Les prix de l’immobilier en nette hausse en France… et à Lyon

L’indice INSEE-Notaires a été dévoilé ce jeudi et montre une nette progression des prix en France, tant sur le trimestre que sur un an.

C'est l'indice le plus représentatif des variations des prix de l'immobilier en France. L'indice INSEE-Notaires dévoilé ce jeudi fait état d’une nette progression des prix de l'immobilier en France, tant sur la période récente que sur les 12 mois écoulés, confirmant ainsi les évolutions de prix et de volumes retracées par les différents réseaux d’agences et par les observatoires du type LPI-Seloger et Meilleursagents. Selon l’indice INSEE-Notaires, la hausse des prix des logements anciens s’est en effet poursuivie au premier trimestre, et ce de manière plus marquée pour les maisons que pour les appartements.

Une hausse marquée sur le trimestre et sur un an

Au premier trimestre 2021, la hausse des prix des logements anciens en France (hors Mayotte) s’est s’élevée à 1,4 % par rapport au quatrième trimestre 2020, en données provisoires corrigées des variations saisonnières. Cette progression intervient après des housses de 2,4 % et 0,6 % aux trimestres précédents.

Surtout, la dynamique haussière ne s’interrompt pas sur un an. Sur cette périodicité, la hausse est de 5,9%, après une progression de 6,4 % et 5,2% lors des précédents points trimestriels. Depuis le quatrième trimestre, la hausse est plus marquée pour les maisons, avec une augmentation de 6,5% en un an au premier trimestre 2021, que pour les appartements, qui ne voient leur prix progresser «que» de 5,1 %. Ceci ne s’était pas produit depuis fin 2016.

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Immobilier : vers un passage sous le million de transactions à la fin de l’été

C’est ce que projettent les notaires, qui ont fait part ce lundi de leur note de conjoncture immobilière trimestrielle. En 2022, les prix des appartements anciens ont nettement progressé dans les villes d’Auvergne-Rhône-Alpes, excepté à Lyon, où ils ont subi une légère érosion.


Immobilier : 2022, année de baisse des volumes à Lyon

La Chambre des notaires du Rhône a fait part fin avril de son bilan 2022 des chiffres de l’immobilier pour le département du Rhône et la Métropole de Lyon. Si les prix ont encore augmenté, les volumes de transactions ont, eux, reflué par rapport à une année 2021 record.


Taux, prix immobiliers en France: AVIV Group évoque «la fin d’une exception européenne»

Le groupe a fait part de perspectives quant à l’évolution des taux d’intérêt pour la France et en Europe.


La rue Gasparin, artère la plus chère de Lyon


Le spécialiste en estimation immobilière Meilleurs Agents a publié son palmarès des 30 villes les plus chères de France. À Lyon, la rue Gasparin arrive en tête des artères les plus onéreuses, avec un prix au m² supérieur à 7.100€.


Les prix affichés toujours en hausse au 1er trimestre

Selon le baromètre Guy Hoquet l’Immobilier, les prix restent en hausse de 1,5% au 1er trimestre par rapport au 4e trimestre.


Le marché immobilier « retrouve la raison », selon Laforêt

Le réseau d’agences immobilières franchisées a publié ce mercredi sa note de marché trimestrielle. Il y décrit «un rééquilibrage des prix».


Les prix en chute de 7% à Lyon selon Orpi

Le marché immobilier a marqué, tant à Lyon qu’au niveau national, un temps d’arrêt au premier trimestre, selon le réseau coopératif.


1er trimestre négatif pour le marché immobilier

Meilleurs Agents a fait part de son analyse sur le marché immobilier.


Les prix toujours en recul à Lyon

nullC’est le constat dressé par le dernier baromètre de la FNAIM publié en mars 2023.


Les prix de l’immobilier toujours en hausse dans les villes de la région


C’est le constat dressé par LPI dans son dernier baromètre, au titre du mois de janvier. Lyon est l’une des seules exceptions, avec une stabilité des prix sur un an et une nette baisse sur 3 mois.


Nouveau recul des prix de l’immobilier en France

Meilleursagents a fait part de son baromètre national mensuel des prix de l’immobilier.


Les prix toujours en hausse en France, et en baisse à Lyon

Les prix de l’immobilier augmentent de 6,3 % en France sur un an, selon le dernier baromètre mensuel publié par la FNAIM.


Marché immobilier : LPI décrit une « France des prix à plusieurs vitesses »

LPI a fait part de son baromètre mensuel. En Auvergne-Rhône-Alpes, on compte de nombreuses villes en hausse marquée, à l’inverse de Lyon, qui stagne.


Bilan positif pour l’immobilier de prestige en 2022

Selon Mercure Forbes Global Properties, le bilan 2022 en matière d’immobilier de prestige s’est révélé positif. Les perspectives 2023 restent encourageantes malgré un contexte incertain.


Des prix de l’immobilier toujours en hausse, mais un rééquilibrage en vue

nullAu niveau national, comme en Auvergne-Rhône-Alpes, la hausse des prix se modère, selon la note de conjoncture des notaires de France portant sur les transactions arrêtées à la fin du troisième trimestre 2022.