Rénovation énergétique des logements : l’État a rencontré les banques | Lyon Pôle Immo

Rénovation énergétique des logements : l’État a rencontré les banques

Pour amplifier les efforts en faveur de la rénovation énergétique, plusieurs ministres ont échangé avec les représentants du secteur bancaire sur les moyens d’amplifier l’investissement en la matière.

Le financement de la rénovation énergétique des logements, problématique majeure pour concrétiser les projets des particuliers, était au menu d’une rencontre entre les banques et plusieurs ministres, qui ont reçu les représentants des grandes banques françaises pour amplifier les efforts en la matière.

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, et Olivier Klein, ministre délégué à la Ville et au Logement, ont en effet échangé avec les représentants du secteur bancaire sur les moyens d’amplifier l’investissement dans la rénovation du parc de logements à l'horizon 2050.

Les ministères soulignent en effet dans un communiqué que les établissements de crédit interviennent à des étapes clés du parcours résidentiel des ménages, notamment lorsqu’il s’agit d’engager des travaux de rénovation énergétique.

« Ils constituent, à ce titre, des partenaires essentiels pour réussir à accélérer le rythme des rénovations performantes, en accompagnant et finançant les propriétaires occupants comme bailleurs, en habitat individuel ou collectif », notent les ministères. Ces nouveaux échanges entre les banques et l’État s’inscrivent dans la continuité des travaux menés conjointement ces derniers mois, notamment pour simplifier le parcours usager de l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) des ménages bénéficiaires de l’aide MaPrimeRénov’.

Mieux articuler les solutions de financement et les dispositifs de soutien public

Les acteurs de cette réunion ont souligné la nécessité de poursuivre un travail commun permettant de mieux articuler les solutions de financement bancaire et les dispositifs de soutien public en matière de rénovation énergétique. Banques et ministres ont pu souligner les difficultés spécifiques présentées par la rénovation dans l’habitat collectif, alors que celui-ci concentre deux tiers des passoires énergétiques du parc locatif privé soumises aux échéances successives de rénovation de la loi climat et résilience.

Des réflexions dédiées seront en ce sens engagées afin de faciliter l’engagement des copropriétés dans les travaux de rénovation et de soutenir leur accès au financement. « Ces réflexions s’articuleront, par ailleurs, de manière étroite et complémentaire avec les chantiers en cours sur les simplifications de la gouvernance, le renforcement de l’accompagnement et des aides directes pour les travaux en copropriétés », indique les ministères.

La réunion a en outre permis aux ministres de faire un point sur l’état et les perspectives de la production de crédits immobiliers en ce début d’année 2023. Les ministres et les représentants du secteur ont pu ainsi évoquer les effets positifs de la révision mensuelle temporaire du taux d’usure, qui fluidifie quelque peu la production de crédit.

« La rénovation thermique du logement est un levier clef de la réussite de notre transition. L’Etat soutient pleinement les ménages dans ce défi avec MaPrimeRenov’ ou le financement du prêt à taux zéro rénovation. Nous travaillerons en commun avec les réseaux bancaires afin de proposer aux ménages l’offre d’accompagnement et de financement de la rénovation la plus attractive possible ».

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique

« La rénovation thermique des logements constitue un des éléments clés de l’atteinte de notre objectif le doublement du rythme de réduction de nos émissions de gaz à effet de serre. Pour y parvenir nous avons besoin que le secteur bancaire accompagne cette accélération. Cette première réunion de travail a permis de réfléchir à la manière de mieux déployer les dispositifs existant, comme le prêt à taux zéro pour la rénovation, et d’imaginer ensemble les solutions pour faciliter le parcours de rénovation des ménages.»

Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires

« Les établissements bancaires sont des partenaires essentiels pour réussir à financer l’effort d’investissement massif nécessaire pour la rénovation de nos logements. Cette première réunion de travail illustre la volonté partagée du Gouvernement et du secteur d’accélérer la structuration de l’offre en ce sens, pour permettre à tous les ménages, propriétaires occupants et bailleurs, en maisons individuelles comme en copropriétés, d’engager des travaux de rénovation énergétique. »

Olivier Klein, ministre délégué à la Ville et au Logement





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Rénovation énergétique des logements : 5 milliards d’euros inscrits au budget 2024

Le gouvernement a communiqué sur l’effort budgétaire portant sur la rénovation énergétique dans le projet de loi de finances pour 2024.


La Tour P à Saint-Priest, 1e copropriété réhabilitée à Bellevue

nullL’ensemble de 12 étages est la première copropriété réhabilitée dans le cadre du projet centre-ville Bellevue.


La CAPEB décrit un « premier recul de l’activité depuis trois ans »


Le volume d’activité des entreprises artisanales du bâtiment recule au deuxième trimestre de 0,5%.


Mon accompagnateur Rénov’ : nouveau calendrier

Les ministères ont communiqué jeudi sur ce nouveau calendrier, et sur des adaptations.


Rénovation thermique: concertation sur l’avenir de «France Rénov’»

nullLe Gouvernement lance une concertation sur le futur du service public de la rénovation de l’habitat.


La rénovation énergétique des bâtiments dans la feuille de route de Matignon

nullLa Première ministre a fait part ce mercredi de sa feuille de route, au sein de laquelle on trouve quelques mesures sur l’amélioration en matière de logement.


MaPrimeRénov : l’Anah et les fédérations veulent lutter contre la fraude

L’Anah, la CAPEB et la FFB ont indiqué renforcer leur coopération sur MaPrimeRénov’ pour lutter contre la fraude et fluidifier le rythme des paiements.


Rénovation énergétique des logements : l’État a rencontré les banques

Pour amplifier les efforts en faveur de la rénovation énergétique, plusieurs ministres ont échangé avec les représentants du secteur bancaire sur les moyens d’amplifier l’investissement en la matière.


Pour « L’adresse », acheter une passoire thermique peut être une bonne opération

Ce type de biens peut être actuellement décotés sur le marché, et peut bénéfice de dispositifs étatiques.


Aides à la rénovation énergétique des logements : des évolutions en 2023

Ces évolutions qui interviendront au premier trimestre ont été actées afin d’accroitre le soutien aux rénovations les plus performantes.


Vers une timide hausse d’activité dans le bâtiment en 2023

nullPERSPECTIVES 2023 – La FFB a, en cours de semaine dernière, dressé un bilan de l’année 2022 de l’activité dans le secteur du bâtiment et dévoilé ses perspectives d’activité pour 2023.


Arrivée du drapeau officiel des WorldSkills

La Métropole et la Ville de Lyon, avec le comité d’organisation WorldSkills Lyon 2024 et leurs partenaires, ont souhaité se réunir pour réaffirmer leur engagement dans l’accueil de cette édition qui se tiendra à Lyon.


Gérald Proponnet, nouveau président des métiers du bois de la FFB AuRA

Le nouveau président régional a été élu le 24 novembre.


La CAPEB prévoit un ralentissement en 2023

La confédération de l’artisanat des petites entreprises du bâtiment organisait mercredi une conférence de presse sur l’activité du secteur.


Un prix « RénoVert » pour les promoteurs-rénovateurs visant la rénovation durable

Ce prix a été créé par Banque Populaire et l’Unis, afin de récompenser les promoteurs-rénovateurs engagés dans l’amélioration durable du bâti existant.