Le vélo, un mode de déplacement en expansion dans la Métropole

La hausse de 26% du trafic vélo en 2016 permet à la ville de devenir l’une des villes les plus cyclables de France.

Le vélo poursuit son développement à Lyon. Après des augmentations de 15% en moyenne entre 2010 et 2015, le trafic vélo a augmenté de 26% au cours de l’année 2016, ce qui place désormais la métropole lyonnaise sur le podium des villes les plus cyclables de France. Sur certains grands axes du centre-ville, le trafic cycliste se compte en milliers et atteint désormais un quart à un tiers du trafic total de véhicules.

C’est notamment le cas sur les berges du Rhône sur le quai haut et les berges basses, où le vélo, avec 8 000 vélos par jour, totalise 31% du trafic global. Avec 5.600 vélos par jour sur le cours Gambetta, le trafic cycliste atteint aussi 32 % du trafic global. Mais l’une des proportions les plus importantes est relevée sur la rue de la Part-Dieu. Avec 4.300 vélos par jour, la circulation vélo représente 72% du trafic global.

Plusieurs facteurs d’explications

La Métropole salue ces résultats et avance plusieurs facteurs d’explication, dont un réseau cyclable en nette expansion. Le réseau cyclable de l'agglomération lyonnaise a en effet passé le cap des 750 kilomètres, ce qui le place parmi les 3 premiers réseaux cyclables au niveau national.

« L'objectif du Plan d'Actions pour les Mobilités Actives (PAMA) voté par les élus métropolitains en mai dernier est d'atteindre 1.000 kilomètres à l'horizon 2020. Depuis 2015, le rythme de déploiement des aménagements cyclables est de plus de 60 kilomètres par an » rappelle le Grand Lyon dans un communiqué.

Des projets majeurs pour l'encouragement de la pratique du vélo ont par ailleurs été réalisés en 2016, comme la généralisation du double-sens cyclable dans la zone 30 Presqu'île (Vieux Lyon, Confluence, Presqu'île et Croix-Rousse) et dans les centres-villes de nombreuses communes de la Métropole (Bron, Charly, Givors, Vernaison, Vaulx-en-Velin, Villeurbanne). 30 kilomètres de voies à sens unique peuvent désormais être empruntées dans les 2 sens par les cyclistes (réduction des parcours, sécurisation des traversées de carrefours, libération des trottoirs).

Les coupures urbaines qui freinaient la pratique du vélo ont été résorbées, avec l'aménagement d'une nouvelle traversée cyclable du boulevard périphérique au niveau de la route de Vienne (création d'un couloir mixte bus-vélo et d'une bande cyclable) entre Lyon 8e, Vénissieux et Saint-Fons, et la création d'une piste cyclable bidirectionnelle sur le boulevard Ambroise Croizat à Vénissieux. Celle-ci permet d'assurer le franchissement de la voie ferrée Lyon-Grenoble face à la gare de Vénissieux, le long du tramway T4.

La livraison de plusieurs nouveaux maillons du réseau cyclable structurant de l'agglomération a eu lieu, tel que sur le quai Gillet et sur le quai de Bondy, le long de la Saône, ainsi que sur le quai de Serbie, quai Augagneur et quai Lassagne, le long du Rhône.

Le contrat d'exploitation Vélo'v arrive à échéance

En 2017, le contrat d’exploitation du service de location de vélos en libre-service Vélo’v arrive à échéance en novembre. Un appel d’offres est actuellement en cours au travers d’une procédure de dialogue compétitif. « Quel que soit le résultat de la consultation, le parc actuel de 4 000 vélos répartis dans 348 stations sera entièrement renouvelé et une part non négligeable de ce parc seront des vélos à assistance électrique. Vélo’v continue d’enregistrer des niveaux d’utilisation encore jamais atteints. A ce jour, le nombre d’abonnés dépasse le chiffre de 68.000. En moyenne, un Vélo’v est loué 6 fois et demi par jour » a précisé la Métropole.

