Navette fluviale : un nouveau moyen de transport pour la Confluence

La navette fluviale de la Confluence va permettre de relier le centre-ville de Lyon à la Confluence, et constitue en quelque sorte l’un des premiers aménagement des rives de Saône.

La reconquête des fleuves se poursuit à Lyon. Après les berges du Rhône, avant les rives de Saône, la navette fluviale de la Confluence constitue une nouvelle étape dans ce long processus. Les trois haltes de cette navette, Saint Paul – Quai de Bondy, en rive droite, Bellecour quai Tilsitt en rive gauche, et Confluence - place nautique (en photo de haut en bas), ont d’ailleurs été définies en tenant compte du projet d’aménagement des rives de Saône.

Ce projet de navette, atypique pour l’accès à un centre commercial, n’est toutefois pas totalement étranger à l'histoire lyonnaise. Car il faut savoir que c'est à Lyon que débute l'histoire des bateaux-mouches au 19ème siècle. C’est en effet à partir de 1863 que les compagnies de navigation intérieure se développent à Lyon : les compagnies des Mouches, des Abeilles et des Guêpes se développent alors, avec une moyenne annuelle de fréquentation de 1.500.000 passagers. Le record est atteint en 1871 avec 4.000.0000 de passagers.

Conforter l’expérience utilisateur

Mais l’arrivée du rail va mettre fin au transport fluvial, à partir de 1890. Les Nouveaux tramways lyonnais (NTL) se porteront acquéreurs en 1901 de la compagnie des bateaux-mouches. C’est donc la renaissance du quartier de la Confluence, et l’arrivée d’un centre commercial se voulant résolument qualitatif, qui marque donc le retour de ce mode de transport dans le quotidien des lyonnais. Pour les commerçants du pôle de loisirs, il s’agira d’un service supplémentaire offert au visiteur, à même de conforter l’expérience utilisateur.

On attend donc de savoir quel sera le succès rencontré par ce mode de transport… A ce titre, il faut ainsi souligner qu’il s’agira du seul moyen de transport direct, sans arrêt, entre Bellecour et Confluence. Même les modes de transports lourds, comme le métro ou le tramway n’offrent pas, pour l’heure, une telle possibilité.


En revanche, ces dernier offrent un cadencement beaucoup plus important. L’offre de transport pour désenclaver et desservir ce nouveau quartier-centre continue donc à se densifier, en attendant l’arrivée du tramway par le sud, à l’horizon 2014.

Lyon : une ligne fluviale Saint-Paul / Confluence pour 1.50 euro

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Tassin-la-Demi-Lune : une consultation prône une voie unique vélos

La mairie de la ville avait proposé un aménagement alternatif à la suppression de deux voies de circulation automobile au bénéfice des vélos et des bus, imposée par la Métropole.


Loi SRU : le ministère communique le bilan triennal 2017-2019

Le ministère chargé du logement a fait part de son bilan triennal 2017-2019 sur les objectifs en matière de production de logements sociaux.


Polémique sur la prolongation de la centrale nucléaire du Bugey

Les écologistes de la Métropole et de la Ville de Lyon demandent à l’Autorité de sûreté nucléaire de refuser la prolongation de 10 ans, tandis que la droite s’insurge contre cette prise de position.


Un appel a candidatures pour lutter contre la vacance des logements

Celui-ci vise à accompagner des collectivités dans leurs démarches de lutte contre la vacance des logements.


Auvergne-Rhône-Alpes emprunte à taux négatif

null
La Région est ainsi la première collectivité française à emprunter sur le long terme à taux négatif.


Les modes doux pèsent moins de 10% des déplacements domicile-travail

C’est ce que révèle une étude de l’INSEE Auvergne-Rhône-Alpes sur les modes de déplacement domicile-travail de la population de la région.


Lancement d’une plateforme pour la qualité de l’air, «Air’Attitude»

L’observatoire ATMO Auvergne-Rhône-Alpes a lancé cette plateforme collaborative avec pour objectif que chacun puisse contribuer à améliorer la qualité de l’air et l’environnement.


Une démographie dynamique dans la périphérie des grandes villes de la région

L’INSEE a fait part d’une étude qui révèle que la population croît fortement dans les couronnes des grandes et très grandes aires d’attraction des villes.


Castex et Wauquiez signent le plan de relance Etat-Région

3 milliards d’euros d’investissements sont prévus au total dans ce plan dans les deux ans à venir.


Fin de la pédagogie pour les voies de covoiturage M6/M7

null
Les automobilistes seuls à bord de leur véhicule et empruntant ces voies pourront, dès ce lundi, être verbalisés.


Vers davantage de sécurité pour le Boulevard Urbain Est

La Métropole de Lyon et la ville de Vaulx-en-Velin ont annoncé mettre en place des mesures immédiates, suite au décès d’un cycliste.


La définition de « logement décent » élargie

Ceci va permettre d’exclure les premières passoires énergétiques du marche locatif.


Les professionnels de l’événementiel en quête de visibilité

Ceux-ci souhaitent une date prévisionnelle et de modalités de réouverture des activités événementielles.


La Région soutient un centre superviseur urbain mutualisé

La Région s’engage à hauteur de 100.000 euros pour le futur centre superviseur urbain mutualisé de 5 communes du sud-ouest lyonnais : Grigny, Pierre-Bénite, Vernaison, Charly et Saint-Genis-Laval.


28 millions d’euros de travaux immobiliers pour les policiers du Rhône

La démarche, qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance, portera sur la réalisation de projets de rénovation et de modernisation des bâtiments de la police nationale.