Mort de Charles Delfante, le ‘penseur’ de la Part-Dieu

L’ex-urbaniste de la ville de Lyon est mort. Il avait dirigé le premier atelier d’urbanisme de la Ville de Lyon.
Le ‘penseur’ du quartier de la Part-Dieu, Charles Delfante, est mort. Le directeur du premier atelier d’urbanisme de la Ville de Lyon en septembre 1961 restera comme l’une des figures de l’urbanisme lyonnais des années 60 et 70, et surtout le concepteur du deuxième quartier d'affaires de France.
« Nous perdons une grande figure de l’urbanisme, qui a marqué Lyon de son empreinte » a réagi le maire de Lyon, Gérard Collomb, rappellant que « Charles Delfante fut l’un des précurseurs de la planification urbaine de notre agglomération ».

Un urbaniste de l'ère Pradel

« Grand amoureux de Lyon, il a poursuivi son action au service du développement cohérent de notre territoire pendant près de 30 ans. Il avait une conception juste et ambitieuse du rôle que devait avoir notre métropole dans la modernité » a indiqué l’édile lyonnais.

« C’est un grand constructeur qui disparaît, un architecte et urbaniste qui a profondément marqué le territoire de notre ville, et plus particulièrement le quartier de la Part Dieu. Il fut à l’origine de la construction de nombreux bâtiments à la Part Dieu et notamment de deux lieux culturels majeurs, l’auditorium de Lyon aux côtés d’Henri Pottier et la bibliothèque municipale de la Part-Dieu » a, pour sa part, rappelé Georges Kepenekian, l’adjoint au Maire de Lyon, délégué à la culture et au patrimoine. Michel Havard, le leader de l’opposition de droite à la ville de Lyon, a quant à lui souligné« la lucidité de ses analyses y compris sur les projets les plus récents de notre agglomération ».

Un urbaniste de la reconstruction

Né en 1926 à Lyon, Charles Delfante étudie au lycée Saint Marc, puis est nommé urbaniste-conseil pour le ministère de la reconstruction à la fin de ses études d’architecture et d’urbanisme. Il est alors chargé d’étudier un projet amené à devenir le Plan d'aménagement et d'organisation générale de la région lyonnaise (PADOG), avant de devenir directeur du premier atelier municipal d’urbanisme de la ville de Lyon, dont descend aujourd’hui l’agence d’urbanisme du Grand Lyon.

C’est à lui que la ville doit la passerelle du Palais de Justice, sur la Saöne mais surtout la physionomie de son quartier d’affaires actuel, la Part-Dieu, qu’il extirpe d’une friche d’une cinquantaine d’hectares à la place d’une ancienne gare de triage, et d’une ancienne caserne. Avec des réalisations aussi diverses que l’Auditorium, la bibliothèque municipale, ou encore la tour EDF, la Part Dieu prend forme.

Un rêve inachevé

Mais une grosse partie du quartier rêvé par Charles Delfante restera dans les cartons… Lui avait planifié des commerces de proximité, un grand centre culturel groupant concerts, opéra, expositions… Mais le maire de l’époque, Louis Pradel, avait d’autres ambitions pour le quartier. A la place, s’édifiera un immense centre commercial, et le centre culturel se limitera à l’auditorium et la bibliothèque municipale. Surtout, la Part Dieu, au départ conçue pour les transports collectifs, aura été rattrapée par la suite par le règne du tout-voiture. Si bien que, pour se démarquer de l’évolution de la Part Dieu, il avait écrit en 2009 un livre au nom évocateur : La Part-Dieu : le succès d’un échec, où il expliquait comment les élus, les promoteurs, et les financiers ont, au fil du temps détricoté son projet.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

j’ai travaillé dans son cabinet place bellecour, que de bons souvenire

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Christophe Demerson, nouveau président de l’UNPI

Le président de l’UNPI Auvergne succède à Jean Perrin et devient président de l’union nationale des propriétaires immobiliers.


Des perspectives favorables pour les travaux publics

La fédération régionale des travaux publics a participé fin novembre à Pollutec.


Vélo’v : succès pour les nouveaux vélos en libre-service

null
Les vélos en libre service avaient été changés en juillet dernier sur la totalité du territoire de la Métropole. Les locations sont en hausse par rapport à l’année dernière.


La Métropole de Lyon veut un «approfondissement du dialogue avec les autres territoires»

Le président de la Métropole, David Kimelfeld, souhaite développer la solidarité territoriale au sein de l’aire urbaine lyonnaise.


Pollutec : la navette Mia officiellement présentée

La navette a été présentée mardi avant sa mise en service sur le site de la ZAC des Gaulnes à Meyzieu-Jonage en janvier prochain.


Gecina vend un portefeuille d’immeuble pour 266 millions d’euros

L’immeuble comprend notamment les immeubles Terralta et Panoramic.


Les prix de l’immobilier en baisse à Lyon sur 3 mois, selon LPI Seloger

LPI Seloger a fait état lundi de son baromètre mensuel des prix de l’immobilier, sur trois mois et un an.


Lyon, métropole la plus recommandée par ses actifs

null
RégionsJob et Hays ont publié une étude basée sur plusieurs critères, comme le marché du travail, la qualité des infrastructures, ou encore la culture et l’environnement.


HOP et Ouibus lancent une offre intermodale bus/avion

La compagnie aérienne a lancé mercredi une nouvelle offre de transport intermodale en partenariat avec Ouibus à Lyon-Saint Exupéry.


Le plan hivernal 2018-2019 a été présenté mardi

Sur la circonscription du Rhône, l’État va mobiliser 1.200 places, dont 880 places mobilisables dans le courant de l’hiver et 320 places mobilisables en période de grand froid.


Bientôt une navette autonome au sein de la ZAC des Gaulnes

La Métropole de Lyon va permettre le projet de navette autonome « MIA » sur ce site situé à Meyzieu-Jonage, en consacrant un budget de 180.000 euros pour l’aaménagement des voiries du secteur.


Vers une péréquation horizontale des recettes de droits de mutation

C’est ce que Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, a annonce vendredi devant le congrès de l’Assemblée des départements de France.


Lyon a reçu le prix de « Capitale européenne du tourisme durable »

Lyon a été distinguée lors de la « Journée Européenne du Tourisme », organisée hier à Bruxelles par la Commission européenne.


Lyon 5 : Le local du Bastion Social, quai Pierre Scize, fermé

La Ville de Lyon a pris un arrêté, motivant celui-ci par l’état des locaux, qui « compromet gravement la sécurité du public ».


Sully Promotion rachète Copra Rhône-Alpes

La fusion de ces deux acteurs de la promotion immobilière va permettre de constituer une entité générant plus de cent millions d’euros de chiffre d’affaires.