Rhône-Alpes : signaux contrastés en août pour l’économie

L’indicateur rhônalpin du climat des affaires est plus faible qu’au niveau national, tandis que le même indicateur pour les services s’avère, inversement, plus positif que l’indicateur France du climat des affaires.

La Banque de France a communiqué hier son point mensuel sur l’économie rhônalpine. L’indicateur rhônalpin du climat des affaires (ICA) dans l’industrie s’établit à 92,9 contre un ICA France à 97,1. Mais pour le secteur des services, le constat est inverse. Le même indicateur s’établit à 100,8 alors que l’ICA France dans ce segment s’établit à 93,8.

En août, la production industrielle s’est « globalement stabilisée » note la Banque de France, face à une demande assez terne. « L’emploi n’en a cependant pas souffert en dehors de quelques ajustages liés au non renouvellement des contrats d’intérim. Les prévisions tablent sur une légère reprise de la production, malgré des carnets de commandes qui peinent à se remplir » note la Banque de France.

Baisse notable des effectifs

Du côté des carnets de commandes, ceux-ci sont toujours courts dans la majeure partie des secteurs, avec cependant une légère embellie pour l’industrie chimique, liée à « un frémissement de la demande étrangère ». Les stocks sont eux jugés « lourds ». « Les capacités de production ont été un peu plus sollicitées mais restent très en deçà de la moyenne de longue période ».

Dans le secteur industriel, on notera qu’une baisse notable des effectifs a eu lieu, « plus probablement liée au non renouvellement des contrats d’intérim qu’à des licenciements, l’emploi étant de nouveau prévu à la hausse le mois prochain », note la Banque de France, qui prévoit que la production « devrait au mieux se maintenir ».

Les services mieux orientés

Du côté des services, l’activité s’est stabilisée au bon niveau des mois précédents, « avec cependant une meilleure orientation pour les services liés au tourisme et l’ingénierie technique ». Le segment du travail temporaire est lui en retrait. La Banque de France indique en outre que, dans les services, les prévisions d’activité sont optimistes, sans pour autant bénéficier aux prévisions d’emploi. Seuls les services informatiques pourraient bénéficier de ce regain d’optimisme.

Dans le segment de l’hébergement, la Banque de France a indiqué que les infrastructures touristiques rhônalpines ont bénéficié « d’un bon niveau de demande depuis le début de l’été ». Avec un surcroit de fréquentation des hôtels, en particulier en zone urbaine, aidée en cela par la stabilité des prix. Mais les prévisions sont moins positives, avant un objectif de tassement de la demande, et des effectifs qui pourraient s’ajuster à la baisse.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Vers une résiliation à tout moment de son assurance de prêt

La proposition de loi a été adoptée par l’Assemblée nationale.


Action Logement Auvergne-Rhône-Alpes a tenu sa convention annuelle

A l’occasion de cet évènement organisé au Palais de la Bourse de Lyon, l’organisme paritaire a signé une convention de partenariat avec la foncière solidaire du Grand Lyon.


Un deuxième comité de pilotage national de l’habitat inclusif

L’ambition du gouvernement est de faire de l’habitat inclusif « un pilier des politiques du logement pour les personnes ayant besoin d’être accompagnées dans leur autonomie ».


Un atelier de concertation grand public sur la ZFE ce mercredi

La concertation citoyenne sur la zone à faibles émissions de la Métropole de Lyon se poursuit jusqu’au 5 février. Le prochain atelier se déroule ce 24 novembre.


Saint-Bonnet-de-Mure : Alliade Habitat construit 40 logements

Ces logement ont été pensés avec le BIM.


Un protocole pour accélérer la production de logements intermédiaires

Le groupe Action Logement, le ministère du Logement et six partenaires ont signé un document pour mettre en place de nouveaux dispositifs favorisant la production dans ce segment.


Le PNR du Pilat, territoire rural en croissance soutenue

nullCe parc naturel régional, territoire rural en croissance démographique soutenue, dépend fortement des villes qui l’entourent, avec une double influence de Lyon et de Saint-Étienne.


La consultation sur le métro cumule déjà plus de 5.000 avis

nullLe SYTRAL a communiqué sur les résultats de la première phase de la grande consultation publique portant sur le développement du réseau métro.


Réaménagement de la rive droite du Rhône : la concertation est lancée


La Métropole et la Ville de Lyon ont annoncé avoir lancé la concertation préalable au réaménagement de la rive droite du Rhône du 8 novembre au 30 décembre.


La perspective de la note du SYTRAL rehaussée par Moody’s

L’agence de notation a annoncé rehausser à stable la perspective de la note Aa2 du SYTRAL.


La ligne C16 va accueillir les premiers bus électriques sur batterie

Le président du Sytral, Bruno Bernard, a présenté ce lundi à Lyon les premiers bus électriques dont la mise en service est prévue le 22 novembre sur cette ligne forte de transport en commun reliant Vénissieux à Villeurbanne. Ceux-ci fonctionnent exclusivement sur batterie.


Pour le climat, Grégory Doucet affirme l’importance de la coopération entre villes

Le maire de Lyon était en déplacement à Leipzig dans le cadre de l’assemblée générale d’ « Eurocities ».


Début de la concertation sur la 1ère étape de la ZFE

Ce mercredi, la 1ère étape de la concertation démarre sur le périmètre de l’actuelle zone à faible émission. Elle consiste en une interdiction des véhicules particuliers classés Crit’Air 5 et non classés en juillet 2022.


Thierry Kovacs réélu président du SMT AML

Le président de Vienne Condrieu Agglomération a été réélu président du syndicat des mobilités des territoires de l’aire métropolitaine Lyon Saint-Etienne.


France Rénov’, nouveau nom du service public de rénovation de l’habitat

Celui-ci délivrera à compter du 1er janvier 2022 l’information, le conseil et l’accompagnement des ménages.