Ralentissement de l’immobilier à Lyon en janvier, selon LPI-Seloger

Le baromètre mensuel des prix de l’immobilier dans les principales villes de France montre une modération de la hausse des prix.

LPI Seloger a publié mardi son baromètre mensuel des prix immobiliers. Selon ce dernier, les prix des appartements anciens, en janvier, ont diminué sur un an ou au cours des 3 derniers mois dans la moitié des villes de plus de 100 000 habitants. Dans un quart des villes, la hausse des prix signés reste contenue sous l’inflation. « Le ralentissement de la hausse des prix signés se poursuit donc », note LPI-Seloger.

Une progression des prix à 2 chiffres subsistent dans seulement deux grandes villes, à savoir Rennes (+ 12.1 % sur un an) et Limoges (+ 10.3 % sur un an). Sur 3 mois, les prix sont en baisse de 2,8 % à 1.279€ le m² à Saint-Etienne et de 5,4 % à Grenoble, à 2.622€ le m². Ils sont en revanche hausse de 0,7 % à Lyon, à 4.862€ le m².

Prix en hausse sur un an

Sur un an, les prix sont en hausse de 6,1% à 4.717€ le m² à Lyon, de 4,4% à 3.062€ à Villeurbanne, et de 5,8 % à 2.275€ le m² à Vénissieux. Ils sont également en augmentation de 2,9 % à 2.119€ le m² à Clermont-Ferrand et de 6,8% à 1.959€ le m². En revanche, ils sont en baisse à Grenoble (-1,6% à 2.610€ le m²) et Saint-Etienne (-3,4% à 1.338€ le m²).

Ailleurs, les tensions sur les prix s’allègent encore comme à Bordeaux où la hausse, qui durant plus de deux années a largement déstabilisé le marché, est maintenant de 8.5 %, contre plus de 12 % durant l’été dernier. Mais aussi à Lyon et à Paris, avec des augmentations un peu supérieures à 6 %. Et dans la plupart des plus grandes villes (Lille, Marseille, Nice, Strasbourg ou Toulouse), la hausse n’est plus que de 2 % sur un an.

Mais souvent les prix baissent face à une demande restée atone, en dépit des conditions de crédit actuelles (Aix en Provence, Brest, Dijon ou Grenoble). Et parfois, la baisse peut être rapide (Amiens, Le Mans, Metz ou Saint Etienne).

Certains arrondissements en nette hausse

Sur le front des prix, aucun arrondissement n’enregistre de baisse de prix. La plus forte hausse, à deux chiffres, est enregistrée dans le 4ème arrondissement de Lyon (+14,9 % à 4.907€ le m²). Cette hausse est plus forte que celles enregistrée dans le 9ème arrondissement (+8,5 % à 3.525€ le m²), le 7ème arrondissement (+6,8% à 4.179€ le m²) et le 5ème arrondissement (+6,5% à 3.927€ le m²). La hausse est également sensible dans le 1er arrondissement (+6,3% à 5.292€ le m²). Elle est en revanche inférieure à 5 % dans les 2ème (+4,8% à 6.183€ le m²), 3ème (+4,7% à 4.512€ le m²), 6ème (+3,6% à 5.863€ le m²) et 8ème arrondissements (+1,7% à 3.617€ le m²).






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lancement d’une plateforme pour la qualité de l’air, «Air’Attitude»

L’observatoire ATMO Auvergne-Rhône-Alpes a lancé cette plateforme collaborative avec pour objectif que chacun puisse contribuer à améliorer la qualité de l’air et l’environnement.


Une démographie dynamique dans la périphérie des grandes villes de la région

L’INSEE a fait part d’une étude qui révèle que la population croît fortement dans les couronnes des grandes et très grandes aires d’attraction des villes.


Castex et Wauquiez signent le plan de relance Etat-Région

3 milliards d’euros d’investissements sont prévus au total dans ce plan dans les deux ans à venir.


Fin de la pédagogie pour les voies de covoiturage M6/M7

null
Les automobilistes seuls à bord de leur véhicule et empruntant ces voies pourront, dès ce lundi, être verbalisés.


Vers davantage de sécurité pour le Boulevard Urbain Est

La Métropole de Lyon et la ville de Vaulx-en-Velin ont annoncé mettre en place des mesures immédiates, suite au décès d’un cycliste.


La définition de « logement décent » élargie

Ceci va permettre d’exclure les premières passoires énergétiques du marche locatif.


Les professionnels de l’événementiel en quête de visibilité

Ceux-ci souhaitent une date prévisionnelle et de modalités de réouverture des activités événementielles.


La Région soutient un centre superviseur urbain mutualisé

La Région s’engage à hauteur de 100.000 euros pour le futur centre superviseur urbain mutualisé de 5 communes du sud-ouest lyonnais : Grigny, Pierre-Bénite, Vernaison, Charly et Saint-Genis-Laval.


28 millions d’euros de travaux immobiliers pour les policiers du Rhône

La démarche, qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance, portera sur la réalisation de projets de rénovation et de modernisation des bâtiments de la police nationale.


La ligne de bus express 15E mise en service entre Gare d’Yvours et Bellecour

null
Cette nouvelle ligne offre désormais une desserte du sud-ouest lyonnais via la voie métropolitaine M7.


Auvergne-Rhône-Alpes approche des 8 millions d’habitants

null L’INSEE a fait part ce jour des populations légales des territoires, dont ceux des régions et des départements.


Saint-Étienne poursuit son rebond démographique

La préfecture de la Loire compte aujourd’hui plus de 175.000 habitants, et conforte un peu plus sa position de deuxième ville d’Auvergne Rhône-Alpes.


Nouvelle réunion sur la liaison Lyon – Saint-Étienne

La préfecture a fait un point sur la poursuite des projets d’amélioration des déplacements multimodaux entre les métropoles de Lyon et Saint-Étienne.


L’aide aux loyers et prêts immobiliers prolongée et élargie

Cette aide exceptionnelle avait été mise en place par Action Logement pour les salariés fragilisés par la crise.


Une concertation engagée entre le gouvernement et Action Logement

Le ministère du logement, le ministère des comptes publics et Action Logement engagent une concertation au service de la relance économique et sociale, et de la transformation du groupe.