Comment détecter les malfaçons tout au long d’un chantier ?

Faire construire sa maison est le rêve de beaucoup de particuliers. Mais c’est aussi un saut dans l’inconnu. Car il faut généralement attendre 1 à 2 ans avant que la construction ne voit le jour. Alors pour éviter les mauvaises surprises mieux vaut surveiller attentivement la construction tout au long du chantier. Explications par Philippe Lamy, Président de Lamy Expertise.

Quelle est l’utilité, pour le maître d’ouvrage, de suivre son chantier de construction?

Les garanties associées à la construction des maisons individuelles sont nombreuses. Mais le point de départ de la garantie de parfait achèvement et de la garantie décennale est, à la fois, l’étape ultime de la réception de la maison (livraison) et la remise des clefs. Un suivi régulier des travaux permet donc de constater d’éventuelles malfaçons, sans attendre la fin du chantier et d’inviter le constructeur à corriger ses erreurs. Autre avantage : cette vigilance incite, aussi, souvent les constructeurs à produire un travail de meilleure qualité.

Est-il simple de se rendre sur le chantier ?

Au cours de la construction, il est possible de se rendre sur le chantier uniquement si le contrat le prévoit. Parce que la propriété de la maison ne s’acquiert que lorsque l’ouvrage est réceptionné. Néanmoins, les particuliers peuvent se rendre sur le chantier avant chaque appel de fonds, afin de vérifier que les travaux se déroulent bien. En dehors du calendrier contractuel, rien n’empêche de demander au constructeur une réunion de chantier, à tout moment.

Quels sont les travaux à surveiller ?

Tous les travaux exécutés par le constructeur et ses sous-traitants ! Les malfaçons concernent l’ensemble des corps d’état et peuvent apparaître au cours de n’importe quelle phase de la construction. Les éléments de gros œuvre sont, toutefois, les plus importants, car ils concourent à la solidité future de l’ouvrage. Il s’agit des travaux de fondations, assainissement, soubassement, élévation des murs, charpente, toiture et menuiseries extérieures.

Les particuliers peuvent-il se faire aider ?

La principale crainte des particuliers est que la maison présente des non conformités techniques qu’ils n’arrivent pas à identifier. Ou encore que le constructeur minimise les malfaçons. Voilà pourquoi, pour se faire assister, dans cette tache, ils peuvent recourir aux services d’un expert bâtiment indépendant. On parle encore d’assistant maîtrise d’ouvrage. Il constitue un précieux allié technique pour détecter les défauts et rétablir l’équilibre des forces entre les parties, puis – lors de la livraison – dresser la liste des éventuelles réserves (malfaçons, non-conformités, non-exécutions) et les assister, en cas de litige.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Villeurbanne : un village d’insertion et des bains douches

Ceux-ci sont situées dans l’enceinte du stade Georges-Lyvet.


Vers une prochaine réouverture du tunnel Vivier-Merle

De premiers test de sécurité vont être effectués avant cette réouverture.


La droite lyonnaise veut davantage travailler avec les territoires voisins

Les candidats à la mairie de Lyon et à la Métropole de Lyon, Etienne Blanc et François-Noël Buffet, organisaient mardi une conférence de presse en présence de plusieurs présidents de départements voisins.


Techlid voit se déployer l’offre de transport à la demande dynamique

Cette expérimentation avait déjà été réalisé dans les secteurs Mi-Plaine et Vallée de la Chimie


La passerelle de la Paix réouverte aux piétons et modes doux


Cette passerelle, qui relie le quartier Saint-Clair de Caluire-et-Cuire à la Cité internationale, avait été interdite au cheminement des cyclistes sur la partie haute pour y réaliser des travaux.


110.000 logements sociaux agréés en 2019

Le ministère du logement a officialisé vendredi les chiffres de production de logements sociaux financés au cours de l’année dernière.


La Région s’engage à construire un lycée à Caluire-et-Cuire

Laurent Wauquiez et Béatrice Berthoux ont officialisé cette création ce jeudi.


CFA de la gastronomie : Auvergne-Rhône-Alpes investit 5 millions d’euros

Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et Christian Têtedoie, chef étoilé, organisaient lundi une conférence de presse pour évoquer ce futur centre de formation des apprentis.


Vincent Ego, nouveau directeur général de Cogedim

Celui-ci sera sous la responsabilité de Philippe Jossé, président de Cogedim et du pôle logement du Groupe Altarea Cogedim.


Importante hausse de fréquentation pour le Sytral en 2019


La cérémonie des vœux du Sytral se déroulait vendredi en présence du président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld et la présidente du Sytral, Fouziya Bouzerda.


Annecy, ville la plus peuplée de Haute-Savoie

Avec une population municipale de 126.924 habitants, la ville devance nombre de villes du Genevois, comme Annemasse. La Chablais et la vallée de l’Arve font partie des secteurs les plus peuplés.


e-Vélo’v, le Vélo’v à assistance électrique, a été présenté à Lyon


JCDecaux et la Métropole de Lyon ont présenté ce mercredi en avant-première le service e-Vélo’v et les nouveaux Vélo’v hybrides associés.


Un objectif de 136.000 logements rénovés pour l’ANAH

La cérémonie des vœux de l’Anah avait lieu ce mardi.


Une part des familles recomposée de 8% en Auvergne-Rhône-Alpes

L’INSEE a présenté il y a quelques jours le recensement sur les structures familiales dans la région.


UBS Immobilier France acquiert « Open 6 »

L’acquisition a été réalisée pour le compte du fonds italien UBS-ZIREF.