Des maraudes mixtes vont être déployées dans la Métropole de Lyon

Julien Denormandie, Christelle Dubos, et Adrien Taquet ont lancé vendredi le déploiement des maraudes mixtes Etat-Département.

Vendredi, le ministre chargé du Logement, Julien Denormandie, la secrétaire d’Etat chargé de la Lutte contre la pauvreté, Christelle Dubos, et le secrétaire d’Etat chargé de la Protection de l'enfance, Adrien Taquet, ont lancé le déploiement des maraudes mixtes Etat-Département pour venir en aide aux enfants et familles en situation de forte précarité.

Dans 16 départements et métropoles, 50 dispositifs de maraudes mixtes seront déployés à travers les conventions Etat-Département prévus dans la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté. Parmi les territoires concernés on trouve la Métropole de Lyon, mais aussi Paris, l’Ille-et-Vilaine, les Pyrénées Orientales, la Haute-Garonne, l’Isère, le Calvados, le Val-de-Marne, le Val-d’Oise, l’Hérault, l’Essonne, le Nord, la Gironde, les Bouches-du-Rhône, la Loire-Atlantique, et la Seine-Saint-Denis.

10 millions investis d’ici 2022

Les maraudes mixtes visent à se rendre auprès des familles à la rue et à prendre en charge l’ensemble des besoins des familles et des enfants vivant dans des situations indignes, que ce soit à la rue, en squat ou en bidonville, en apportant une solution pérenne en termes d’hébergement, d’accompagnement social, scolaire, sanitaire et de protection de l’enfance. Ce dispositif s’inspire notamment des « maraudes familles » mises en place par la ville de Paris depuis 2015.

Ces maraudes mixtes font intervenir les associations pour leur connaissance du terrain et leur lien avec les familles sur le terrain, les services de l’Etat pour les compétences de logement et d’hébergement, de scolarisation et de veille sociale, mais aussi les services des départements pour les compétences d’action sociale et de protection de l’enfance. Elles sont déployées dans le cadre de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté via les conventions signées entre l’Etat et les Conseils départementaux ou Métropoles. Pour ce plan, L’Etat investit 10 millions d’ici 2022.

« Un modèle exemplaire de solidarité »

« Les maraudes représentent un modèle exemplaire de solidarité à l’égard des plus démunis en réunissant professionnels et citoyens engagés. Nous les renforçons pour ‘aller vers’ les plus fragiles et notamment les familles qui se trouvent dans la détresse. Ce sont 50 maraudes mixtes associant travailleurs sociaux et aide sociale à l'enfance que nous lançons en 2019 », a indiqué Julien Denormandie dans un communiqué.

« Lutter contre la pauvreté, c’est combattre tous ses visages. En commençant par prendre en charge les familles et leurs enfants vivant dans nos rues», a pour sa part indiqué Christelle Dubos, la secrétaire d’Etat en chargé de la pauvreté.

« Des enfants qui dorment à la rue, c’est un drame humain et social. Gare aux habitudes qui s’installent dans nos esprits. Luttons contre l’indifférence qui s’installe dans le regard des gens. », a noté pour sa part Adrien Taquet, secrétaire d’État chargé de la protection de l’enfance.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les réservations de logements neufs en nette baisse dans l’arc alpin

Celles-ci sont en net recul au titre du 1er trimestre. Les prix, eux, continuent à augmenter.


Bientôt des annonces sur la ligne LCO

La Métropole devrait dans les prochaines semaines dévoiler les arbitrages sur la ligne de transports Centre Ouest, qui reliera Ecully à la Part-Dieu.


L’ex-tour du CIRC au centre d’un appel à projet lancé par la Ville de Lyon

Le centre international de recherche sur le cancer étant amené à déménager à Gerland, la Ville de Lyon prépare l’après, avec le lancement d’un appel à projet pour une requalification future du site avec l’appui du C40.


Voies Lyonnaises : les travaux de la ligne 3 débutent

Les travaux vont débuter ce lundi sur le territoire de la commune de Couzon-au-Mont d’Or.


Le téléphérique Francheville / Lyon ne se fera pas

Dans un communiqué, le SYTRAL a fait part du bilan de la concertation portant sur l’opportunité de réalisation d’un transport par câble entre les deux villes. Celui-ci montre une forte opposition de la population.


La Métropole de Lyon lance la solarisation de son patrimoine immobilier

Un appel à manifestation d’intérêt a été lancé pour installer des installations photovoltaïques sur plusieurs de ses bâtiments.


A La Duchère, la résidence Albert Jacquard a été inaugurée

nullGrégory Doucet et plusieurs élus ont inauguré mardi dernier une résidence située dans ce quartier du 9e arrondissement de Lyon.


Vanina Nicoli, nouvelle préfète secrétaire générale de la préfecture du Rhône

Nommée par décret fin mars, la nouvelle préfète déléguée pour l’égalité des chances succède à Cécile Dindar, qui occupait ce poste depuis février 2020.


La hausse des prix s’amplifie

Les prix à la consommation augmenteraient de 4,8 % sur un an en avril, selon l’INSEE.


Baisse de 5,7% de demandeurs d’emploi au 1er trimestre dans la Métropole de Lyon

Le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A s’établit en moyenne sur le trimestre à 70.340.


Lyon 7 : Citya Bourguignon Palluat s’installe sur 758 m²

La transaction a été accompagnée par NCT et Rudigoz & Associés – Knight Frank.


Fitch Ratings confirme sa note « AA » pour la Métropole de Lyon

nullL’agence de notation a confirmé, pour la 5ème année consécutive, cette note.


Santé et sécurité au travail dans le BTP : un partenariat renouvelé

La CAPEB, la CNATP, l’IRIS-ST et l’OPPBTP ont indiqué poursuivre leur partenariat afin de sensibiliser les entreprises artisanales du bâtiment aux risques professionnels.


Villeurbanne : lancement de la concertation sur un parc autogéré à «l’Autre Soie»

Une concertation va être lancée ce samedi sur l’un des premiers parcs « autogérés » de France.


La Région presse l’État sur les accès français du Lyon-Turin

nullPour la Région Auvergne-Rhône-Alpes, « l’État doit cesser de perdre du temps et prendre enfin une décision ».