Ascenseurs : Cécile Duflot annonce un report de certains travaux

La ministre du logement a annoncé report d'un an à début juillet 2014 de la date d'échéance de la deuxième phase de travaux pour les ascenseurs.

La ministre du logement s’est finalement rangée du côté des associations de copropriétaires concernant  les travaux nécessaires sur les cages d’ascenseurs. Initialement, la date d'échéance de la réalisation de la deuxième phase des travaux de modernisation des ascenseurs était fixée à début juillet 2013.

La ministre de l'Égalité des territoires et du Logement a finalement reporté d’un an cette deuxième phase, les services du ministère ayant notamment constaté que 40 % des ascenseurs n'étaient toujours pas modernisés à moins d'un an de l'échéance mais aussi un glissement en coût et en nombre d'ascenseurs finalement concernés par l'un des travaux prévus.

Moratoire sur le dispositif de précision d'arrêt

L'installation d'un dispositif de précision d'arrêt était un des points soulevant l’ire des associations de copropriétaires. Avec un coût de 19 000 euros par ascenseur, la mesure était jugée comme étant « la plus couteuse » et « la plus contestable » par l’ARC et l’UNARC, deux associations de défense de copropriétaires. Elle sera finalement, dans un premier temps, d’un périmètre bien plus restreint qu’initialement envisagé.

La ministre va en effet mettre en place un moratoire concernant le dispositif de précision d'arrêt de la cabine pour tous les ascenseurs, à l'exception de ceux installés dans des établissements recevant du public (ERP). Un groupe de travail, piloté par les services du ministère, va être constitué sur ce point, celui-ci étant chargé de réexaminer la pertinence sur la poursuite de la mise en œuvre du dispositif de précision d'arrêt dans les ascenseurs installés en dehors des ERP, et le cas échéant, de proposer des solutions moins onéreuses.

Les associations satisfaites

Le moratoire a été applaudi par l’ARC et l’UNARC, qui y voient un résultat encore plus important et intéressant que ce qu’ils avaient prévu. « On en revient donc à la logique et au bon sens : d’abord obliger l’ascensoriste à régler correctement l’appareil et à l’entretenir correctement au lieu d’obliger les copropriétaires à mettre en place un système coûteux, ensuite et si besoin à mettre en place un système adapté à chaque situation » a noté l’UNARC.

Les ascensoristes pourraient donc avoir été les premières victimes du « choc de simplification » annoncé par François Hollande en mars, qui, rappelle le ministère vise à « éliminer les réglementations présentant le rapport coût/efficacité le moins probant ».

Le ministère note ainsi que des résultats très positifs en termes de sécurité des usagers ont déjà été atteints, et ont permis d’éviter les accidents les plus graves. La ministre a en outre exhorté les ascensoristes à « améliorer de manière significative la maintenance et assurer le fonctionnement des ascenseurs », de nombreux usagers se plaignant de pannes fréquentes affectant leur disponibilité.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Un marché locatif « fortement touché par la récession », selon une étude

A l’initiative de Cushman & Wakefield, une étude rédigée par un think tank international composé de chercheurs et d’économistes du monde entier aborde les conséquences de la crise sanitaire sur l’immobilier de bureaux.


Jean-Pierre Berger, nouveau président du SCOT Sud-Loire

Il succède à Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, président de Saint-Etienne Métropole.


Fermeture de la traversante entre la rue des Capucins et la rue Terme

Un segment de rue situé dans le premier arrondissement de Lyon est désormais fermé à la circulation de véhicules motorisés.


Alliance de Dynacité et de la CERA dans le logement intermédiaire

Les deux entités ont annoncé mercredi créer MyLi, une société spécialisée dans la production et la gestion de logements locatifs intermédiaires.


Fabien Bagnon, nouveau président de LPA

Le 13ème vice-président de la Métropole de Lyon chargé des mobilités actives été élu PDG de l’entreprise par le conseil d’administration de la SEM.


La commission permanente adopte des mesures face à la crise sanitaire

La commission permanente s’est réunie et a adopté une série de délibérations pour faire face à la crise sanitaire du Covid- 19.


Avec l’usage croissant du vélo, la mortalité des cyclistes augmente

Avec le passage du tour de France à Lyon, la préfecture a tenu à sensibiliser les usagers.


Les zones d’emploi des Métropoles regroupent la moitié de l’emploi de la région

L’Insee Auvergne-Rhône-Alpes a publié une étude, réalisée avec la Direccte, sur les nouvelles zones d’emploi de la région.


Le salon pour le logement des jeunes moins fréquenté du fait de la Covid


Cet événement qui se tient chaque année en septembre a pu être organisé en seulement quelques jours au sein de l’Hôtel de Ville de Lyon, suite à l’autorisation de la municipalité.


Rencontre prévue entre Eric Piolle et la majorité de Villeurbanne pour un partage d’expérience

Celle-ci aura lieu ce samedi.


En Auvergne-Rhône-Alpes, la population regroupée sur un dixième du territoire

Une récente étude de l’INSEE montré que les deux tiers de la population d’Auvergne-Rhône-Alpes se trouvaient, en 2016, localisés sur 11 % du territoire.


La centrale de production de froid de Dalkia opérationnelle à la Part-Dieu

Celle-ci amène une climatisation économe en énergie dans le quartier et participe à la climatisation de 70 bâtiments du quartier, dont la tour Part-Dieu, Silex, Sky56, ou encore le Campus Orange.


Travaux en cours pour le prolongement de la ligne de tramway T2

Dans l’optique de relier au printemps prochain Saint-Priest Bel-Air à Confluence, le SYTRAL démarre les travaux d’infrastructure.


La droite critique le cumul des mandats de Bruno Bernard


Le rassemblement de la droite et du centre à la Métropole de Lyon s’est fendu d’un communiqué critique suite à l’élection de Bruno Bernard en tant que président du Sytral.


Après la présentation du plan de relance, la FRTP veut des actes


Suite à la présentation de« France Relance », la fédération des travaux publics a salué « de réelles ambitions qui doivent se traduire en actes ».
» 6,7 milliards d’euros pour la rénovation énergétique au coeur du plan de relance