Stade de l’OL: un délai pour la signature de l’accord avec Vinci

Le protocole d’accord entre le groupe et Vinci concernant le Grand Stade de l’Olympique Lyonnais de Décines, à l’est de Lyon, a fait l’objet d’une prorogation. Le contrat de conception réalisation que le groupe devait signer avec Vinci le 30 avril devrait être signé après cette date.

On attendait un accord définitif avant le 30 avril entre Vinci et l’OL groupe concernant le contrat de Réalisation/ Conception du Stade des Lumières, enceinte que veut bâtir le club de football de l’Olympique Lyonnais à l’est de Lyon. Il faudra sans doute attendre un peu plus. En effet, lors de la signature du partenariat public/privé avec Vinci en juillet dernier, le groupe prévoyait la signature du contrat de Conception/ Réalisation « au plus tard » le 30 avril 2012. Les deux parties se sont laissé un peu de temps, hier, en faisant jouer une clause d'actualisation des délais relative aux éventuels recours déposés contre le projet.

Le groupe a donc publié hier un communiqué, où il explique ce délai pour cette signature, importante pour le projet OL Land, lequel est estimé à 450 millions d’euros au total, dont 381 millions pour le seul stade.Vinci, qui a été désigné fin juillet comme concepteur réalisateur du projet, doit supporter en partie son coût, dans le cadre d’un partenariat Public/Privé. En contrepartie, il deviendra actionnaire minoritaire de la société foncière du Montout, maître d’ouvrage du projet : le groupe de construction pourrait ainsi monter jusqu’à 49% de cette SCI.

« Du fait de l'importance et de la complexité du projet Stade des Lumières et en l'absence à cet instant de caractère définitif de l'ensemble des autorisations administratives sollicitées dans le cadre de ce projet, le protocole d'accord signé entre OL Groupe, sa filiale Foncière du Montout et le Groupe Vinci, a été prorogé conformément au contrat initial, pour permettre aux parties la négociation et la signature de leurs accords définitifs » a indiqué le groupe.

Travaux préparatoires

Le groupe de Jean Michel Aulas a toutefois indiqué que l'ensemble des différents volets concernant le Stade des Lumières, du contrat de Conception/ Réalisation au pacte d'actionnaires, devraient se finaliser prochainement. Ils « feront l'objet d'un communiqué de la société » indique OL Groupe. Peu avant la parution de ce communiqué, le titre OL Groupe reculait de 2.78% en Bourse, à 3.5 euros. Le club jouera ce soir la finale de la coupe de France, face aux amateurs de Quevilly.

Le groupe a en outre fait un point sur les travaux préparatoires au chantier. Ceux-ci sont en effet en cours sur le site du Montout, avec notamment la réalisation des accès chantiers. « Les sondages archéologiques concernant l'échangeur n°7 ont également démarré avec l'Etat comme maître d'ouvrage » note ainsi l’OL. En outre, le déplacement des bassins de rétention des eaux pluviales a d’ores et déjà été entrepris par le Grand Lyon.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La perspective de note du SYTRAL ajustée par Moody’s

L’agence de notation a ajusté la perspective de la note de stable à positive.


Lyon investit dans de nouvelles écoles

5 nouvelles écoles vont être créés d’ici 2020. La création de 3 nouveaux groupes scolaires est déjà engagée, et 2 sont à venir.


1.700 créations d’emplois dans le secteur privé, mais des pertes dans l’immobilier

Le rapport national sur l’emploi en France d’ADP® du mois d’avril a fait état de dynamiques variées selon les secteurs d’activité.


Lyon 1 : des travaux préparatoires à une sécurisation de la place Colbert

null
La coupe de plusieurs arbres malades ou responsables des fissures constatées sur les murs de soutènement de la place a débuté ce lundi.


Des prix de l’immobilier toujours en forte hausse à Lyon

Selon LPI-Seloger, les prix sont toujours en hausse de 9% sur 12 mois à Lyon. Sur les trois derniers mois, on notera toutefois une petite correction des prix dans la ville.


Une aide financière de la Métropole de Lyon pour les vélos électriques

A l’occasion du Conseil métropolitain de vendredi, une délibération permettant d’obtenir une aide financière pour l’achat de plusieurs types de vélos a été votée.


Le carrefour Pinel-Rockfeller fermé

Dans le cadre des travaux du T6 et de son raccordement avec les autres lignes de tramway sous maîtrise d’ouvrage Sytral, le carrefour Pinel-Rockfeller est désormais fermé pour 4 mois.


Le restaurant de l’école Condorcet inauguré

Ce nouveau restaurant est le fruit d’un investissement de 1,33 million d’euros.

 


Salle Rameau : 3 candidats présélectionnés

Ces candidatures ont été présélectionnées à l’issue du comité d’examen, parmi 13 offres déposées. Les trois équipes sont désormais engagées dans une seconde phase de sélection.


Les rames de métro orange sur la ligne D, c’est fini!

La modernisation des infrastructures et équipements a poussé vers la sortie la dernière rame de métro orange, qui a quitté Lyon pour un lifting.


Le 2 mai, le métro lyonnais fêtera ses 40 ans

Le réseau de métro organise, pour cet anniversaire, une rétrospective.


Le préfet de Région travaille sur les alternatives à l’A45

null
Stéphane Bouillon a commencé à rencontrer des élus pour évoquer de possibles scénarios alternatifs à une nouvelle autoroute entre Lyon et Saint-Etienne, déclanchant l’ire de la Région, de Saint-Etienne Métropole et du département de la Loire.


Lyon 7 : Pôle Emploi prend à Bail 2.358 m² dans le « Le Sun 7 »

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué vendredi ses dernières transactions.


Une reprise de la production de crédit, selon Cafpi

Le courtier en prêts immobiliers Cafpi a indiqué percevoir une inversion de la courbe l’activité de crédit.


Retour à la normale

EDITO –  Le marché du crédit immobilier semble revenir dans un profil saisonnier moins atypique qu’il n’avait été en 2017, les banques réalisant de nouveau des efforts en ce mois d’avril. Mais ceux-ci seront-t-il suffisants pour redonner du souffle au marché ?