Logement social : la bataille de Paris

Le dernier débat sur la loi SRU avait été l'occasion pour Bertrand Delanoë de croiser le fer avec Benoist Apparu. La dernière communication du ministre sur le logement social donne une nouvelle occasion au maire de Paris pour interpeller l'État.

C'était ce matin à 7h40. Benoît Apparu, le secrétaire d'État chargé du logement, était l'invité de la matinale d'Europe 1, avec Marc-Olivier Fogiel. Le ministre présentait le bilan 2010 sur le logement social, l'occasion pour lui de se féliciter de la construction de plus de 131 000 nouveaux logements, un record absolu. L'occasion également pour lui de tacler la Ville de Paris, avec qui l’État entretient des relations plus que tendues sur cette question.

"Avant, à peine un quart de ces logements étaient bâtis dans des régions type Ile-de-France. En deux ans, nous sommes passés de 25% à 33% de logements sociaux financés dans ces régions-là" a indiqué Benoit Apparu. Une manière pour lui de souligner l'engagement de l'État dans la capitale, après des échanges très vifs sur le sujet entre l'État et la Ville de Paris en fin d'année dernière.

Delanoë réplique dans l’heure

Autre pique dirigée vers Bertrand Delanoë : les loyers n’exploseraient pas dans la capitale, à peine plus de 3 %, et n’auraient donc pas besoin d’être plafonnés, comme le demande le maire de Paris. "Le vrai débat n'est pas l'encadrement des loyers" mais "de savoir comment créer une marche intermédiaire entre les logements sociaux et privés", a-t-il affirmé. Il a par ailleurs réitéré son opposition à ce que l'Etat maintienne sa contribution de 120 millions d'euros sur le budget global de 450 millions d'euros au titre du financement des nouveaux logements sociaux de la capitale. On consacre déjà 20% de ses crédits à Paris, "on ne va pas lui donner 100% de nos crédits !", a ainsi affirmé le secrétaire d’Etat.

La réponse du maire de Paris ne s'est pas faite attendre. Car à 8h20, le deuxième invité de la matinale de Marc-Olivier Fogiel n'était autre que… Bertrand Delanoë. Ce dernier a bien sûr critiqué en quasi direct la position du secrétaire d'État chargé du logement, en mettant en avant un principe d'équité entre les villes d'Île-de-France. « Quand la mairie de Paris met 4 euros sur le logement social, l'Etat met un, alors que, dans les Hauts-de-Seine, quand le département met un, l'Etat met un », a indiqué Bertrand Delanoë, qui a surenchéri en indiquant avoir identifié des terrains appartenant à l'État, et sur lesquels pourraient être construit 6200 logements sociaux, soit l'équivalent d'une année de construction de logements de ce type à Paris. Le débat n’est sans doute pas terminé…






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La VEFA a des prix de revient inférieurs à la maîtrise d’ouvrage directe

nullLe cabinet d’études économiques Asterès a récemment étudié, sur un demande du promoteur Alila, l’impact de la Vefa pour répondre aux besoins en matière de logement, notamment social.


Alliade Habitat explore le concept de ferme urbaine

null
La ferme urbaine implantée sur la ZAC des Girondins il y a quelques mois par Alliade Habitat commence à produire ses légumes. Avant d’être pérennisée sur le toit d’un immeuble, elle fait l’objet d’évaluations techniques, économiques. Prochainement, elle sera même l’objet d’une thèse d’architecture.


Rénovation d’ensemble pour «La Mirabelle»

GrandLyon Habitat a rénové ce bâtiment de 5 étages d’une grande qualité architecturale. Il peut ainsi proposer 13 logements et 2 locaux commerciaux à la location dans cet immeuble situé dans le 1er arrondissement de Lyon.


Logement social : les centristes craignent « un précédent » rue Bugeaud

Le groupe « Inventer la Métropole de demain » a critiqué l’achat d’un immeuble situé rue Bugeaud dans le 6e arrondissement de Lyon en vue de le céder à Immobilière Rhône-Alpes


« Il faut que l’on ait une vision sur les prix de sortie »

null<
Raphaël Michaud est l’adjoint au maire de Lyon délégué à l’urbanisme, à l’aménagement, à l’habitat et au logement. Nous évoquons avec lui les inflexions initiées par la nouvelle majorité sur la politique du logement de la Ville de Lyon. Notamment sur les opérations publiques de type ZAC
» Encadrement des loyers : «On aidera à faire de la conciliation»
» «Nous espérons une signature de cette charte avant l’été»
» «Garder ce savoir-faire de la SACVL, qui est de pouvoir construire à prix coutant»


« Garder ce savoir-faire de la SACVL, qui est de pouvoir construire à prix coutant »

Raphaël Michaud est l’adjoint au maire de Lyon délégué à l’urbanisme, à l’aménagement, à l’habitat et au logement, et préside également la SACVL. Nous évoquons le rôle de cette dernière dans l’accompagnement de la politique de l’habitat de la Ville de Lyon.


Irigny : 8 familles ont emménagé aux « Floralines »

Des familles, issues des gens du voyage sédentarisés, ont emménagé dans ce lotissement de 8 villas situé sur un terrain qu’elles occupaient depuis des années.


Une résidence seniors ouvrira en juillet à Décines-Charpieu

nullCette nouvelle résidence seniors est acquise en VEFA par Lyon Métropole Habitat auprès de Nohao.


Michèle Picard veut interdire les expulsions locatives en 2021

Michèle Picard, maire de Vénissieux et vice-présidente de la Métropole de Lyon, a adressé en ce sens au Premier Ministre, Jean Castex, le 5 Février dernier.


2020, pire année en 10 ans pour la promotion immobilière à Lyon

null
Les réservations ont atteint leur niveau le plus bas depuis une dizaine d’années. En outre, la tendance de repli des mises en vente observée depuis 2017 s’est poursuivie.


Action Logement poursuit son soutien aux salariés

Le groupe a décidé de prolonger jusqu’à la fin de la crise sanitaire l’aide lancée au mois de juin dernier.


Accord entre Action Logement et l’État pour une réponse à la crise

nullBercy, le ministère du logement et et les partenaires sociaux d’Action Logement ont décidé d’amplifier les interventions du groupe.


La Métropole se veut proactive en matière de logement social et abordable

null
Les élus de la Métropole de Lyon présentaient mercredi la politique de la collectivité en faveur du logement abordable sur le site de l’ex-collège Maurice Scève.


Wargon vise la construction de 250.000 logements sociaux en deux ans

La ministre chargée du logement a confirmé devant la Fondation Abbé Pierre sa décision de prolonger la trêve hivernale. Elle souhaite aussi réformer la politique de prévention des expulsions.


La rénovation de la Cité Perrache est achevée

null
5 ans et demi de travaux auront été nécessaires à GrandLyon Habitat pour la réhabilitation thermique de cet ensemble immobilier du deuxième arrondissement de Lyon.