Effondrement d’immeubles à Marseille : 6 mois après, l’État reste engagé

Le ministre en charge du logement, Julien Denormandie, a tenu à rappeler dans un communiqué que son ministère restait « pleinement mobilisé ».

Ce dimanche, des Marseillais se sont rassemblés dans le quartier de Noailles, six mois 6 mois après le drame de la rue d’Aubagne, où deux immeubles insalubres s’étaient effondrés. A cette occasion, le ministre Julien Denormandie, a tenu à rappeler dans un communiqué que l’État restait « pleinement mobilisé » sur cette question.

Ce dernier a rappelé que 311 immeubles ont été évacués depuis novembre. 126 logements ont pu être réintégrés après expertises. Néanmoins, 660 personnes restent encore hébergées à l’hôtel, et « l’urgence est donc d’identifier si elles pourront retrouver leur appartement ou de leur trouver rapidement une solution de relogement pérenne », indique le ministère.

Mesures pour trouver de nouveaux logements

Des mesures exceptionnelles ont été déployée par l’État afin de trouver de nouveaux logements et d’accompagner, d’orienter, de renseigner les marseillais. Depuis le 1er février, un centre d’accueil géré par France Horizon a été ouvert.

Le ministre s’est rendu régulièrement sur place depuis 6 mois. Tous les acteurs ont été mobilisés pour accélérer les choses aux cotés de Soliha Provence. Les bailleurs sociaux ont ainsi proposé plusieurs centaines de logements, et les propriétaires privés ont eux aussi répondu à l’appel via la mise à disposition d’une centaine de logements rue de la République.

« Le drame de la rue Aubagne a endeuillé la ville de Marseille. Depuis ce drame, beaucoup a été fait mais beaucoup reste à faire. Je partage l'impatience des Marseillais, je reste pleinement mobilisé à leurs cotés et je continuerai à faire en sorte que les choses avancent plus rapidement » a souligné le ministre dans un communiqué.

L’État finance la réhabilitation d'urgence

L'État, grâce à l’Anah, finance la réhabilitation d'urgence des logements indignes avec, dans un second temps, un remboursement par le propriétaire, qui est normalement responsable des travaux.

« Je m’engage à soutenir la rénovation du centre ville tout en gardant ce qui fait l’identité de marseillais, la mixité sociale de son centre ville. Pour accélérer cette rénovation, l’Etat apporte des financements dédiés notamment pour les travaux d’urgence. En lien avec les collectivités locales sera par ailleurs créé un opérateur dédié, qui a fait ses preuves sur d’autres territoires. Cet opérateur sera une société d’aménagement dont l’Etat sera actionnaire », a affirmé le ministre.

L'État apporte 240 millions d’euros pour rénover les logements privés grâce à l’Anah et 120 millions pour le logement social dans les quartiers ANRU. Un opérateur d’aménagement commun, associant l’Etat et les collectivités, verra par ailleurs le jour avant la fin de l’année pour la réhabilitation de centre ville. « L’objectif de cette société sera de racheter les logements insalubres, de les rénover et de les remettre sur le marché », note le ministère, qui rappelle que le département des Bouches du Rhône fait partie des 6 départements français de mise en oeuvre accélérée de la politique de lutte contre l’habitat indigne et de lutte contre les marchands de sommeil.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


David Kimelfeld en visite dans le sud-ouest lyonnais

Le président de la Métropole a visité jeudi les communes de Givors, Grigny, Saint-Genis Laval, Irigny et Vernaison. A été abordée sur ce territoire la question du logement des agriculteurs. L’élu a également évoqué l’idée de créer une police métropolitaine.


Métropole de Lyon: Buffet investi à droite, Vincendet apporte son soutien


Le sénateur et ancien maire d’Oullins, François-Noël Buffet a été investi par les Républicains. Son ex-concurrent, Alexandre Vincendet, lui a immédiatement apporté son soutien.


Lyon City Demain 2019 : plus de 4.000 visiteurs accueillis

La 4ème édition organisée à Perrache, et qui s’est achevée le mardi 25 juin, était tournée vers la ville inclusive.


L’offre TCL renforcée pour répondre à la fréquentation

Le Sytral déploie un plan de renfort d’offre d’envergure pour répondre à la fréquentation en constante progression du réseau de transports en commun.


PasàPas va prendre 900 m² dans le Factory à la Confluence

La société était accompagnée par Rudigoz et Associés dans sa recherche de nouveaux locaux.


Métro E : le terminus Bellecour privilégié


Le SYTRAL a, ce vendredi, fait part de ses premières orientations quant au tracé du métro E.


Signature d’un contrat territorial et d’intégration des réfugiés

L’État, Forum Réfugiés-Cosi et la Métropole de Lyon ont signé ce contrat qui va concrétiser un programme d’actions 2019 pour l’insertion sociale et professionnelle.


Cédric Van Styvendael quitte la direction générale d’Est Métropole Habitat


Le dirigeant rejoint à temps complet « le GIE La Ville Autrement ». Céline Reynaud, actuelle directrice générale adjointe d’Est Métropole Habitat, lui succède à la tête de l’office.


Canicule : le Sytral déploie Tick’Air

Ce ticket, disponible dès ce mardi et dans les prochains jours, permet de se déplacer toute la journée sur l’ensemble du réseau TCL au prix de 3€.


Actes de vandalisme sur les Vélo’v

Pour faire face à ces dégradations, 1.000 Vélo’v de la précédente génération vont être déployés pour permettre aux usagers de profiter pleinement du service.


Inauguration de la « maison du répit » à Tassin-la-Demi-Lune

David Kimelfeld, Gérard Collomb, Pascal Charmot, Sophie Cluzel et Brigitte Macron étaient présents pour l’inauguration de cet établissement dédié au répit, pour les familles éprouvées par la maladie, le handicap ou la dépendance à domicile.


Le gouvernement s’engage dans le développement des tiers-lieux

Le Gouvernement a lancé un programme spécifique à ces tiers lieux.


Villeurbanne : des capteurs thermiques dans la cour de l’école Edouard-Herriot

Ceux-ci ont pour objectif d’évaluer l’impact des travaux d’aménagement conduits en août dernier sur la chaleur accumulée.


Lyon et Saint-Etienne veulent une amélioration des mobilités entre les deux métropoles

Un accord cadre de partenariat 2019-2022 a été signé en faveur du développement économique et de l’innovation.


Le bureau de poste de la route de Vienne maintenu

La Métropole de Lyon a annoncé s’engager au maintien de ce point initialement voué à une fermeture.