Stade de l’OL: un délai pour la signature de l’accord avec Vinci

Le protocole d’accord entre le groupe et Vinci concernant le Grand Stade de l’Olympique Lyonnais de Décines, à l’est de Lyon, a fait l’objet d’une prorogation. Le contrat de conception réalisation que le groupe devait signer avec Vinci le 30 avril devrait être signé après cette date.

On attendait un accord définitif avant le 30 avril entre Vinci et l’OL groupe concernant le contrat de Réalisation/ Conception du Stade des Lumières, enceinte que veut bâtir le club de football de l’Olympique Lyonnais à l’est de Lyon. Il faudra sans doute attendre un peu plus. En effet, lors de la signature du partenariat public/privé avec Vinci en juillet dernier, le groupe prévoyait la signature du contrat de Conception/ Réalisation « au plus tard » le 30 avril 2012. Les deux parties se sont laissé un peu de temps, hier, en faisant jouer une clause d'actualisation des délais relative aux éventuels recours déposés contre le projet.

Le groupe a donc publié hier un communiqué, où il explique ce délai pour cette signature, importante pour le projet OL Land, lequel est estimé à 450 millions d’euros au total, dont 381 millions pour le seul stade.Vinci, qui a été désigné fin juillet comme concepteur réalisateur du projet, doit supporter en partie son coût, dans le cadre d’un partenariat Public/Privé. En contrepartie, il deviendra actionnaire minoritaire de la société foncière du Montout, maître d’ouvrage du projet : le groupe de construction pourrait ainsi monter jusqu’à 49% de cette SCI.

« Du fait de l'importance et de la complexité du projet Stade des Lumières et en l'absence à cet instant de caractère définitif de l'ensemble des autorisations administratives sollicitées dans le cadre de ce projet, le protocole d'accord signé entre OL Groupe, sa filiale Foncière du Montout et le Groupe Vinci, a été prorogé conformément au contrat initial, pour permettre aux parties la négociation et la signature de leurs accords définitifs » a indiqué le groupe.

Travaux préparatoires

Le groupe de Jean Michel Aulas a toutefois indiqué que l'ensemble des différents volets concernant le Stade des Lumières, du contrat de Conception/ Réalisation au pacte d'actionnaires, devraient se finaliser prochainement. Ils « feront l'objet d'un communiqué de la société » indique OL Groupe. Peu avant la parution de ce communiqué, le titre OL Groupe reculait de 2.78% en Bourse, à 3.5 euros. Le club jouera ce soir la finale de la coupe de France, face aux amateurs de Quevilly.

Le groupe a en outre fait un point sur les travaux préparatoires au chantier. Ceux-ci sont en effet en cours sur le site du Montout, avec notamment la réalisation des accès chantiers. « Les sondages archéologiques concernant l'échangeur n°7 ont également démarré avec l'Etat comme maître d'ouvrage » note ainsi l’OL. En outre, le déplacement des bassins de rétention des eaux pluviales a d’ores et déjà été entrepris par le Grand Lyon.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« Un usage mixte, polyvalent, pour la voiture et pour les bus »

Pierre Abadie est le vice-président de la Métropole en charge de la voirie. Il évoque le projet de couloir de bus dynamique expérimenté sur l’Avenue Lacassagne.


Une bonne programmation de logements locatifs sociaux en 2016

En présentant mercredi ses vœux à la presse, le préfet du Rhône et préfet de Région est revenu sur les bons chiffres de production de logements, mais aussi sur ceux du logement social.


L’INSEE analyse les mutations des arrondissements de Lyon

Il y a quelques jours, l’INSEE faisait état d’une étude sur la mutation de certains arrondissements lyonnais.


Auvergne-Rhône-Alpes : le parc locatif social compte 536.200 logements

Les chiffres du parc locatif en 2016 dans la grande région ont été publiées il y a quelques jours et montre une croissance de 1.6% de ce dernier.


Mornant : l’OPAC du Rhône construit un nouvel institut médico professionnel

Ce nouvel institut, qui remplacera la structure actuelle située dans l’ancien couvent de Mornant, est destiné à accueillir des enfants et des adolescents.


Renforcement du dispositif d’hébergement hivernal à Lyon

Alors qu’une vague de froid s’annonce dans les prochains jours, le préfet du Rhône a décidé de renforcer le dispositif d’hébergement.


Lyon compte 506.615 habitants

null
L’INSEE a publié, comme chaque année, la mise à jour des populations légales en Auvergne-Rhône-Alpes. Le dynamisme est contrasté suivant les agglomérations.


Le chômage en baisse dans la Métropole de Lyon

A l’instar de la tendance nationale, le chômage de catégorie A s’inscrit en baisse dans la Métropole de Lyon et en Auvergne Rhône-Alpes.


Pollution à Grenoble : Laurent Wauquiez tacle Eric Piolle

Avant la séance du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, le président de Région a dénoncé l’absence de volonté de la part du maire de Grenoble sur le fret ferroviaire.


Saint-Etienne Métropole bientôt… Métropole

Le vote à l’Assemblée nationale du projet de loi relatif au statut de Paris et à l’aménagement métropolitain ouvre la voie à l’acquisition du statut de Métropole par la communauté urbaine.


Un bon mois d’octobre pour l’hôtellerie lyonnaise

La CCI Lyon Métropole a délivré hier sa note de conjoncture. Celle-ci fait état d’une fréquentation et de revenus en hausse.


Villeurbanne : Em2c réalise 2.700 m² de bureaux et laboratoires

null
Le Groupe réalise dans la ville de l’est lyonnais l’immeuble « Le 380 », qui comprend 2 700 m² de bureaux et laboratoires.


« Pour un président de la République éclairé sur la politique du logement »

null
TRIBUNE – Jean-François Buet est le président de la FNAIM.


Cardinal nomme Pascal Parent DG et va développer une activité logement

Pascal Parent, qui était depuis près de 10 ans à la tête d’Amallia, intègre le groupe de Jean-Christophe Larose. Une nouvelle structure, Cardinal Habitat, va voir le jour.


Lyon : les transactions inférieures à 2.000 m² déjà plus importantes qu’en 2015

Les petites transactions en immobilier de bureaux sont déjà, en volume, aussi importantes que l’an dernier à la même période.