Capteurs sonores : Saint-Etienne attend l’avis définitif de la CNIL

Ces capteurs permettent de repérer un bruit anormal sur l'espace public. Une réunion d'information des habitants va être organisée.

La Ville de Saint-Etienne souhaite tester un système de capteurs permettant de repérer un bruit anormal sur l'espace public. La ville de Saint-Etienne attend désormais l'avis définitif de la CNIL.

Certaines interrogations exposées par l'association «Vivre à Beaubrun-Tarentaize», avaient vu le jour parmi les habitants de ce quartier de Saint-Etienne.

« Ces questions sont parfaitement compréhensibles et légitimes, partagées par le ville de Saint-Etienne qui se doit de leur apporter des réponses précises et concrètes », note la Ville.

Un projet lancé dès 2015

Rappelons que le Commissariat général à l’investissement a retenu, le 10 décembre 2015, la candidature portée conjointement par la ville de Saint-Étienne et la Communauté urbaine de Saint-Étienne Métropole. Ce projet avait été présenté dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) lancé par l’Agence Nationale de la Rénovation Urbaine (ANRU) au titre de l’action « ville durable et solidaire, excellence environnementale du renouvellement urbain » du programme d’investissement d’avenir (PIA).

Le 10 février 2017, A l'issue de la phase d'élaboration, la candidature de Saint-Etienne ville durable a fait l'objet d'une décision du Premier ministre du 10 février 2017 autorisant l'ANRU à contractualiser avec la Communauté urbaine de Saint-Etienne Métropole dans la limite d'une participation aux investissements d'avenir à hauteur de 2,1 millions d'euros.

Le 15 juin 2017, le bureau de Saint-Etienne Métropole avait approuvé l'opération et mandaté le président de l'intercommunalité pour conduire à son terme l'opération ce que confirme le Conseil municipal de la ville de Saint-Etienne le 27 juin 2017 par une délibération. Le 23 mai 2018, la ville de Saint-Etienne et Saint-Etienne Métropole souhaitent mettre en place l'expérimentation visant à tester des solutions permettant de contribuer à l’amélioration de la tranquillité urbaine sur le quartier Tarentaize Couriot Beaubrun. Ce projet est cofinancé par l’Agence Nationale de Réhabilitation Urbaine (ANRU).

Attente de l’avis de la CNIL

Serenicity, start-up stéphanoise cofondée par la société Verney-Caron a proposé d'expérimenter un nouveau dispositif par capteurs sonores, acté par la signature d'une convention en date du 5 juillet 2018. Ce capteur sonore permet de repérer un bruit anormal sur l'espace public (bris de glaces, crissement de pneus, cris), alertant l'agent de vidéosurveillance qui peut ensuite, orienter la caméra en conséquence, en direction de la source du bruit pour une analyse plus efficace et plus rapide de la situation. Mais « en aucun cas, il ne s'agit de transférer ou d'enregistrer un son », souligne la collectivité.

« Grâce à cette technologie il est possible, afin d'optimiser la mobilisation de tous les moyens nécessaires, de mieux assurer les missions de tranquillité publique. C'est un outil destiné à faciliter la tâche de la police municipale pour mieux répondre aux demandes quotidiennes émanant des habitants », note la Ville de Saint-Etienne, qui avait saisi le 9 juillet 2018 la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL), afin de vérifier la conformité du matériel utilisé et de respecter l'ensemble des règles garantissant, entre autres, le respect des libertés individuelles.

Or, « cette demande est restée sans réponse immédiate et ce n'est que le 26 mars 2019 que la CNIL a sollicité la commune pour qu'elle apporte un ensemble de précisions (réponse en date du 8 avril) sur son projet. Pour autant, ce qui est bien normal dans ce genre de procédure, la CNIL souhaite disposer d'informations complémentaires lui permettant de conclure de manière définitive. A ce titre, elle a informé la Ville de Saint-Etienne de ses attentes par voie de courrier en date du 30 avril, parvenu le 3 mai 2019 ».

« La ville de Saint-Etienne pensait disposer de toutes les autorisations nécessaires afin de procéder au déploiement des capteurs pour conduire la période de test avant la date du 9 mai, jour prévu de leur l'installation. Ce n'est pas le cas et la Ville de Saint-Etienne exposera, dans les prochains jours, l'ensemble des données techniques demandées permettant de lever les dernières interrogations légitimes. Dans ces conditions, la Ville de Saint-Etienne procèdera à l'installation temporaire de capteurs quand la CNIL aura rendu son avis définitif », indiqué la Ville.

