ALUR: Buet se félicite des censures du Conseil Constitutionnel

Le conseil constitutionnel, s’il avait jugé conforme à la constitution la loi ALUR, avait néanmoins censuré quelques points, notamment relatifs à l’encadrement des loyers.

Jean François Buet, le président de la FNAIM, s’est félicité dans un communiqué des diverses retouches apportées par le Conseil Constitutionnel. Si il note que « le texte publié au Journal officiel n'est pas substantiellement différent  de celui que les assemblées ont voté » il relève toutefois que le conseil a censuré nombre de dispositions relatives à l'encadrement des loyers.

Le conseil n’a pas condamné le principe mais a simplement été « vigilant au respect de la liberté contractuelle et au principe d'égalité au profit du bailleur, à l'intérieur du dispositif ».  Un point rassurant pour le président de l’organisation, qui note que le gouvernement a été conduit à supprimer le mot exceptionnel.

Il était en effet permis dans la loi votée d'appliquer un "complément de loyer exceptionnel" lorsque les caractéristiques du bien le justifiaient. Or le mot "exceptionnel" a été condamné comme excessif  « et de nature à menacer le droit de propriété et la liberté contractuelle ».

Pour Jean François Buet, « le texte a pu en être amélioré à bon compte par la simple suppression du mot jugé malvenu ». Une critique d’autant plus forte pour lui que les considérants de la décision mentionnent que le législateur a porté "une atteinte disproportionnée" à la liberté du bailleur. Elle pourrait ainsi, selon l’organisation, peser sur la rédaction du décret d'application appelé à définir précisément les conditions d'exigence d'un loyer complémentaire par rapport aux loyers de référence majoré.

« C'est la notion de qualité qui revient »

L’article de loi réécrit laisse ainsi penser selon le président de la fédération « que c'est la notion de qualité qui revient et s'impose: les logements présentent un nuancier de caractéristiques de confort et de localisation, et sans qu'il soit besoin d'aller dans l'exception, on peut à bon droit estimer qu'un bien est très au-delà des standards et mérite un loyer supérieur »

Jean François Buet y entrevoit de fait des effets positifs pour les agents immobiliers. «Le plus sûr moyen pour un propriétaire de se préserver contre des différends avec son locataire et  avec la justice sera de demander l'appréciation d'un professionnel immobilier, expert de son marché,  qui engagera sa responsabilité. Il ne fait pas de doute que l'encadrement des loyers en général et ce  mécanisme d'augmentation au cas par cas en particulier vont remettre agents immobiliers et  administrateurs de biens au cœur de la chaîne de valeur, alors qu'à ce jour les ménages pensent pouvoir  se dispenser de l'intermédiation pour la majorité d'entre eux ».

Pour lui, « le Conseil constitutionnel a fait plus que d'apporter des retouches  de détail au projet de loi de Cécile Duflot. Il a fait prévaloir, comme sa mission l'exige,  des droits qu'on bafoue un peu facilement, ceux du propriétaire. Il en sort une copie législative plus équitable.  C'était crucial alors que les investisseurs se sentent chahutés et mésestimés. »






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Si Buet applaudit, le locataire subit !!!
Nouveau dicton « immobilier ».

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les craintes des fédérations du bâtiment sur la RE2020

La FFB et son Pôle Habitat ont exprimé leurs craintes, suite à la présentation ce mardi de la nouvelle réglementation environnementale.


Rillieux-la-Pape communique les résultats de sa consultation sécurité

La ville de Rillieux-la-Pape a lançé en octobre une grande consultation citoyenne auprès de ses habitants sur le thème de la sécurité. Plus de 80% des répondants souhaitent que la Ville intègre le dispositif « Quartier de reconquête républicaine ».


Plantation du 1er arbre des vergers urbains de Lyon

Le maire de Lyon, Grégory Doucet, a planté ce jour le premier arbre des vergers urbain de Lyon au square du 14ème régiment de Zouaves dans le 8ème arrondissement de Lyon.


Lyon : 1er volet d’aides pour le fonds d’urgence culturel

Une délibération a été présentée jeudi devant le conseil municipal . Cette attribution prolonge les actions d’accompagnement du tissu associatif et de préservation les structures culturelles de la Ville.


Prolongement du métro B : déjà un kilomètre de tunnel creusé

Malgré le confinement en cours, le chantier continue d’avancer.


Décines/Meyzieu : un enrobé sans apport de bitume pour une piste cyclable

Une part importante des 6 kilomètres de cette piste qui longe le T3 sera réalisée avec l’utilisation d’un enrobé écologique sans apport de bitume.


Vers une extension de la ZFE dans la Métropole de Lyon

La Métropole vise à ce que, d’ici la fin du mandat en 2026, seuls les véhicules disposant des vignettes Crit’Air 0 et 1 soient autorisés dans le périmètre de la ZFE.


La fréquentation du réseau TCL est à 45% en semaine

Pour la 3ème semaine de confinement, le SYTRAL a annoncé ajuster l’offre du reseau TCL


Un site de click and collect en soutien aux commerçants de Lyon


Le maire de Lyon, Grégory Doucet, a annoncé la mise en ligne dès la semaine prochaine d’un site de « click&collect » pour mettre en relation les commerçants de proximité et les habitants.


La fédération des TP plutôt confiante sur l’activité dans la Métropole

Les responsables de la fédération ont noué de nombreux contacts avec l’exécutif de la Métropole de Lyon. Reste à savoir quel sera le délai de mise en œuvre des appels d’offres…


Lyon : les conseils d’arrondissement maintenus en présentiel


La Ville de Lyon a choisi de maintenir une partie des conseils d’arrondissement en présentiel.


France Urbaine demande à l’État de préserver les budgets des collectivités

43 élus de France urbaine, dont Bruno Bernard et Grégory Doucet, ont signé une tribune au sein de laquelle ils demandent au gouvernement de préserver les budgets des collectivités locales.


Vente de 5.600 m² au sein du parc « Urban’East »


La vente à investisseurs concernée a été réalisée au sein de ce parc qui développera à terme 138.000 m² d’activités mixtes, bureaux et services.


Appart Invest 3 acquiert 7 immeubles à Lyon

Cette acquisition du fonds Appart Invest 3, géré par AMDG, concernait 11 immeubles d’habitation dans plusieurs métropoles.


Construction : la filière s’engage pour la continuité des activités du BTP

19 organisations professionnelles de la filière construction s’engagent via un appel commun.