Actes de vandalisme sur les Vélo’v

Pour faire face à ces dégradations, 1.000 Vélo’v de la précédente génération vont être déployés pour permettre aux usagers de profiter pleinement du service.

Vélo’v fait depuis plusieurs semaines l’objet d’actes de vandalisme que la Métropole juge « d’une ampleur jamais atteinte ». Les équipes du prestataire, JCDecaux, sont pleinement mobilisées pour récupérer et réparer les vélos volés ou inutilisables dans les meilleurs délais. En accord avec la Métropole de Lyon, le groupe a décidé de déployer progressivement 1.000 Vélo’v de la précédente génération à partir du 24 juin, afin de permettre aux Grand Lyonnais et aux visiteurs de profiter pleinement du service Vélo’v à l’approche de l’été. Ces vélos de la précédente génération, utilisés jusqu’en juillet dernier, seront progressivement réintroduits, le temps de remettre en circulation l’ensemble des Vélo’v. Les Vélo’v seront compatibles avec les nouvelles bornes et la nouvelle application. Il sera donc toujours possible de libérer son vélo avec l’application Vélo’v Officiel, via son smartphone.

Car le service est confronté depuis plusieurs semaines à une vague de vandalisme d’une violence que la Métropole qualifie de « sans précédent », avec 1 200 vélos à réparer sur un parc de 4.000 cycles. « Depuis le lancement de Vélo’v en 2005, une telle situation n’a jamais été observée », précise-t-elle.

La police municipale va donc être mobilisée sur Lyon-Villeurbanne. « Les services de police municipale des villes de Lyon et Villeurbanne se mobilisent pour une surveillance accrue de certaines stations particulièrement exposées à ces actes, qui constituent des délits passibles du code pénal ». La Métropole de Lyon s’est également engagée pour mettre fin à cette situation préjudiciable, non seulement pour les équipes de JCDecaux, les collectivités, mais aussi et surtout les utilisateurs. Elle remercie, avec JCDecaux, les utilisateurs pour « leurs messages de soutien et de sympathie, et pour leur compréhension et patience dans la mise en œuvre des actions pour rétablir le niveau de service attendu.

De leur côté, les équipes de JCDecaux ont été renforcées pour assurer la récupération et la remise en état des Vélo’v, avec la mobilisation exceptionnelle d’une vingtaine de mécaniciens supplémentaires. Les usagers sont invités, via l’application Toodego, à signaler tout Vélo’v manifestement abandonné et vandalisé, afin que JCDecaux le récupère au plus vite pour le réparer et le remettre en circulation.

Outre les dépôts de plainte systématiques, des mesures d’urgence ont été prises pour enrayer ces actes inacceptables : la fermeture ponctuelle des stations les plus vandalisées, qui seront rouvertes dès que le phénomène sera maîtrisé ; les béquilles des Vélo’v, souvent utilisées pour le décrochage sauvage des vélos, ont été temporairement retirées ; la flotte a déjà été partiellement complétée par l’approvisionnement en anticipation de Vélo’v neufs.

Il faut dire que le service Vélo’v connaît dans le même temps des records d’utilisation, avec plus de 77.500 abonnés annuels en avril 2019, soit le niveau le plus haut atteint depuis le lancement du service. Chaque vélo est utilisé, de fait, 6 à 10 fois par jour. Aussi, le vandalisme réduit « drastiquement » le nombre de vélos disponibles.

Selon Pierre Hémon, conseiller délégué aux mobilités actives, « au regard de la place prise par le service Vélo’v dans la mobilité quotidienne des habitants du Grand Lyon, la Métropole de Lyon a toujours l’ambition de déployer le service plus largement par les travaux qui sont en cours : le renforcement des stations les plus fréquentées avec 675 nouveaux points d’attache, la création de 80 nouvelles stations pour couvrir 21 communes en plus de Lyon et Villeurbanne et l’augmentation de la flotte de 4 000 à 5 000 Vélo’v. »

