La baisse des prix de l’immobilier resolvabiliserait 20% des ménages | Lyon Pôle Immo

La baisse des prix de l’immobilier resolvabiliserait 20% des ménages

Pour Empruntis, une baisse de 10% des prix de l’immobilier à taux constants pourrait permettre de resolvabiliser une part substantielle des ménages.

Après l’annonce faite par la Chambre des Notaires de Paris / Ile de France une possible baisse des prix à Paris de 5 à 10% en 2012, Empruntis a indiqué dans quelles proportions celle-ci pourrait permettre une resolvabilisation des ménages.

Selon Maël Bernier, la porte-parole du courtier en crédit immobilier, environ 20% des ménages qui, à ce jour, sont dans l’incapacité d’emprunter, seraient à nouveau éligibles à l’emprunt, si les taux de crédits immobiliers restaient stables. Si elle y voit un signe « encourageant », ceci ne devrait pas résoudre pour autant la problématique globale du logement en France.

« Ces prévisions sont tout de même à relativiser car elles différeront en fonction des quartiers de Paris et du type de bien concerné. Par ailleurs, sachant que le mètre carré dans l’ancien était estimé à 8.390 euros, une baisse de 10% ne le ramènerait qu’à 7.551 euros. Gardons en tête que nous avons tout de même connu une augmentation de près de 150% sur ces 10 dernières années. A titre d’exemple, entre septembre 2011 et aujourd’hui, les parisiens ont perdu entre 2 et 3 mètres carré de surface habitable en raison de la hausse des prix. Une baisse de 10% leur permettrait de regagner entre 3 et 5 mètres carré…seulement… » poursuit Maël Bernier.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Baisse des taux en Auvergne-Rhône-Alpes

nullSelon Empruntis, la région et Provence-Alpes-Côte d’Azur ont enregistré les plus fortes baisses globales de taux en avril.


La Banque de France confirme la baisse des taux de crédit immobilier

Selon la dernière étude mensuelle sur les crédits aux particuliers, les taux ont reculé en février, une première depuis deux ans. La production de prêts, elle, reste à un plus bas depuis 2014.


L’APIC soutient une révision des dispositions applicables au HCSF

Caroline Arnould, présidente de association professionnelle des intermédiaires en crédits a été auditionnée dans le cadre de l’examen d’une proposition de loi portée par le député Lionel Causse.


«La situation s’améliore» sur le front des taux, selon Meilleurtaux

Le courtier a fait part mardi de son 39e observatoire du crédit immobilier.


Nouvelle baisse des taux en février

L’observatoire Crédit Logement/CSA a fait part de son point mensuel sur le crédit immobilier.


Nouvelles baisses des taux de crédit immobilier en mars

C’est le constat dressé en ce début de mois par les baromètres de différents courtiers en crédit immobilier.


Une production de crédits l’habitat de 153 milliards d’euros en 2023

nullHors renégociations, la production a atteint 129,5 milliards d’euros, en nette baisse par rapport à 2022. Selon les intermédiaires en crédit, les taux poursuivent leur repli en février.


Des baisses de taux de crédit immobilier dans toutes les régions

nullC’est ce que confirme Empruntis, qui évoque une « nouvelle dynamique » après une période d’accalmie.


La production de crédit à l’habitat poursuit son repli

La production de crédits à l’habitat hors renégociations a atteint un nouveau plus bas depuis 2014 en novembre. Les taux, eux, sont en baisse en ce début d’année selon les courtiers, ce qui pourrait augurer d’un retour des banques sur ce segment de marché.


2024, année de baisse des taux ?

Plusieurs banques ont fait part de fortes baisses de leurs grilles, selon le courtier Emprunt Direct.


Crédit immobilier : ralentissement de la hausse des taux

Les taux ralentissent en ce début de mois, selon les premiers barèmes reçus en ce début de mois de décembre.


Le taux d’usure passe le cap des 6% sur 20 ans

nullSur 20 ans et plus, pour sa dernière révision mensuelle, le taux maximal a passé cette barre symbolique.


Nouvelle hausse des taux de crédit immobilier

Les taux ont de nouveau augmenté en octobre, selon les baromètres émanant de divers courtiers en crédit immobilier.


Crédit immobilier : les règles d’octroi ne bougent pas

À l’issue de la réunion de ce mardi, le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) n’a pas souhaité faire évoluer ses règles d’octroi de crédit à l’habitat.


Première stabilisation des taux de crédit immobilier

La Banque de France a fait état d’une nouvelle chute de la production de crédit à l’habitat en juillet. Toutefois, selon Emprunt Direct, les banques ont laissé leurs taux inchangés en septembre, après des mois de hausse continue.