Pour Century 21, la baisse des prix de l’immobilier a commencé

Selon Century 21, les prix de l’immobilier ont reculé de 2.7% au troisième trimestre, avec des baisses ressenties de façon différente suivant les régions de France.

Les prix de l’immobilier ont reculé au troisième trimestre, pour la première fois depuis trois ans. Selon le baromètre de Century21, repris par Le Figaro et BFM Business, les chiffres pour les mois de juillet à septembre sont largement orientés à la baisse, avec des prix en repli de 2.7% en moyenne, à 2621 euros le mètre carré. Dans certaines régions, la baisse est pour le moins spectaculaire : -9.7% par exemple en Bourgogne, -5.4% dans le Centre, -4.4% en Lorraine et -3.7% en PACA. D’autres ne sont, pour l’heure pas concernées par la baisse des prix, comme Rhône-Alpes ou l’Ile de France.

Paris continue à faire jeu à part: le mètre carré y a encore progressé de 2,3 %. Mais pour Century 21, le phénomène pourrait s’inverser. Les transactions ont en effet reculé de 4 % et il faut 11 jours de plus pour vendre son logement. Soit une augmentation des délais bien plus sensible à Paris qu’en France, où les prix n’ont augmenté que de 3 jours à 88 jours, contre 85 jours l'année dernière à la même période. Côté transactions, la baisse atteint 11% si l'on compare le troisième trimestre 2011 à la même période de 2010. Century 21 prévoit par conséquent 650.000 à 700.000 logements vendus cette année, contre 800.000 en 2010.

Une baisse des prix des maisons plus sensible

Dans le type de biens aussi, la baisse est à géométrie variable. On notera ainsi que les prix des maisons ont plus baissé (-4%) que le prix des appartements (-0.8%). Un fait qui confirme la moindre dynamique du secteur des maisons individuelles, confirmé récemment par la baisse de la construction annoncé par l’Union des maisons françaises en août.

La hausse des taux d’intérêt a eu un impact certain sur le marché, avec des taux qui sont remontés à 3.89%, selon les chiffres publiés hier par Crédit Logement. Cette hausse des taux s’est particulièrement faite sentir chez les primo-accédants de moins de 40 ans, dont les prix ont reculé de 18%, mais aussi chez les CSP+ les moins favorisées, comme les employés, les ouvriers, et les cadres moyens.
» Pour la FNAIM, les prix sont encore à la hausse






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

la bulle immobiliere, j’aurai été fier d’être resté locataire.

C’est le début de la descente enfer

Signaler un abus

patience patience chers achet eurs: regardez la chute des prix, et si vous etes pressés, negocier a mort pour limliter la casse!

ne croyez pas les AI quii font croire que le ptz va etre supprimer. Le gvt ne va pas le supprimer car sinon l’immo est mort

Signaler un abus

Faites jouer la concurrence entre AI: ne crpoyez pas leur premieres paroles car les AI testent votre naiveté et votre caapcité a etre un pigeon. Si le brin vos interesse et si vous etres pressés a acheter, alors faites une offre a moins 20% ferme! cest ca ou rien. Et sils sont pas contents, dites que vous allez voir dans une autre agence. POint!

vous verrez ,l’AI va vous courir apres!

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Dans le 6ème arrondissement de Lyon, les prix dépassent les 7.000€ le m2

C’est le constat tiré par LPI Seloger, qui publiait ce mercredi son baromètre mensuel.


Prix de l’immobilier: des hausses à deux chiffres à Lyon et Saint-Étienne


LPI-Seloger a fait état de son dernier baromètre mensuel, qui montre une activité toujours marquée par la fin du confinement.


Les prix de l’immobilier étaient toujours en forte hausse en France au 1er trimestre

Les indices Notaires-INSEE des prix des logements anciens ont été publiés ce lundi.


Laforêt décrit un marché immobilier en mode «rattrapage»


Le réseau d’agences franchisés faisait part ce mardi de son point marché semestriel. Malgré une activité soutenue depuis la fin du confinement, il appelle à un plan de relance pour le secteur.


La demande reste soutenue, constate Century 21

null
Le réseau d’agences franchisées faisait aujourd’hui son point trimestriel sur le marché immobilier en France et en Auvergne-Rhône-Alpes


La FNAIM anticipe une baisse des ventes et une stabilisation des prix


La fédération nationale de l’immobilier tenait mardi matin sa conférence de presse visant à tirer un bilan du premier semestre 2020.


Immobilier : les prix continuent de monter, selon LPI-Seloger

Le baromètre mensuel fait état d’une chute des ventes, mais également de prix orientés à la hausse. La raréfaction de l’offre est en cause.


Les prix de l’immobilier en hausse à Lyon après la fin du confinement

null
Meilleurs Agents fait état ce mardi de son baromètre national des prix de l’immobilier.


Les prix de l’immobilier accéléraient encore au 1er trimestre

Selon l’indice INSEE-notaires, les indices des prix des logements anciens accéléraient nettement avant la crise du Covid-19.


Immobilier : les prix continuaient d’augmenter fin avril, selon LPI-SeLoger

null
D’après les chiffres compilés par le baromètre, seules les ventes immobilières étaient en net repli fin avril.


Le confinement a eu un impact sur les projets immobiliers


Orpi a fait ce lundi un point sur l’impact du confinement sur les projets immobiliers, quand IAD a note que le déconfinement a un impact direct sur le secteur de l’immobilier.


Le confinement ne se traduit pas par des baisses de prix

C’est ce qu’a indiqué LPI-SeLoger dans son baromètre mensuel.


Les prix en nette hausse dans les grandes villes d’Auvergne-Rhône-Alpes

null La progression des prix a été à deux chiffres à Lyon et Saint-Étienne en 2019, selon les Notaires de France. Mais l’incertitude est désormais de mise pour les prochains mois du fait de la crise sanitaire.


Un marché de l’immobilier ancien «en mode pause», selon Century 21

Le réseau d’agences franchisées décrit un marché à l’arrêt depuis le début du confinement, après un début d’année dynamique.


Villeurbanne, ville où les prix étaient le plus en hausse avant le confinement

C’est l’enseignement du dernier baromètre LPI Seloger, qui a dévoilé les dernières tendances de prix avant confinement. Les prix restaient nettement orientés à la hausse avant le confinement. C’est l’enseignement du dernier baromètre LPI Seloger, qui a dévoilé les dernières tendances du marché immobilier avant le 17 mars. Et selon celui-ci, l’orientation des prix des […]