Le Milkyway, la mue « éco-réussie » de l’ancien siège de Candia

DCB International a présenté jeudi lors de son inauguration le Milkyway, un immeuble éco-rénové.

C’est jeudi dernier que Didier Caudard Breille, président du groupe DCB International, inaugurait sa dernière opération immobilière, le Milkyway, en présence du président du Grand Lyon, Gérard Collomb, et de l’investisseur, Bruno Keller, Président du Directoire d'ANF Immobilier.

L’immeuble, ancien siège de Candia, avait été érigé dans les années 80 et ne répondait plus aux besoins des utilisateurs en termes de confort, de qualité de travail. Il s’agit de la deuxième expérience du groupe DCB avec le cabinet d’architecture AFAA, après l’expérience du Celtic Parc de Limonest.  Damien Poyet, l’artisan de cette rénovation, décrit comme point de départ un bâtiment banal des années 80, en état d’obsolescence. « Un immeuble pourri » dixit Didier Caudard Breille, tant du point de vue énergétique qu’au niveau des espaces de travail. « On n’avait vraiment pas envie d’y travailler» lance le promoteur.

Potentiel

dbb-mw

Pourtant le potentiel est là. La destruction est au départ « une question qu’on s’est posée » avoue Didier Caudard Breille. Mais très vite, celle-ci est écartée, au profit d’une réflexion d’éco responsabilité. « L’organisation globale de l’immeuble nous paraissait pouvoir subir une transformation moderne » affirme-t-il.

« Je sentais qu’il y avait quelque chose à faire» avoue pour sa part l’architecte Damien Poyet, qui perçoit vite la nécessité de redonner une seconde vie au bâtiment. Commence dès lors une série d’études sur la structure du bâtiment. « Pour tout acte chirurgical il faut connaitre l’anatomie du patient » explique-t-il. La structure, l’implantation sur le cours Suchet, les bâtiments de logements existants créant des masques et protection naturels sont scrutés. Très vite des lignes directrices sont tracées : il faut conserver le squelette, donner une nouvelle « peau » au bâtiment, tout en simplifiant la volumétrie. Et bien sûr, redonner une façade contemporaine au bâtiment.

Nouvelles interfaces

Pour autant, il ne s’agit pas ici de « maquiller » l’existant mais bien de redonner à ce bâtiment toutes les qualités d’un immeuble neuf. La volumétrie, complexe, est donc épurée en donnant au bâtiment un premier habillage en verre émaillé, ce qui permettait de redonner une nouvelle image au bâtiment. Entre cette nouvelle peau et le bâtiment existant, des espaces ont été glissés – balcons, terrasses - qui ont nécessité des ajouts de charpente.milkyway_intérieur

Ces nouvelles « interfaces urbaines » offrent pour l’architecte plusieurs avantages: ils donnent des terrasses aux espaces de travail, et affichent de l’extérieur la vie du bâtiment. Didier Caudard Breille voit dans ces espaces « une dimension nouvelle apportée » pour le bien être au travail, Damien Poyet renchérissant en indiquant que « le bâtiment tertiaire était le parent pauvre de l’architecture dans les années 90».

Une éco rénovation exemplaire

Dans cette opération, la notion d’éco-rénovation s’est faite à plusieurs niveaux. D’abord, une sur-isolation. Un gros travail en outre a été réalisé sur la découpe du béton. En témoigne ainsi le Hall d’entrée, étriqué, auquel l’architecte a redonné de l’espace et de la lumière, via une ouverture élargie sur le fond du bâtiment, mais également par des jeux de miroirs sur le plafond de cet espace. Ce travail de découpe, réalisé sur plusieurs points du bâtiment, a permis de dégager de grandes ouvertures, diminuant l’éclairage artificiel à l’intérieur du bâtiment, réduisant de fait sa consommation énergétique.

metal

Le choix des matériaux, comme le verre émaillé, s’est également fait en fonction de l’économie en gaz à effet de serre, tant au niveau de la production que de l’acheminement, qui se fait via des circuits les plus courts possibles. Les matériaux sont ainsi d’origine locale, voire, dans le pire des cas, européenne. L'habillage de la façade a également été coloré, à l'aide de matériaux glissés derrière le verre.

Plus loin que le BBC

Au final, le bâtiment va plus loin que la certification BBC, poussant le recyclage des matériaux à 80% notamment sur le bois et la ferraille. Le choix de la société de recyclage des matériaux, Tribat, s’est aussi fait sur des choix environnementaux, celle-ci disposant de filière de revalorisation de chacun des matériaux. L’architecte souligne également la satisfaction d’avoir réalisé un chantier sans casse : « un beau bâtiment commence par un beau chantier » affirme Damien Poyet.