Jusqu’au 25 avril, la Métropole de Lyon diffuse une campagne de communication dédiée au double-sens cyclable, afin de sensibiliser tous les usagers de la rue avec l’approche : « Ça va mieux quand on se regarde dans les yeux ». Le double sens cyclable a été progressivement généralisé dans les zones résidentielles et les îlots urbains, après son introduction dans le code de la route en 2008.

La Métropole de Lyon compte à ce jour 150 kilomètres de voiries en double sens cyclable. Dans le cadre du Plan d’Actions pour les Mobilités Actives (PAMA), l’objectif est d’atteindre, à l’horizon 2020, un total de 300 kilomètres.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Un marché locatif « fortement touché par la récession », selon une étude

A l’initiative de Cushman & Wakefield, une étude rédigée par un think tank international composé de chercheurs et d’économistes du monde entier aborde les conséquences de la crise sanitaire sur l’immobilier de bureaux.


Jean-Pierre Berger, nouveau président du SCOT Sud-Loire

Il succède à Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, président de Saint-Etienne Métropole.


Fermeture de la traversante entre la rue des Capucins et la rue Terme

Un segment de rue situé dans le premier arrondissement de Lyon est désormais fermé à la circulation de véhicules motorisés.


Alliance de Dynacité et de la CERA dans le logement intermédiaire

Les deux entités ont annoncé mercredi créer MyLi, une société spécialisée dans la production et la gestion de logements locatifs intermédiaires.


Fabien Bagnon, nouveau président de LPA

Le 13ème vice-président de la Métropole de Lyon chargé des mobilités actives été élu PDG de l’entreprise par le conseil d’administration de la SEM.


La commission permanente adopte des mesures face à la crise sanitaire

La commission permanente s’est réunie et a adopté une série de délibérations pour faire face à la crise sanitaire du Covid- 19.


Avec l’usage croissant du vélo, la mortalité des cyclistes augmente

Avec le passage du tour de France à Lyon, la préfecture a tenu à sensibiliser les usagers.


Les zones d’emploi des Métropoles regroupent la moitié de l’emploi de la région

L’Insee Auvergne-Rhône-Alpes a publié une étude, réalisée avec la Direccte, sur les nouvelles zones d’emploi de la région.


Le salon pour le logement des jeunes moins fréquenté du fait de la Covid


Cet événement qui se tient chaque année en septembre a pu être organisé en seulement quelques jours au sein de l’Hôtel de Ville de Lyon, suite à l’autorisation de la municipalité.


Rencontre prévue entre Eric Piolle et la majorité de Villeurbanne pour un partage d’expérience

Celle-ci aura lieu ce samedi.


En Auvergne-Rhône-Alpes, la population regroupée sur un dixième du territoire

Une récente étude de l’INSEE montré que les deux tiers de la population d’Auvergne-Rhône-Alpes se trouvaient, en 2016, localisés sur 11 % du territoire.


La centrale de production de froid de Dalkia opérationnelle à la Part-Dieu

Celle-ci amène une climatisation économe en énergie dans le quartier et participe à la climatisation de 70 bâtiments du quartier, dont la tour Part-Dieu, Silex, Sky56, ou encore le Campus Orange.


Travaux en cours pour le prolongement de la ligne de tramway T2

Dans l’optique de relier au printemps prochain Saint-Priest Bel-Air à Confluence, le SYTRAL démarre les travaux d’infrastructure.


La droite critique le cumul des mandats de Bruno Bernard


Le rassemblement de la droite et du centre à la Métropole de Lyon s’est fendu d’un communiqué critique suite à l’élection de Bruno Bernard en tant que président du Sytral.


Après la présentation du plan de relance, la FRTP veut des actes


Suite à la présentation de« France Relance », la fédération des travaux publics a salué « de réelles ambitions qui doivent se traduire en actes ».
» 6,7 milliards d’euros pour la rénovation énergétique au coeur du plan de relance