« Nous déplorons et condamnons avec la plus grande fermeté ces actes de vandalisme d’une violence inacceptable, qui pénalisent les Grands Lyonnais, les visiteurs et les touristes dans leurs déplacements au quotidien. A situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle. Notre priorité, qui est d’assurer la continuité de ce service public, quelles que soient les circonstances, et de répondre aux attentes des utilisateurs, nous conduit à remettre en circulation des Vélo’v de la précédente génération. Ces vélos, qui avaient été remplacés dans la nuit du 17 au 18 juillet 2018, reprennent temporairement du service à Lyon, le temps que l’ensemble du parc Vélo’v de 2ème génération soit renforcé. Alors que les équipes, que je tiens à saluer, sont pleinement mobilisées pour réparer et consolider le parc Vélo’v dans les meilleurs délais, j’en appelle à la responsabilité de chacun pour que cessent ces actes de vandalisme gratuits», a pour sa part déclaré Pascal Chopin, directeur régional de JCDecaux en Rhône-Alpes.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon : 1er volet d’aides pour le fonds d’urgence culturel

Une délibération a été présentée jeudi devant le conseil municipal . Cette attribution prolonge les actions d’accompagnement du tissu associatif et de préservation les structures culturelles de la Ville.


Prolongement du métro B : déjà un kilomètre de tunnel creusé

Malgré le confinement en cours, le chantier continue d’avancer.


Décines/Meyzieu : un enrobé sans apport de bitume pour une piste cyclable

Une part importante des 6 kilomètres de cette piste qui longe le T3 sera réalisée avec l’utilisation d’un enrobé écologique sans apport de bitume.


Vers une extension de la ZFE dans la Métropole de Lyon

La Métropole vise à ce que, d’ici la fin du mandat en 2026, seuls les véhicules disposant des vignettes Crit’Air 0 et 1 soient autorisés dans le périmètre de la ZFE.


La fréquentation du réseau TCL est à 45% en semaine

Pour la 3ème semaine de confinement, le SYTRAL a annoncé ajuster l’offre du reseau TCL


Un site de click and collect en soutien aux commerçants de Lyon


Le maire de Lyon, Grégory Doucet, a annoncé la mise en ligne dès la semaine prochaine d’un site de « click&collect » pour mettre en relation les commerçants de proximité et les habitants.


La fédération des TP plutôt confiante sur l’activité dans la Métropole

Les responsables de la fédération ont noué de nombreux contacts avec l’exécutif de la Métropole de Lyon. Reste à savoir quel sera le délai de mise en œuvre des appels d’offres…


Lyon : les conseils d’arrondissement maintenus en présentiel


La Ville de Lyon a choisi de maintenir une partie des conseils d’arrondissement en présentiel.


France Urbaine demande à l’État de préserver les budgets des collectivités

43 élus de France urbaine, dont Bruno Bernard et Grégory Doucet, ont signé une tribune au sein de laquelle ils demandent au gouvernement de préserver les budgets des collectivités locales.


Vente de 5.600 m² au sein du parc « Urban’East »


La vente à investisseurs concernée a été réalisée au sein de ce parc qui développera à terme 138.000 m² d’activités mixtes, bureaux et services.


Appart Invest 3 acquiert 7 immeubles à Lyon

Cette acquisition du fonds Appart Invest 3, géré par AMDG, concernait 11 immeubles d’habitation dans plusieurs métropoles.


Construction : la filière s’engage pour la continuité des activités du BTP

19 organisations professionnelles de la filière construction s’engagent via un appel commun.


Lyon : le travail d’apaisement se poursuit aux abords des écoles

La Ville a poursuivi un travail de sécurisation des abords des écoles, afin que les enfants puissent circuler sans danger près des établissements.


Hausse de 7% des décès en Auvergne-Rhône-Alpes

9.406 décès, toutes causes confondues, ont été enregistrés durant la période entre le 1er septembre et le 19 octobre. Dans le Rhône, la hausse est de 11% par rapport à 2019.


L’offre des TCL et du SYTRAL adaptée dès le 2 novembre

Suite à la décision d’engager un nouveau confinement sur l’ensemble du territoire national, le syndicat des transports de l’agglomération lyonnaise a indiqué maintenir l’offre à près de 90%.