Villeurbanne déploie son plan de sobriété énergétique

La Ville a dévoilé un plan qui vise la performance énergétique des bâtiments, la production et la consommation d’énergies propres, l’accompagnement des projets de coopérative d’énergie citoyenne et la lutte contre la précarité énergétique.

Le jour même de présentation du plan du gouvernement en matière d’économie d’énergie Villeurbanne a, elle aussi, indiqué déployer un plan de sobriété énergétique. La Ville s’implique depuis des années dans la lutte contre le changement climatique en veillant à réduire ses consommations d’énergie, et a, en cela, fait de la sobriété énergétique un des axes majeurs de son plan de transition écologique.

Le plan vise en priorité la performance énergétique des bâtiments, la production et la consommation d’énergies propres, l’accompagnement des projets de coopérative d’énergie citoyenne et la lutte contre la précarité énergétique. Le budget annuel des énergies de la Ville pour 2022 est d’environ 5 millions d’euros (eau, gaz, électricité, chauffage urbain, bois, éclairage public et carburants). A lui seul, le chauffage représente 67 % des dépenses énergétiques de la Ville et du budget annuel fluides soit 3.350.000 €, l’électricité 23%, l‘éclairage public 8% et les carburants 2%.

Face à la flambée du prix des énergies, les dépenses 2023 pourraient s’élever, sans changement dans les usages et sans intervention sur les installations, à 7,5 millions d’euros, soit une augmentation de 50% des dépenses en 1 an. Pour limiter sa consommation à court terme - et au-delà atteindre un objectif de diminution de 10% minimum des consommations énergétiques d’ici 2 ans - la ville de Villeurbanne va mettre en place des mesures immédiates.

Plusieurs mesures concrètes

Les consignes de température de chauffage seront établies à 19 degrés, comme prévu par décret, dans les bureaux, locaux administratifs, bâtiments culturels, salles de classe et à 14 degrés dans les gymnases. Cette mesure qui représente une baisse moyenne de 1 degré permet de générer 7% d’économies sur la facture de chauffage.

La Ville prévoit également une réduction de la durée journalière de chauffage, avec un démarrage 30 minutes plus tard le matin, après l’aération des locaux et baisse progressive 1 heure plus tôt le soir par rapport aux hivers précédents. Elle prévoit également la réduction de 1°C de la température de tous les bassins dans les piscines (sauf pour les séances de bébés nageurs).

Est également programmée la réduction des temps de mise en lumière nocturne des édifices publics qui seront éteints le soir à 20 heures, 21 heures pour l’Hôtel de Ville, au lieu de 23 heures, mais aussi la poursuite du remplacement des luminaires des bâtiments publics et de l’éclairage public par des éclairages à LED. Des opérations de sensibilisation aux éco-gestes pour les agentes et agents de la Ville seront menées, et des pools de véhicules sur différents sites pour mutualiser l’usage des voitures et utilitaires seront créés.

Enfin, le développement de la flotte vélo pour les agentes et agents va se poursuivre avec la création d’un pool au centre-ville cet automne.

Des actions à plus long terme, sont également programmées. Un audit énergétique global (AEG) a, au cours de l’année 2022, permis d’identifier les bâtiments les plus énergivores et de définir les priorités pour les travaux d’isolation et les investissements à mettre en œuvre. Des études sont en cours pour plusieurs bâtiments dont la MJC.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Chalet du parc de la Tête d’Or : le groupement lauréat désigné


Le groupement Youse, Fondation Good Planet, la Fabuleuse cantine et Maison Gutenberg a été désigné pour faire revivre le chalet du parc de la Tête d’Or.


Bouygues Bâtiment Sud-Est annonce la création de la HEBF

L’objectif est de soutenir le projet de création du premier campus européen des métiers du bois, de la forêt et de l’architecture au coeur des Alpes françaises.


Un appel à projet lancé par la Métropole pour les zones PENAP

null
La Métropole lance un appel à projets pour dynamiser l’activité agricole et valoriser les espaces dans ces zones.


La FNB s’engage avec la convention des entreprises pour le climat

La convention organisait les 18 et 19 octobre un séminaire sur le thème « Agir pour accélérer la transition écologique des entreprises de la filière forêt bois ».


Villeurbanne déploie son plan de sobriété énergétique


La Ville a dévoilé un plan qui vise la performance énergétique des bâtiments, la production et la consommation d’énergies propres, l’accompagnement des projets de coopérative d’énergie citoyenne et la lutte contre la précarité énergétique.


Plan de sobriété pour le patrimoine immobilier de la Région

Pour faire face à la crise de l’énergie, la Région a indiqué vouloir adapter le fonctionnement de ses bâtiments.


Signature d’une convention entre la Métropole de Lyon et le Cerema


La collectivité et le centre d’études et d’expertise ont signé une convention de partenariat et d’innovation sur la transition environnementale et énergétique.


L’été, période de chantiers pour les collèges de la Métropole

La Métropole de Lyon met à profit la période estivale pour faire avancer un certain nombre de chantiers sur son territoire, notamment en ce qui concerne les collèges.


DPE : performances diverses au sein des villes d’Auvergne-Rhône-Alpes

NamR a classé les villes les mieux classées en Auvergne-Rhône-Alpes en matière de performance énergétique.


Plattard présente sa démarche RSE

Le groupe a dévoilé sa démarche de responsabilité sociétale d’entreprise (RSE) et dévoilé sa nouvelle feuille de route pour 2022/2026.


La Ville de Lyon impose des mesures de sobriété énergétique aux commerçants

Les portes des magasins ne pourront plus rester ouvertes lorsque la climatisation fonctionne.


Le chantier de réhabilitation des universités des quais Berthelot livré

Les bâtiments du site universitaire des quais ont fait l’objet d’un vaste programme de réhabilitation depuis 2014.


Une carte en ligne pour trouver les lieux frais de la Métropole

Face aux phénomènes d’ilots de chaleur urbains, la Métropole s’est dotée d’une carte listant les lieux de fraicheur.


Le «Booster du réemploi» récemment lancé en Auvergne-Rhône-Alpes

Différents acteurs se sont réunis il y a une dizaine de jours à la Confluence à Lyon pour le lancement de cette démarche visant à accroitre l’utilisation de matériaux de réemploi dans les chantiers.


Lyon retenue dans les 100 villes européennes climatiquement neutres en 2030

La Commission européenne a retenu la ville au sein de ce programme visant à la neutralité carbone. Toutefois, l’opposition regrette l’absence de candidature de la Métropole.