GrandLyon Habitat : vers une certification diplômante pour les gardiens d’immeuble

L’office public de l’habitat s’est engagé dans un plan de développement des compétences de ses gardiens.

GrandLyon Habitat s’est, depuis deux ans, engagé dans un plan de développement des compétences de ses gardiens. L’office public de l’habitat propose un parcours inédit allant jusqu’à une certification diplômante de niveau CAP. Cette démarche vise à valoriser ce métier, le placer au cœur du dispositif de proximité et faire de ses 150 gardiens « de véritables ambassadeurs de l’organisme ».

Depuis avril dernier, l’ensemble des gardiens de l’office suit une formation complète qui leur permettra d’exercer leur métier avec plus d’autonomie. « Grâce à un partenariat avec l’AFPOLS, l’organisme a construit des parcours d’accompagnement adaptés au niveau de chaque salarié. La formation porte sur les 4 grands domaines d’intervention du métier : technique (surveillance du patrimoine, équipement du logement, sécurité du patrimoine, réclamations techniques), entretien courant (nettoyage des parties communes, gestes et postures, contrôlé, petits travaux courant), gestion locative (attribution de logements, contrat de location, aspects économiques du bail et troubles de voisinage) et relationnel (accueil quotidien, accueil commercial, communication interculturelle et gestion des conflits) », explique le bailleur.

Renforcer la qualité de services

L’année prochaine, en juin, chaque gardien pourra obtenir un titre reconnu par le ministère du travail niveau V (équivalent CAP) et élargir ses compétences avec des missions nouvelles. Le coût des parcours (subventions comprises) s’élève à 758 490 € pour 3.900 jours de formation au final.

Le projet gardiens a été initié fin 2014, pour réfléchir à l’évolution du métier au sein de l’office. A cette époque 4 métiers distincts étaient présents sur un même poste (gardien d’immeuble, gardien qualifié, gardien de maintenance et employé d’immeuble). « En créant un métier unique, le bailleur renforce la qualité de ses services et assure la pérennité du métier de gardien », indique le bailleur.

Pour Daniel Godet, directeur général de GrandLyon Habitat, « le métier de gardien évolue : il est revalorisé, il devient un acteur central de la gestion de proximité. Véritables créateurs de lien social, les gardiens sont les premiers ambassadeurs de la qualité du service que nous voulons rendre. Leur rôle est essentiel pour que ce service génère pleine satisfaction auprès de nos locataires».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Saint-Priest : livraison d’une résidence de Lyon Métropole Habitat

null
Cette nouvelle résidence est située dans le quartier des Ilots Verts à Saint-Priest.


Opac du Rhône : Xavier Inglebert succède à Michel Micoulaz


Suite au départ à la retraite de Michel Micoulaz, celui qui avait été préfet délégué à l’égalité des chances dans le département du Rhône devient le nouveau directeur général de l’office public de l’habitat.


Villeurbanne adopte la Déclaration des droits des personnes sans-abri

La ville est la première de France à adopter cette déclaration proposée en 2016 par la Fondation Abbé Pierre et la Feantsa.


Thierry Repentin, nommé président de l’ANAH

Le maire de Chambéry a été nommé président du conseil d’administration de l’Anah, et succède ainsi à Nathalie Apperé, maire de Rennes et présidente de Rennes Métropole.


Liergues : lancement d’une résidence en accession sociale par l’OPAC du Rhône

L’office public de l’habitat du département du Rhône organise le lancement commercial, ce week-end, d’une résidence en accession sociale à la propriété.


L’encadrement des loyers au centre d’intenses débats à la Métropole

Le conseil de la métropole de ce lundi a mis en lumière d’importantes divisions en matière de vision sur le logement entre les différents groupes politiques.


Cédric Van Styvendael devient président d’Est Métropole Habitat

Le maire de Villeurbanne a été désigné président de l’Office public de l’habitat métropolitain par le nouveau conseil d’administration. Il avait été directeur général de cet office pendant plus de 10 ans.


Blandine Collin prend la présidence de Lyon Métropole Habitat


Le conseil d’administration de l’office public de l’habitat a été renouvelé et a élu Blandine Collin à la présidence le 24 septembre. Elle succède à Corinne Cardona.


Bruno Arcadipane reste président d’Action Logement

Le conseil d’administration du groupe, qui se réunissait mercredi, l’a renouvelé dans ses fonctions.


Signature de la convention départementale de sécurité

La préfecture du Rhône, le parquet de Lyon et de Villefranche-sur-Saône et ABC HLM du Rhône ont signé ce mardi cette convention ayant pour objectif d’améliorer la tranquillité publique et résidentielle dans le parc social.


GrandLyon Habitat : François Thévenieau succède à Catherine Panassier


Le conseiller de la Métropole de Lyon a été élu président de GrandLyon Habitat lors du conseil d’administration du 29 septembre.


Anne Warsmann succède à Guy Vidal à la présidence de l’AURA HLM

Guy Vidal a quitté ses fonctions de président du conseil d’administration de l’organisation porte-parole du mouvement professionnel HLM.


« Nous avons un objectif volontariste »


Renaud Payre est le vice-président de la Métropole en charge de l’habitat, du logement social et de la politique de la ville. Nous évoquons avec lui les nouvelles orientations de la Métropole en matière de logement, notamment social, et les premières mesures qu’elle souhaite prendre, comme l’encadrement des loyers.


« Jazz » a été bien accueilli aux Minguettes

null
Lyon Métropole Habitat, office public de l’habitat métropolitain, a lancé le week-end dernier son nouveau programme d’accession sociale à la propriété dans ce secteur de Vénissieux.


Alila déçu par le plan de relance

Le groupe présidé par Hervé Legros a regretté un « manque total d’ambition » du plan de relance pour sortir de la crise du logement.