Saint-Étienne retenue dans l’appel à projets « Villes respirables »

Dans les 5 ans, Saint-Etienne Métropole bénéficiera d'un soutien financier d’1 million d'euros de la part des services de l’État et de l’ADEME.

Après avoir obtenu le label « Territoire à Energie Positive pour une Croissance Verte », Saint-Etienne Métropole a annoncé vendredi avoir été retenue dans l’appel à projets national "Villes respirables".

Elle bénéficiera ainsi, d'ici à 2020, d'un soutien financier de 1 million d'euros de la part des services de l’État et de l’ADEME. Gaël Perdriau, le président de la communauté d'agglomération, s'est réjoui, dans un communiqué, d'avoir été retenu par le ministère. Selon lui, l'agglomération « va profiter de cette opportunité pour construire un plan d’actions qui vient compléter et renforcer les démarches que nous avons engagées à travers notre Projet d’agglomération. C’est également un signe fort et un levier pour le développement économique de notre territoire ».

Le plan présenté par l'agglomération se décline en 9 actions, dont l’évolution des motorisations diesel vers du Gaz Naturel Véhicule, mais aussi, sur le plan de l'urbanisme, la prise en compte de la qualité de l’air.

Pour Sylvie Fayolle Vice-Présidente de Saint-Etienne Métropole en charge du développement durable, il s'agit pouvoir aller plus vite et plus loin dans certains projets comme « le passage de la flotte captive de véhicules lourds de Saint-Etienne Métropole à un carburant plus propre que le diesel, la prime aux deux roues électriques, la création de nouvelles stations électriques d’autopartage, le développement du Centre de Distribution Urbain, la plateforme locale pour la rénovation énergétique des logements ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

je suis heureux pour saint- etienne,
mais j’aimerais que l’on y respecte la circulaire du 18 novembre 2011 qui interdit le brulage a l’air libre des déchets verts et l’article 84 du règlement sanitaire départemental qui interdit le brulage des déchets .que le PPA(plan de protection de l’atmosphère)dont Saint-Étienne s’est doté soit respecté.
car la santé de nos concitoyens en dépendent!

salutations

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La Ville de Lyon a présenté sa PPI 2021-2026

nullLe projet de programmation pluriannuelle des investissements 2021-2026 a été présenté ce jeudi devant le conseil municipal. Il comprend notamment des élements en matière de logement.


La Métropole amplifie le dispositif «Ecoréno’v» pour la rénovation des logements

null
La collectivité amplifie ses efforts en termes de rénovation thermique des logements, avec l’adoption mardi d’un nouveau règlement pour le dispositif. Pour le présenter, une visite était organisée jeudi dans une copropriété du 8ème arrondissement de Lyon.


L’ex-collège Truffaut, futur lieu de vie du 1er arrondissement


Une visite du site qui accueillera à terme une résidence étudiante, un hostel, une crèche et des tiers lieux, était organisée mercredi en présence du maire de Lyon et du président de la Métropole.


La ZFE va être renforcée dès 2022

Le conseil métropolitain a acté un durcissement progressif de la zone à faibles émissions dans la Métropole de Lyon à partir de 2022. Le diesel sera, lui, banni dès 2026. D’autres sujets urbains étaient également à l’ordre du jour.


«Le BTP, dans le Rhône, a augmenté ses emplois salariés de 3 % en 2020»


Nous évoquons, à l’occasion de la présentation de l’exposition photos sur les métiers du BTP, les difficultés de recrutement du secteur avec Samuel Minot, président de la fédération BTP Rhône et Métropole.


21 collectivités sélectionnées pour l’AMI «Schéma directeur immobilier et énergétique»

Ces collectivités en Auvergne-Rhône-Alpes ont été sélectionnées en janvier dans le cadre de cet appel à manifestation d’intérêt.


Alliade Habitat explore le concept de ferme urbaine

null
La ferme urbaine implantée sur la ZAC des Girondins il y a quelques mois par Alliade Habitat commence à produire ses légumes. Avant d’être pérennisée sur le toit d’un immeuble, elle fait l’objet d’évaluations techniques, économiques. Prochainement, elle sera même l’objet d’une thèse d’architecture.


L’État investit pour des habitations plus adaptées aux risques naturels

Dans le cadre du projet de loi Climat et Résilience, le ministère de la Transition écologique augmente les financements pour aider les territoires à s’adapter aux conséquences du dérèglement climatique.


RE2020 : les fédérations veulent une confirmation des bonnes évolutions

null
L’USH, la FPI, le Pôle Habitat FFB, la FFB, la Fédération SCOP BTP, la CAPEB, l’UNSFA et l’UNTEC ont réagi suite aux annonces sur la RE2020. Ils souhaitent notamment une confirmation dans les textes et un suivi des impacts.


La RE2020 entrera finalement en vigueur le 1er janvier 2022

Barbara Pompili et Emmanuelle Wargon ont détaillé ce jour les conditions d’entrée en vigueur de la RE2020, qui est retardée de 6 mois.


Barbara Pompili et Emmanuelle Wargon présentent le nouveau DPE

Ce nouveau diagnostic de performance énergétique des logements a pour but de lutter contre les passoires énergétiques.


RE2020 : la fronde des fédérations

Les fédérations plaident pour « une RE2020 véritablement ambitieuse, humaine, abordable et durable ».


247.323 logements rénovés grâce à l’Anah en 2020

null
L’agence nationale de l’habitat a enregistré une hausse de 58,8% des rénovations de logements l’an dernier. Et compte financer la rénovation de 600.000 logements en 2021.


Plus de 2 bâtiments de bureaux sur 3 encore trop énergivores

C’est le constat d’une étude réalisée par Deepki, à l’occasion de la parution de l’arrêté « valeurs absolues » du décret tertiaire.


La mise en lumière de la passerelle Mazaryk a été rénovée

Ceci a permis une réduction de consommation substantielle.