Elle a indiqué qu’ une réunion d'information des habitants sera organisée à une date qui sera communiquée ultérieurement. Elle permettra d’expliquer l'ensemble des problématiques techniques et dissiper ainsi tous les doutes.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Grégory Doucet nommé président du conseil de surveillance des HCL

Le maire de Lyon a été élu ce lundi à l’unanimité des suffrages exprimés président du conseil de surveillance des Hospices Civils de Lyon.


Grégory Doucet, co-président de la commission «santé» de France Urbaine

Suite à l’élection du bureau et de Johanna Rolland à la présidence de l’association, les premières nominations aux co-présidences de commissions ont été dévoilées ce lundi. Gaël Perdriau reste coprésident de la commission « Sécurité ».


350 millions d’euros pour développer des programmes de logements denses

C’est l’un des éléments du plan de relance économique de 100 milliards d’euros dévoilé à la rentrée par le gouvernement: l’accompagnement des collectivités pour développer des logements.


Lyon, Saint-Étienne et Grenoble entrent en couvre-feu

Un couvre-feu est mis en place dans les trois métropoles de 21h00 à 06h00 pour une durée minimale de 4 semaines. Le télétravail est de nouveau promu.


Le 2ème trimestre a vu un recul du nombre d’ouvriers du BTP inférieur à celui de l’activité

La crise sanitaire liée à la Covid-19 a eu un lourd impact sur toutes les activités du secteur de la construction au 2ème trimestre, a indiqué le service des données et études statistiques (SDES).


Doucet et Bernard signataires d’une lettre ouverte pour la baisse des émissions

Coordonnée par C40 Cities et Eurocities, une lettre ouverte a été adressée par 58 maires de toute l’Europe à la présidente du Conseil de l’Union européenne et au président du Conseil européen pour rehausser les objectifs de réduction des émissions pour 2030.


Lyon et Francfort célèbrent leurs 60 ans de jumelage

Cela fait tout juste 60 ans, le 15 octobre 1960, que les deux villes signaient une convention de jumelage, scellant ainsi sur notre territoire la réconciliation engagée dans l’après-guerre.


Philippe Pelletier reconduit à la présidence du Plan bâtiment durable

La ministre déléguée au logement, Emmanuelle Wargon, appelle pour sa part « à amplifier l’action ».


Un jury citoyen et des événements pour relancer la Cité de la gastronomie

Bruno Bernard a rencontré ce mardi l’ensemble des membres du fonds de dotation de la Cité de la gastronomie.


La Métropole de Lyon veut le retour d’une régie publique de l’eau


Bruno Bernard, Président de la Métropole de Lyon et Antoine Frérot, Directeur Général de Véolia se sont rencontrés ce lundi afin d’échanger sur l’actuelle exploitation du réseau d’eau potable.


Report des finales nationales des Worldskills

Les finales nationales de Lyon, qui avaient été reportées en décembre 2020, se dérouleront finalement en 2021, suite au passage de la Métropole de Lyon en zone d’alerte maximale. WorldSkills France a de fait dû revoir son calendrier.


Mably : Valoris installe Lidl dans un local de 1.490 m²

La société Lidl va louer un local commercial dans cette commune de l’agglomération de Roanne. Cette annonce intervient quelques jours après l’annonce de la vente à investisseur de 1.239 m² de locaux mixtes à Chaponost.


Deux femmes à la barre du Sytral et des TCL

Le tempo est le même mais les causes ne le sont pas. A l’heure où toutes les têtes changent au sommet des institutions locales suite aux élections métropolitaines, on assiste également à un renouvellement des directions générales du Sytral et de Keolis Lyon, désormais assurées par deux femmes de très grande expérience.


Saint-Fons : un contrôle préventif incendie organisé sur le site Elkem Silicones

Un contrôle préventif classée Seveso seuil haut a été réalisé dans la vallée de la chimie par des inspecteurs des installations classées de l’unité départementale du Rhône de la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes.


Les Coulisses du Bâtiment organisées les 8 et 9 octobre par la FFB

La fédération française du bâtiment organise cette manifestation, malgré la crise sanitaire, avec des visites de chantier sur l’ensemble de la région.