Cédric Van Styvendael candidat à l’investiture PS à Villeurbanne

L’ex-directeur général d’Est Métropole Habitat présentera mardi sa candidature à l’investiture du Parti socialiste pour les municipales de 2020.

L’ex-directeur général d’Est Métropole Habitat, Cédric Van Styvendael, présentera sa candidature à l’investiture du Parti socialiste pour les municipales de 2020. Celui qui est aujourd’hui directeur général du GIE « la Ville Autrement » en 2018 est également président d’Housing Europe, la fédération européenne des acteurs du logement social.

« Depuis toujours, Villeurbanne s’affirme comme un territoire d’imagination! Elle peut continuer à l’être demain, sur les enjeux de notre époque, en particulier sur les transitions écologiques, sociales et économiques, si les forces de gauche, écologistes et citoyennes s’unissent et si elles proposent ensemble un programme aux Villeurbannaises et Villeurbannais. Je porte cette ambition. C’est pourquoi j’ai décidé de solliciter la confiance des socialistes. Le 10 septembre, je présenterai ma candidature à l’investiture du Parti socialiste. Elle sera soumise au vote des militants le 10 octobre devant lesquels je proposerai préalablement ma vision pour Villeurbanne et ma méthode », a indiqué Cédric Van Styvendael dans un communiqué.

« Notre pays traverse une grave crise. Demain nous inquiète, l’autre nous fait souvent peur, nous perdons progressivement confiance en ceux qui nous représentent. Nous ne savons plus faire ensemble, nous ne savons plus dire ce qui nous rassemble. Pour sortir de cette crise, nous devons puiser au plus profond de nous-mêmes. La lutte contre les inégalités et l’innovation sociale constituent le fil conducteur de mon parcours personnel et professionnel. D’abord investi dans l’éducation populaire auprès de la jeunesse, je travaille aujourd’hui dans le secteur du logement social. Par mes responsabilités en France et en Europe, je défends la cause d’un logement digne et abordable pour tous, premier vecteur d’intégration et de cohésion sociale », a-t-il poursuivi.

Implantation locale

Il a également souligné son implantation locale, étant installé depuis plus de quinze ans avec sa famille à Cusset, et son engagement dans son quartier, dans la vie associative et sur de nombreux projets conduits par l’équipe municipale. « À 45 ans, j’aimerais pouvoir mettre cette expérience multiple au service de tous », affirme-t-il.

Il entend « les citoyennes et les citoyens exprimer de profonds doutes sur la capacité de la démocratie à résoudre leurs problèmes ». Il veut toutefois croire que « quand les enjeux sont clairs et quand les habitants sont respectés, ils se mobilisent ! L’action politique locale, j’en suis certain, peut changer notre vie, chaque jour un peu plus, chaque jour un peu mieux. Je le mesure quotidiennement dans mon métier auprès des familles, dans les quartiers populaires, en homme de terrain et de dialogue ».

Il souhaite évoquer les défis de l’époque, à savoir le climat, l’emploi, le logement, la sécurité, l’éducation, et la migration, des défis « complexes ». « Plus nous serons nombreux à en débattre, meilleures en seront les solutions. Jury citoyen, budget participatif, concertation sur des projets, initiatives de collectifs : ces espaces sont complémentaires à l’action des élus, des partis politiques, des syndicats, des associations. Notre réussite sera collective », souligne-t-il.

Démarche participative

Il souhaite engager ses forces dans la construction d’une liste réunissant des femmes et des hommes de talent, venant d’horizons divers, portant les ambitions d’une gauche rassemblée. « Toutes et tous partageront les valeurs qui font l’esprit de Villeurbanne : la solidarité, l’innovation sociale et entrepreneuriale, le goût de l’audace... Toutes et tous porteront les combats communs que nous devons mener, à commencer par ceux de l’urgence climatique, de la justice sociale et de l’égalité. »

Il va également lancer une démarche participative, «Villeurbanne à voix haute». « Avec celles et ceux qui se reconnaîtront dans ma candidature, je solliciterai les Villeurbannaises et les Villeurbannais dans des rencontres à domicile, ateliers de coproduction, déambulations citoyennes, micro-trottoirs... Pour que chacune et chacun puisse s’exprimer. Pour construire ensemble un programme de gauche, écologiste et humaniste. Villeurbanne, en formidable espace des possibles, a toujours su réinventer la politique. C’est le sens de ma candidature devant les militants du Parti socialiste», a-t-il conclu.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Accord sur les propositions de réforme d’Action Logement

Le ministère du logement et Action Logement se sont accordés sur les propositions de réforme du groupe Action Logement.


«Le Moulin » a été inauguré dans le 7e arrondissement de Lyon


Cette coopérative d’habitants avait repris il y a six ans un projet initié en 2009. Cet immeuble de 6 logements a été inauguré en amont des rencontres nationales de l’habitat participatif.


Les 6èmes rencontres nationales de l’habitat participatif ont ouvert à Lyon

Celles-ci se tiennent sur 4 jours, du 8 au 11 Juillet 2021.


La Métropole autorise pendant un an l’occupation d’un squat

Un accord de médiation a été signé, qui acte l’occupation sous conditions d’un bâtiment métropolitain dans le 3e arrondissement de Lyon jusqu’au 30 juin 2022.


Cécile Mazaud reconduite à la présidence de Foncière Logement

Le Conseil d’administration a par ailleurs désigné Pascaline Fourgoux comme vice-présidente de l’association.


Anne Warsmann prend la présidence d’ABC Hlm

Elle succède à Bertrand Prade, qui avait élu en 2019.


Un nouveau cap pour le projet Part-Dieu

nullLe maire de Lyon, Grégory Doucet, et Bruno Bernard, le président de la Métropole de Lyon, ont dévoilé mardi leurs nouvelles ambitions pour ce quartier du troisième arrondissement de Lyon.


Pour l’opposition à la Métropole de Lyon, une « ligne rouge » a été franchie

Le groupe d’opposition centriste à la Métropole de Lyon a regretté qu’une délibération sur la « délégation des aides à la pierre de l’État 2021-2026 » soit inscrite à la prochaine commission permanente plutôt qu’en Conseil métropolitain.


Nivolas-Vermelle : pose de 1ère pierre pour « Le Clos du Marais »

nullCette résidence sera composée de 12 maisons individuelles groupées et de 27 logements collectifs.


Maintien des places d’hébergement ouvertes pendant la crise

Emmanuelle Wargon a annoncé le maintien de toutes les places d’hébergement ouvertes pendant la crise.


Une convention de mise à disposition d’un bâtiment métropolitain

La Métropole de Lyon et l’association «Vivre dignement dans notre métropole » ont signé une convention de mise à disposition d’un bâtiment métropolitain.


L’Opac du Rhône et Loire Habitat créent la SAC «Au Fil des Deux Fleuves»

nullLes conseils d’administration des deux offices publics de l’habitat départementaux ont approuvé la création de la société anonyme de coordination.


Nicolas Bonnet, nouveau directeur général de la CCI

L’ancien dirigeant d’Action Logement en Auvergne-Rhône-Alpes a rejoint début mai la chambre de commerce et d’industrie Lyon Métropole Saint- Etienne Roanne.


Action Logement en soutien aux objectifs de construction de logements sociaux

Le groupe a annoncé déployer subventions et titres participatifs pour soutenir les bailleurs sociaux et relever le défi de construire 250.000 logements sociaux.


Caluire-et-Cuire : Lyon Métropole Habitat réhabilite 180 logements

nullCette opération porte sur les logements de la résidence La Rivette, située Montée des Forts.