations avec attestations d’assurances et qualifications, et vérifier son niveau de certification et si elle bénéficie bien du label Handibat, le seul à garantir que les entreprises et artisans sont réellement formés aux normes de construction et au confort d’usage pour les personnes à mobilité réduite.

Différents métiers

Tous les lieux sont concernés : salon, chambres, mais aussi pièces techniques comme la salle de bains et la cuisine ou extérieurs, du balcon aux terrasses et jardins. Cependant, pour être couverts par les assurances en cas de nécessité, seuls les professionnels pourront intervenir. Les plombiers pourront intervenir pour transformer baignoires en douches à l’italienne et poser WC à la hauteur adaptée, et les électriciens pour placer à hauteur prises électriques, installer domotique, monte-escaliers et adapter l’éclairage . Les menuisiers – plaquistes pourront eux travailler pour élargir les passages, les carreleurs-soliers pour poser sols ou nez-de-marche antidérapants, et les peintres pour peintures relief ou à fort contraste, insérer des bandes noires. Il faudra faire appel à des paysagistes pour créer des pentes douces, et à de la maçonnerie pour élargir voire créer des passages.

« L’accès au logement est un enjeu sociétal majeur et un droit fondamental. Les artisans de l’organisation syndicale s’y préparent depuis plusieurs années en ayant été parmi les premiers à avoir été sensibilisés aux situations de handicap par des mises en situation lors de leurs formations que ce soit aux spécificités pour les PMR (Handibat), ou pour monter les dossiers permettant de bénéficier des aides financières».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


L’artisanat du bâtiment fait part d’indicateurs en baisse

La CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes a fait part d’un « marché en souffrance dans un contexte économique bouleversé ».


La confiance des ménages et des acteurs du BTP se dégrade

L’INSEE a fait part ce mercredi de son indice de confiance des ménages, après avoir publié la veille son enquête trimestrielle dans la promotion immobilière et celle dans l’artisanat du bâtiment.


La Métropole de Lyon réaffirme son soutien aux Worldskills

nullLa collectivité a annoncé son soutien plein et entier à cet événement. Elle regrette l’absence d’engagement de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.


Hausse de MaPrimeRénov’ : une mesure en trompe l’œil pour la CAPEB

Le gouvernement avait annoncé en cours de semaine dernière une augmentation pour les pompes à chaleur et chaudières biomasse.


Le Plan Résilience, un signal « à amplifier rapidement », selon la FFB

La fédération française du bâtiment a fait part de sa réaction suite au plan présenté mercredi par le Premier ministre. Pour elle, il s’agit d’un premier signal pour le BTP à rapidement amplifier.


Symbiote alerte sur des pertes d’environ 13.000 emplois

nullLe syndicat multi branches des industries et des opérateurs de la transition énergétique a fait part de licenciements massifs depuis 6 mois avec une estimation de pertes d’environ 13.000 emplois. Il a adressé en ce sens une lettre ouverte au ministère.


L’Anah a financé la rénovation de 751.646 logements en 2021

MaPrimeRénov’ a notamment rencontré le succès, avec 764.732 dossiers déposés en 2021 et 644.073 primes accordées, soit 2,06 milliards d’aides distribuées.


« Nous avons un méta projet, le projet de la ‘Métropole harmonieuse’ »

nullOlivier Bianchi est maire de Clermont Ferrand et président de Clermont Auvergne Métropole. Nous évoquons avec lui la méthode qui a permis de mettre au point et voter en décembre une programmation pluriannuelle des investissement sur 10 ans. Nous échangeons plus largement, avec lui, sur l’organisation de la 4e Métropole d’Auvergne-Rhône-Alpes, et les enjeux de celle-ci.


La CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes alerte sur la pénurie de main d’œuvre

L’artisanat du bâtiment en Auvergne-Rhône-Alpes a fait part de son étude de conjoncture du 3e trimestre 2021. Celle-ci fait état d’une activité dynamique sur un marché toujours en tension.


Rebond des ventes du commerce, difficultés de recrutement chez les artisans

L’INSEE a fait part cette semaine de plusieurs statistiques attestant du rebond de l’activité.


Emmanuelle Wargon promeut un modèle durable pour les maisons individuelles

nullLa ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, a rappelé jeudi ses priorités lors du discours de clôture de l’opération « Habiter la France de demain ». Mais ses propos sur la place de la maison individuelle ont été vivement commentés, l’obligeant à répondre vendredi aux critiques des fédérations.


Loi climat et résilience : l’impact sur l’immobilier et les transports

Après plusieurs mois d’examen et une commission mixte paritaire conclusive, les députés et les sénateurs ont adopté cette semaine ce projet de loi qui aura un impact important en matière de végétalisation, d’isolation des bâtiments ou sur la qualité de l’air via de nouvelles ZFE.


MaPrimeRénov’ devient accessible aux bailleurs


Ceci va permettre aux propriétaires bailleurs de déposer leur demande d’aides pour tous les travaux éligibles réalisés depuis le 1er octobre 2020.


La FFB et la ministre chargée du logement satisfaites du succès de Maprimerénov’

nullEmmanuelle Wargon a, lors du congrès national de la FFB, évoqué les derniers chiffres très positifs du dispositif, et les ambitions du gouvernement en matière de rénovation. Elle a également appelé qu’un nouvel accompagnement allait arriver en 2022.


L’adaptation des logements au grand âge, objet de la visite de deux ministres

La ministre déléguée chargée de l’Autonomie, Brigitte Bourguignon, et la ministre déléguée en charge du logement, Emmanuelle Wargon, étaient mercredi et jeudi en déplacement à Genas, Sainte-Foy-lès-Lyon, Tassin-la-Demi-Lune et Lyon.