Duflot dure avec Valls… qui lui répond

Cécile Duflot sort jeudi son livre "De l'intérieur, voyage au pays de la désillusion" dans lequel elle égratigne François Hollande et Manuel Valls. Ce dernier considérerait l'ex ministre comme celle "qui porte la plus grande responsabilité sur ce qui n'a pas fonctionné pendant les deux premières années du quinquennat".

C’est la rentrée politique. Et l’ex ministre du logement, l’écologiste Cécile Duflot, semble plus que jamais prendre ses distances avec François Hollande… et son premier ministre Manuel Valls. Elle sort en effet le 25 août son livre "De l'intérieur, voyage au pays de la désillusion" dans lequel elle égratigne les deux têtes de l’éxécutif.
"J'ai cru en François Hollande, en sa capacité de rassemblement. (...) J'ai essayé d'aider le président de la République à tenir ses promesses, de l'inciter à changer la vie des gens, de le pousser à mener une vraie politique de gauche. Et j'ai échoué. Alors je suis partie" a indiqué dans son livre l’ex ministre, cité par le JDD.

Selon elle, "faute d'avoir voulu être un président de gauche, il n'a jamais trouvé ni sa base sociale ni ses soutiens. A force d'avoir voulu être le président de tous, il n'a su être le président de personne. Cela n'est pas une question de tempérament, c'est la conséquence d'une succession de choix souvent inattendus et, parfois, incohérents entre eux" juge l’ex ministre, citée par le Nouvel Observateur.

Le premier ministre Manuel Valls n'est pas non plus épargné. Selon elle, ce dernier déploie les mêmes techniques que Nicolas Sarkozy: « saturation de l'espace médiatique, transgression ».« La figure est facile : le mec de gauche qui tient des discours de droite, c'est un peu l'écolo qui défend le nucléaire ! C'est ce que j'appelle la triangulation des Bermudes. A force de reprendre les arguments et les mots de la droite, de trouver moderne de briser les tabous, et donc de défendre la fin des trente-cinq heures, de dénoncer les impôts, de s'en prendre aux Roms, de prôner la déchéance de la nationalité pour certains condamnés, de taper sur les grévistes, quelle est la différence avec la droite ? » constate l’ex ministre, toujours citée par le Nouvel Obs.

Valls répond

Le contentieux entre le premier ministre et Cécile Duflot remonte notamment à l’affaire Léonarda. Pour elle, Manuel Valls était allé à ce moment-là «au-delà de ce qui met en danger le pacte républicain». Le ministre avait à l’époque affirmé que les Roms avaient «vocation à rentrer» dans leur pays d'origine.
Or le premier ministre semble lui aussi assez peu porter Cécile Duflot en estime. Pour ce dernier elle est celle "qui porte la plus grande responsabilité sur ce qui n'a pas fonctionné pendant les deux premières années du quinquennat. Car Duflot a mené une politique qui a conduit à l'effondrement de la construction. Un effondrement qui coûte à la France de 0,4 à 0,5% de croissance en moins aujourd'hui»selon le Canard Enchainé.

Pour le premier ministre, la loi Duflot a notamment tendu les rapports entre propriétaires et locataires, sans se consacrer au soutien de la construction. « C'est une loi et une politique qui nous coûte cher aujourd'hui dans le secteur du BTP» aurait-il indiqué. Et si la ministre n’hésite pas à revenir par une posture très politique en cette rentrée, Manuel Valls aurait permis à divers ministres de la couvrir de critiques. «Il faut la taper et ne pas hésiter à lui rentrer dedans», aurait-il indiqué, toujours selon le Canard.

 

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Vouloir faire porter le chapeau à CD alors que ce sont les politiques précédentes à la gauche qui ont foutu le boxon dans l’immobilier = chapeau pour la mauvaise foi.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Fabien Bagnon, nouveau président de LPA

Le 13ème vice-président de la Métropole de Lyon chargé des mobilités actives été élu PDG de l’entreprise par le conseil d’administration de la SEM.


La commission permanente adopte des mesures face à la crise sanitaire

La commission permanente s’est réunie et a adopté une série de délibérations pour faire face à la crise sanitaire du Covid- 19.


Avec l’usage croissant du vélo, la mortalité des cyclistes augmente

Avec le passage du tour de France à Lyon, la préfecture a tenu à sensibiliser les usagers.


Les zones d’emploi des Métropoles regroupent la moitié de l’emploi de la région

L’Insee Auvergne-Rhône-Alpes a publié une étude, réalisée avec la Direccte, sur les nouvelles zones d’emploi de la région.


Le salon pour le logement des jeunes moins fréquenté du fait de la Covid


Cet événement qui se tient chaque année en septembre a pu être organisé en seulement quelques jours au sein de l’Hôtel de Ville de Lyon, suite à l’autorisation de la municipalité.


Rencontre prévue entre Eric Piolle et la majorité de Villeurbanne pour un partage d’expérience

Celle-ci aura lieu ce samedi.


En Auvergne-Rhône-Alpes, la population regroupée sur un dixième du territoire

Une récente étude de l’INSEE montré que les deux tiers de la population d’Auvergne-Rhône-Alpes se trouvaient, en 2016, localisés sur 11 % du territoire.


La centrale de production de froid de Dalkia opérationnelle à la Part-Dieu

Celle-ci amène une climatisation économe en énergie dans le quartier et participe à la climatisation de 70 bâtiments du quartier, dont la tour Part-Dieu, Silex, Sky56, ou encore le Campus Orange.


Travaux en cours pour le prolongement de la ligne de tramway T2

Dans l’optique de relier au printemps prochain Saint-Priest Bel-Air à Confluence, le SYTRAL démarre les travaux d’infrastructure.


La droite critique le cumul des mandats de Bruno Bernard


Le rassemblement de la droite et du centre à la Métropole de Lyon s’est fendu d’un communiqué critique suite à l’élection de Bruno Bernard en tant que président du Sytral.


Après la présentation du plan de relance, la FRTP veut des actes


Suite à la présentation de« France Relance », la fédération des travaux publics a salué « de réelles ambitions qui doivent se traduire en actes ».
» 6,7 milliards d’euros pour la rénovation énergétique au coeur du plan de relance


12ème salon du logement pour les jeunes à Lyon

Cet évènement, organisé par le CLLAJ de Lyon en partenariat avec le service logement de la mission locale de Vénissieux, se tiendra ce mercredi, dans l’atrium de l’Hôtel de Ville de Lyon.


La ministre de la Ville se rend ce vendredi à Vaulx-en-Velin

Nadia Hai se rendra se rendra dans la ville pour une visite sur le thème de la rentrée scolaire dans les quartiers prioritaires de la ville.


Une journée dédiée aux modes de déplacement actifs à Villeurbanne

Cette journée se tiendra le 19 septembre à Villeurbanne avenue Henri-Barbusse.


Immobilier : Saint-Étienne sur le podium des villes les plus rentables

La préfecture de la Loire est, avec Limoges et Perpignan en tête du Top 10 des villes les plus rentables pour investir dans l’immobilier.