Rhône-Alpes : signaux contrastés en août pour l’économie

L’indicateur rhônalpin du climat des affaires est plus faible qu’au niveau national, tandis que le même indicateur pour les services s’avère, inversement, plus positif que l’indicateur France du climat des affaires.

La Banque de France a communiqué hier son point mensuel sur l’économie rhônalpine. L’indicateur rhônalpin du climat des affaires (ICA) dans l’industrie s’établit à 92,9 contre un ICA France à 97,1. Mais pour le secteur des services, le constat est inverse. Le même indicateur s’établit à 100,8 alors que l’ICA France dans ce segment s’établit à 93,8.

En août, la production industrielle s’est « globalement stabilisée » note la Banque de France, face à une demande assez terne. « L’emploi n’en a cependant pas souffert en dehors de quelques ajustages liés au non renouvellement des contrats d’intérim. Les prévisions tablent sur une légère reprise de la production, malgré des carnets de commandes qui peinent à se remplir » note la Banque de France.

Baisse notable des effectifs

Du côté des carnets de commandes, ceux-ci sont toujours courts dans la majeure partie des secteurs, avec cependant une légère embellie pour l’industrie chimique, liée à « un frémissement de la demande étrangère ». Les stocks sont eux jugés « lourds ». « Les capacités de production ont été un peu plus sollicitées mais restent très en deçà de la moyenne de longue période ».

Dans le secteur industriel, on notera qu’une baisse notable des effectifs a eu lieu, « plus probablement liée au non renouvellement des contrats d’intérim qu’à des licenciements, l’emploi étant de nouveau prévu à la hausse le mois prochain », note la Banque de France, qui prévoit que la production « devrait au mieux se maintenir ».

Les services mieux orientés

Du côté des services, l’activité s’est stabilisée au bon niveau des mois précédents, « avec cependant une meilleure orientation pour les services liés au tourisme et l’ingénierie technique ». Le segment du travail temporaire est lui en retrait. La Banque de France indique en outre que, dans les services, les prévisions d’activité sont optimistes, sans pour autant bénéficier aux prévisions d’emploi. Seuls les services informatiques pourraient bénéficier de ce regain d’optimisme.

Dans le segment de l’hébergement, la Banque de France a indiqué que les infrastructures touristiques rhônalpines ont bénéficié « d’un bon niveau de demande depuis le début de l’été ». Avec un surcroit de fréquentation des hôtels, en particulier en zone urbaine, aidée en cela par la stabilité des prix. Mais les prévisions sont moins positives, avant un objectif de tassement de la demande, et des effectifs qui pourraient s’ajuster à la baisse.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Nominations chez Capelli

Le promoteur annonce l’arrivée de Damien Borne, Marion Baur et Ivan Ugidos.


La Fondation Abbé Pierre a livré son éclairage régional annuel

A cette occasion la fondation est revenue sur les actions menées en Auvergne-Rhône-Alpes depuis le début de la crise sanitaire, il y a un an.


La Région veut accompagner Railcoop pour recréer la ligne Montluçon-Lyon

La Région propose de céder des rames à Railcoop pour l’accompagner dans son projet visant à terme à recréer la ligne voyageurs Bordeaux-Lyon en juin 2022.


QPV : Gaël Perdriau veut plus de moyens pour l’inclusion des jeunes

Le maire de Saint-Étienne demande au Premier ministre, face à l’émergence de violences urbaines, davantage de moyens pour l’inclusion des jeunes.


Vénissieux accueillera la cité internationale des arts du cirque

Ce nouveau lieu de la création circassienne unique à l’échelle nationale, européenne et internationale sera implanté dans le quartier du Grand Parilly, a indiqué la Métropole de Lyon.


L’offre TCL s’adapte au reconfinement

Le SYTRAL adapte une fois de plus son offre au regard de l’évolution de la situation sanitaire.


Covid-19 : Auvergne-Rhône-Alpes, 2e région en termes de surmortalité

Après l’Île-de-France, la région est celle où la surmortalité est la plus élevée sur un an.


Villeurbanne : extension du stationnement payant

Le conseil municipal a adopté une délibération sur l’extension du stationnement payant à l’ensemble de la rue Léon Blum et à certaines rues du Carré de Soie.


Villeurbanne sera « capitale francaise de la culture » en 2022

nullLa ministre de la culture, Roselyne Bachelot, a attribué le label « capitale francaise de la culture » à la ville pour l’année prochaine.


Ouverture de la Clermont Innovation Week

Clermont Auvergne Métropole organise de nouveau cet évènement cette année. Prévue initialement au printemps 2020, la 3e édition n’avait pas pu se tenir du fait du confinement.


Le prolongement de la ligne T2 à Confluence a été mis en service

nullLe Sytral renforce par ce biais la desserte de ce quartier du deuxième arrondissement de Lyon.


Villeurbanne : réunion publique sur la 3ème tranche du cours Emile-Zola le 30 mars

Cette réunion sur le réaménagement de la troisième tranche du cours Émile-Zola, mais aussi sur le projet Liberté-Faÿs, se tiendra en visioconférence.


Pierre Taillardat, président du directoire du fonds souverain Auvergne-Rhône-Alpes

Le dirigeant, qui possède a été recruté par Siparex, qui assure la gestion du nouveau fonds présenté lundi par le président de la collectivité, Laurent Wauquiez.


Le projet de ligne LCE lancé entre Part-Dieu et Genas / Saint Exupéry

Le Sytral a voté ce lundi l’engagement de cette opération de ligne de bus à haut niveau de service dans l’Est lyonnais.


Ligne par câble Francheville / Lyon: un garant de la CNDP pour la concertation

Le Sytral a évoqué lundi les modalités de concertation pour la ligne par câble entre Francheville et Lyon 7ème, amenée à desservir à terme Sainte-Foy-lès-Lyon, Francheville, et la Mulatière.