Le vélo, un mode de déplacement en expansion dans la Métropole

La hausse de 26% du trafic vélo en 2016 permet à la ville de devenir l’une des villes les plus cyclables de France.

Le vélo poursuit son développement à Lyon. Après des augmentations de 15% en moyenne entre 2010 et 2015, le trafic vélo a augmenté de 26% au cours de l’année 2016, ce qui place désormais la métropole lyonnaise sur le podium des villes les plus cyclables de France. Sur certains grands axes du centre-ville, le trafic cycliste se compte en milliers et atteint désormais un quart à un tiers du trafic total de véhicules.

C’est notamment le cas sur les berges du Rhône sur le quai haut et les berges basses, où le vélo, avec 8 000 vélos par jour, totalise 31% du trafic global. Avec 5.600 vélos par jour sur le cours Gambetta, le trafic cycliste atteint aussi 32 % du trafic global. Mais l’une des proportions les plus importantes est relevée sur la rue de la Part-Dieu. Avec 4.300 vélos par jour, la circulation vélo représente 72% du trafic global.

Plusieurs facteurs d’explications

La Métropole salue ces résultats et avance plusieurs facteurs d’explication, dont un réseau cyclable en nette expansion. Le réseau cyclable de l'agglomération lyonnaise a en effet passé le cap des 750 kilomètres, ce qui le place parmi les 3 premiers réseaux cyclables au niveau national.

« L'objectif du Plan d'Actions pour les Mobilités Actives (PAMA) voté par les élus métropolitains en mai dernier est d'atteindre 1.000 kilomètres à l'horizon 2020. Depuis 2015, le rythme de déploiement des aménagements cyclables est de plus de 60 kilomètres par an » rappelle le Grand Lyon dans un communiqué.

Des projets majeurs pour l'encouragement de la pratique du vélo ont par ailleurs été réalisés en 2016, comme la généralisation du double-sens cyclable dans la zone 30 Presqu'île (Vieux Lyon, Confluence, Presqu'île et Croix-Rousse) et dans les centres-villes de nombreuses communes de la Métropole (Bron, Charly, Givors, Vernaison, Vaulx-en-Velin, Villeurbanne). 30 kilomètres de voies à sens unique peuvent désormais être empruntées dans les 2 sens par les cyclistes (réduction des parcours, sécurisation des traversées de carrefours, libération des trottoirs).

Les coupures urbaines qui freinaient la pratique du vélo ont été résorbées, avec l'aménagement d'une nouvelle traversée cyclable du boulevard périphérique au niveau de la route de Vienne (création d'un couloir mixte bus-vélo et d'une bande cyclable) entre Lyon 8e, Vénissieux et Saint-Fons, et la création d'une piste cyclable bidirectionnelle sur le boulevard Ambroise Croizat à Vénissieux. Celle-ci permet d'assurer le franchissement de la voie ferrée Lyon-Grenoble face à la gare de Vénissieux, le long du tramway T4.

La livraison de plusieurs nouveaux maillons du réseau cyclable structurant de l'agglomération a eu lieu, tel que sur le quai Gillet et sur le quai de Bondy, le long de la Saône, ainsi que sur le quai de Serbie, quai Augagneur et quai Lassagne, le long du Rhône.

Le contrat d'exploitation Vélo'v arrive à échéance

En 2017, le contrat d’exploitation du service de location de vélos en libre-service Vélo’v arrive à échéance en novembre. Un appel d’offres est actuellement en cours au travers d’une procédure de dialogue compétitif. « Quel que soit le résultat de la consultation, le parc actuel de 4 000 vélos répartis dans 348 stations sera entièrement renouvelé et une part non négligeable de ce parc seront des vélos à assistance électrique. Vélo’v continue d’enregistrer des niveaux d’utilisation encore jamais atteints. A ce jour, le nombre d’abonnés dépasse le chiffre de 68.000. En moyenne, un Vélo’v est loué 6 fois et demi par jour » a précisé la Métropole.

Jusqu’au 25 avril, la Métropole de Lyon diffuse une campagne de communication dédiée au double-sens cyclable, afin de sensibiliser tous les usagers de la rue avec l’approche : « Ça va mieux quand on se regarde dans les yeux ». Le double sens cyclable a été progressivement généralisé dans les zones résidentielles et les îlots urbains, après son introduction dans le code de la route en 2008.

La Métropole de Lyon compte à ce jour 150 kilomètres de voiries en double sens cyclable. Dans le cadre du Plan d’Actions pour les Mobilités Actives (PAMA), l’objectif est d’atteindre, à l’horizon 2020, un total de 300 kilomètres.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Fin de la pédagogie pour les voies de covoiturage M6/M7

null
Les automobilistes seuls à bord de leur véhicule et empruntant ces voies pourront, dès ce lundi, être verbalisés.


Vers davantage de sécurité pour le Boulevard Urbain Est

La Métropole de Lyon et la ville de Vaulx-en-Velin ont annoncé mettre en place des mesures immédiates, suite au décès d’un cycliste.


La définition de « logement décent » élargie

Ceci va permettre d’exclure les premières passoires énergétiques du marche locatif.


Les professionnels de l’événementiel en quête de visibilité

Ceux-ci souhaitent une date prévisionnelle et de modalités de réouverture des activités événementielles.


La Région soutient un centre superviseur urbain mutualisé

La Région s’engage à hauteur de 100.000 euros pour le futur centre superviseur urbain mutualisé de 5 communes du sud-ouest lyonnais : Grigny, Pierre-Bénite, Vernaison, Charly et Saint-Genis-Laval.


28 millions d’euros de travaux immobiliers pour les policiers du Rhône

La démarche, qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance, portera sur la réalisation de projets de rénovation et de modernisation des bâtiments de la police nationale.


La ligne de bus express 15E mise en service entre Gare d’Yvours et Bellecour

null
Cette nouvelle ligne offre désormais une desserte du sud-ouest lyonnais via la voie métropolitaine M7.


Auvergne-Rhône-Alpes approche des 8 millions d’habitants

null L’INSEE a fait part ce jour des populations légales des territoires, dont ceux des régions et des départements.


Saint-Étienne poursuit son rebond démographique

La préfecture de la Loire compte aujourd’hui plus de 175.000 habitants, et conforte un peu plus sa position de deuxième ville d’Auvergne Rhône-Alpes.


Nouvelle réunion sur la liaison Lyon – Saint-Étienne

La préfecture a fait un point sur la poursuite des projets d’amélioration des déplacements multimodaux entre les métropoles de Lyon et Saint-Étienne.


L’aide aux loyers et prêts immobiliers prolongée et élargie

Cette aide exceptionnelle avait été mise en place par Action Logement pour les salariés fragilisés par la crise.


Une concertation engagée entre le gouvernement et Action Logement

Le ministère du logement, le ministère des comptes publics et Action Logement engagent une concertation au service de la relance économique et sociale, et de la transformation du groupe.


Marceau Immo crée sa première filiale à Lyon

Le spécialiste de l’acquisition et de la valorisation d’immeubles résidentiels anciens a pour objectif d’investir dès 2021 entre 10 et 20 millions d’euros en cœur de ville.


Clap de fin pour le feuilleton Rhônexpress


Le SYTRAL va verser 29,87 millions d’euros à la société Rhônexpress SAS et 1,9 millions d’euros à Transdev Rail Rhône du fait de la la résiliation de la concession.


Bruno Bernard devient 1er vice-président du GART

Il agira ainsi aux côtés de Louis Nègre, le président du groupement des autorités responsables des transports.