Comment détecter les malfaçons tout au long d’un chantier ? | Lyon Pôle Immo

Comment détecter les malfaçons tout au long d’un chantier ?

Faire construire sa maison est le rêve de beaucoup de particuliers. Mais c’est aussi un saut dans l’inconnu. Car il faut généralement attendre 1 à 2 ans avant que la construction ne voit le jour. Alors pour éviter les mauvaises surprises mieux vaut surveiller attentivement la construction tout au long du chantier. Explications par Philippe Lamy, Président de Lamy Expertise.

Quelle est l’utilité, pour le maître d’ouvrage, de suivre son chantier de construction?

Les garanties associées à la construction des maisons individuelles sont nombreuses. Mais le point de départ de la garantie de parfait achèvement et de la garantie décennale est, à la fois, l’étape ultime de la réception de la maison (livraison) et la remise des clefs. Un suivi régulier des travaux permet donc de constater d’éventuelles malfaçons, sans attendre la fin du chantier et d’inviter le constructeur à corriger ses erreurs. Autre avantage : cette vigilance incite, aussi, souvent les constructeurs à produire un travail de meilleure qualité.

Est-il simple de se rendre sur le chantier ?

Au cours de la construction, il est possible de se rendre sur le chantier uniquement si le contrat le prévoit. Parce que la propriété de la maison ne s’acquiert que lorsque l’ouvrage est réceptionné. Néanmoins, les particuliers peuvent se rendre sur le chantier avant chaque appel de fonds, afin de vérifier que les travaux se déroulent bien. En dehors du calendrier contractuel, rien n’empêche de demander au constructeur une réunion de chantier, à tout moment.

Quels sont les travaux à surveiller ?

Tous les travaux exécutés par le constructeur et ses sous-traitants ! Les malfaçons concernent l’ensemble des corps d’état et peuvent apparaître au cours de n’importe quelle phase de la construction. Les éléments de gros œuvre sont, toutefois, les plus importants, car ils concourent à la solidité future de l’ouvrage. Il s’agit des travaux de fondations, assainissement, soubassement, élévation des murs, charpente, toiture et menuiseries extérieures.

Les particuliers peuvent-il se faire aider ?

La principale crainte des particuliers est que la maison présente des non conformités techniques qu’ils n’arrivent pas à identifier. Ou encore que le constructeur minimise les malfaçons. Voilà pourquoi, pour se faire assister, dans cette tache, ils peuvent recourir aux services d’un expert bâtiment indépendant. On parle encore d’assistant maîtrise d’ouvrage. Il constitue un précieux allié technique pour détecter les défauts et rétablir l’équilibre des forces entre les parties, puis – lors de la livraison – dresser la liste des éventuelles réserves (malfaçons, non-conformités, non-exécutions) et les assister, en cas de litige.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Villeurbanne : au Tonkin, un collège du cinéma – Bertrand Tavernier

Jeudi, a été révélée la nouvelle dénomination du collège du Tonkin.


La FFB s’oppose à un changement sur la TVA à 5,5% sur les chaudières TPHE

Un projet d’arrêté soumis aux acteurs de la construction prévoyait de sortir, dès juillet, les chaudières gaz à très haute performance énergétique du champ de la TVA à 5,5%.


Nouvelle chute importante des réservations en région lyonnaise

Selon les chiffres du CECIM dévoilés par la FNAIM, la baisse des réservations s’est poursuivie au premier quadrimestre.


Sursaut de la production de crédit à l’habitat

Alors que la baisse des taux de crédit stimule la production, l’encours de crédit affirme un peu plus sa décroissance, selon le dernier point mensuel de la Banque de France sur la production de crédits aux particuliers.


Un appel à manifestation d’intérêt pour «Circulyz»

La Métropole de Lyon lance celui-ci afin d’imaginer ce futur éco-parc industriel qui prendra place à Feyzin.


Place Grandclément à Villeurbanne : construction d’une nouvelle buvette

nullCette construction se déroulera du printemps 2024 jusqu’à l’été 2025.


Une nouvelle Chambre interdépartementale des notaires en AURA

La Chambre interdépartementale du Dauphiné, qui réunit les notaires des départements de l’Isère, de la Drôme et des Hautes-Alpes, a été créée le 29 mai, à Châteauneuf sur Isère, dans la Drôme.


Logement et emploi au menu des rencontres territoriales d’Action Logement

nullCes rencontres se sont tenues à Blanzat au sein du programme « le clos Saint-Vincent ». Étaient présents à cette occasion les représentants nationaux et locaux d’Action Logement Groupe.


Près de 10.000 inscrits en 6 semaines pour l’offre Découverte Mobilités

Ceux-ci ont déposé une demande pour tester gratuitement les transports en commun, l’autopartage, le covoiturage ou le vélo en libre-service.


La «Maison du BTP» rénovée a été inaugurée

null
Au terme de longs mois de réhabilitation, le siège régional de la profession du BTP en Auvergne-Rhône-Alpes a été inauguré lundi 27 mai à Villeurbanne.


Début des travaux cet automne à Rillieux-la-Pape pour la Voie Lyonnaise 7

La « VL7 » reliera, dans son secteur Nord, le quartier de la Croix-Rousse dans le 4ème arrondissement lyonnais à Rillieux-la-Pape en traversant Caluire-et-Cuire.


Les façades du siège de l’Agence de l’eau acheminées par le fleuve

nullL’Agence de l’eau Rhône Méditerranée organisait vendredi à Lyon un évènement pour l’arrivée des nouvelles façades du bâtiment de son siège situé à Gerland, lesquelles visent à une meilleure isolation thermique du bâtiment.


Un conseil de développement renouvelé

La Métropole de Lyon a renouvelé son conseil de développement et poursuit ses actions au plus près des habitants.


La statue restaurée de Louis XIV dévoilée place Bellecour

La statue avait fait l’objet, pendant plusieurs mois, d’une restauration, du fait de risques de chutes et de la dégradation de la pierre et du bronze.


La demande immobilière stimulée par le secteur européen des «Life Sciences»

JLL a récemment publié son rapport intitulé « 2024 EMEA Life Sciences Industry and Real Estate Trends », qui fait part d’un secteur en pleine croissance, stimulant la demande immobilière. Notamment à Lyon.