La performance énergétique a aussi été réalisée par le changement de l’appareillage électrique, avec une protection automatique sur la façade sud. Le bâtiment dispose désormais d’une très bonne étanchéité thermique, bien au-delà du label. En outre, l’architecte souligne la présence de matériaux sains, les peintures étant notamment sans COV.

Après cette inauguration, un accompagnement utilisateur est prévu, via notamment un écran dans le hall affichant la consommation globale du bâtiment. En outre, un guide des bonnes pratiques sera distribué, dans une logique didactique et pédagogique auprès de l’utilisateur.

Au final, le bâtiment dépasse de plus de 50% les objectifs de la BBC rénovation en RT2005, ce qui « équivaut quasiment à un BBC » se targue Thomas Laquerriere, du bureau d’études SE&ME. Avec une division par 4 la consommation, l’immeuble atteint en effet 47 kw heure par an de consommation d’énergie primaire.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Strate Ecole de Design débarque à Lyon Confluence

L’école d’architecture d’Odile Decq, installée dans une halle de Lyon Confluence, propriété des promoteurs lyonnais Cardinal et 6ème Sens immobilier, déménage à Paris. Elle est immédiatement remplacée par Strate Ecole de Design.


Bron : les architectes de « La Clairière » désignés

Lyon Métropole Habitat a annoncé les architectes sélectionnés pour les premiers programmes de l’ancienne caserne Raby. Nexity, la Sier et Icade opèrent sur ce site.


La Métropole de Lyon dévoile « Lyon Parilly Factories »

null
Cette nouvelle marque de territoire intègrera le site dédié à l’industrie du futur développé sur le site de Bosch, USIN.


Le bois en lumière au Mondial des métiers en février à Eurexpo

Les métiers de la forêt et du bois seront mis en lumière du 7 au 10 février à Lyon Eurexpo.


«Forêts verticales et métropoles biodiverses», prochaine exposition du CAUE

Stefano Boeri Architetti présentera du 29 janvier au 13 avril sa vision prospective d’une architecture et d’un urbanisme durable.


Le bois, matériau durable

La construction bois permet d’améliorer le bilan carbone des opérations, et d’offrir un meilleur réemploi des ressources.


Le chantier propre, un des points forts de la construction bois

L’amoindrissement du temps passé sur site et le chantier réalisé en filière sèche font partie des avantages de la construction bois.
» EVENEMENT PARTENAIRE: le CAUE organise « le bois dans la ville »


Déjà 3,3 millions de visiteurs pour le Grand Hôtel-Dieu

Depuis le 27 avril, près de 100.000 visiteurs qui se sont rendus chaque semaine au sein de cet ancien enceinte hospitalière renouvelée.


Le bois au coeur du cycle « matière et matériaux » du CAUE Rhône Métropole

Le CAUE approfondit en cette fin d’année 2018 l’usage du matériau bois dans la ville, au travers d’une exposition.


Le Grand Hôtel-Dieu de Lyon remporte le prix spécial du jury au SIMI

Le salon de l’immobilier d’entreprise a récompensé, comme chaque année, des immeubles de bureaux, logistiques et de services particulièrement remarquables.


Cardinal va construire le nouveau bureau européen de Bandai Namco

Le projet Cardinal / Hubert Godet Architecte avait été sélectionné sur l’ilot 7b de la ZAC de l’Industrie, dans le 9ème arrondissement de Lyon.


Vers une structuration accrue de la filière de construction bois


La conférence annuelle de CBRE avait cette année pour thématique le développement de la construction bois, notamment au sein des immeubles tertiaires.
» EVENEMENT PARTENAIRE: le CAUE organise « le bois dans la ville »


L’AOC Bois de Chartreuse soutenue par la Région Auvergne-Rhône-Alpes

Ce label, fruit de la concrétisation de dix ans de travail mené par le Comité Interprofessionnel Bois de Chartreuse, valorise une ressource qui a parfois du mal à faire face au poids du bois importé.


Coup d’envoi de l’évènement « Le Bois dans la vi(ll)e »

null
Le CAUE Rhône Métropole, Fibois Auvergne-Rhône-Alpes et Fibois 69 proposent du 6 novembre au 22 décembre, à Lyon, cet événement intégrant conférences, tables rondes, voyage d’étude, et visite d’opérations. Une conférence inaugurale a lieu ce lundi.


Les travaux de transformation du parc LPA des Halles sont en cours

Lyon Parc Auto réalise actuellement d’importants travaux au sein ce parc du troisième arrondissement de Lyon afin de donner une nouvelle vie à cet édifice construit au début des années 70 par Jean Zumbrunnen.