La trêve hivernale débute ce vendredi

Comme chaque année, aucune expulsion locative ne pourra plus avoir lieu jusqu’au 31 mars. Durant la même période, le ministre du logement, Julien Denormandie, active le plan hivernal.

Le premier novembre débute la trêve hivernale, période qui court jusqu’au 31 mars, et durant laquelle aucune expulsion locative ne peut avoir lieu. Avec 15.993 expulsions en 2018, les expulsions ont progressé de 2,9% sur un an. Aussi, à l’entrée dans la trêve hivernale, la Fondation Abbé Pierre « réitère sa demande d’un plan d’urgence pour enrayer la hausse des expulsions locatives ».

« Les chiffres des expulsions avec la force publique en 2018 annoncés par la Fondation Abbé Pierre confirment la hausse constante des mises à la rue depuis 40 ans, conséquences inéluctables de la spéculation foncière et immobilière, de la flambée des loyers, de la paupérisation des locataires, des politiques publiques qui les ont encouragées », constate pour sa part l’association Droit au logement. Cette dernière souligne que les métropoles sont en première ligne, particulièrement en Ile-de-France, qui , avec 6.183 expulsions forcées en 2018, a concentré près de 4 expulsions sur 10.

Elle demande ainsi « l’arrêt des expulsions sans relogement et des mesures de fond pour stopper la spéculation immobilière et la fabrique du logement cher, comme notamment la baisse des loyers (si besoin hausse des APL), la captation des profits tirés de la spéculation immobilière, la mobilisation du foncier afin de produire du logement social, et enfin le respect de la loi DALO, du Droit à l’hébergement inconditionnel et réquisition des logements vacants.

Plan hivernal

Durant le même laps de temps, du 1er novembre au 31 mars, le ministre de la Ville et du logement, Julien Denormandie, active le plan hivernal sur l’ensemble du territoire. Et pour cette période hivernale 2019-2020, le ministère annonce « jusqu’à 14.000 places. supplémentaires, des maraudes et des accueils de jour renforcés pour protéger les plus fragiles ».

« Chaque jour, l’État finance et gère avec les associations, 146.000 places d’hébergement d’urgence généraliste pour venir en aide à ces publics, les mettre à l’abri et engager un travail d’évaluation sociale et d’accompagnement pour une sortie vers le logement. L’action doit être redoublée alors que les températures vont baisser », a rappelé le ministère dans un communiqué.

Ce dernier indique par ailleurs que le Gouvernement a demandé aux préfets d’identifier « jusqu’à 14.000 places hivernales supplémentaires qui pourront être mobilisées ». « Elles ouvriront de manière progressive en tant que besoin. Dans cette recherche de places et de locaux, l’Etat a un devoir d’exemplarité. En ce sens, Julien Denormandie a adressé un courrier à l’ensemble des ministres et aux institutions pour identifier des sites disponibles pour la période hivernale et au-delà ». Mais cette année, le ministère va plus loin, en indiquant que « cet appel à la solidarité nationale est étendu pour la première fois aux acteurs privés de l’immobilier ».

Financements renforcés pour les dispositifs d’aller-vers

Les dispositifs d’aller-vers disposent, dans ce plan hivernal 2019-2020, de financements renforcés. « Il s’agit de sortir les personnes de la rue en amorçant un contact avec un travailleur social, point de départ du parcours de réinsertion. Ce sont 100 millions d’euros supplémentaires qui sont inscrits dans le projet de loi de finances 2020 pour l’hébergement d’urgence et le Logement d’abord, afin de renforcer notamment les maraudes (reconduite des actions de renforcement de 5 millions d’euros) et les accueils de jour (4 millions d’euros supplémentaires). En lien étroit avec les collectivités et les associations, il s’agit de conforter le rôle de ces derniers en augmentant leurs amplitudes horaires, en améliorant leur bouquet de services notamment avec des bagageries solidaires ou encore en développant la participation des personnes accueillies », souligne le ministère.

Pour Julien Denormandie, « en appui à l’aller vers, il s’agit d’apporter soutien et solutions aux personnes sans-abris. Il faut agir avec beaucoup d’humilité et de détermination ». « L’effort sans précédent se poursuit pour l’hébergement d’urgence mais aussi pour le Logement d’abord. L’année dernière 70 000 personnes sont sorties d’un hébergement ou de la rue grâce à l’action conjointe de l’Etat, des associations et des collectivités.»

Le plan hivernal vise à permettre la mise à l’abri d’un maximum de personnes en détresse. Mais il doit être aussi, selon le ministère, être l’occasion d’enclencher un accompagnement vers l’inclusion sociale des personnes les plus précarisées, notamment via la mise en œuvre du plan « Logement d’abord », qui a pour ambition de diminuer de manière significative le nombre de personnes sans domicile grâce à la création de places de logement adapté et de logements très sociaux. 45 millions d’euros supplémentaires seront alloués à cette politique dès 2020, précise le ministère.

Dans un contexte où la demande d’hébergement reste très forte, Julien Denormandie tiendra des réunions de suivi régulières avec les associations ainsi que des visio-conférences avec les préfets de région afin de suivre le déploiement du plan hivernal et les difficultés rencontrées sur le terrain.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Rhônexpress : la Métropole voit dans la résiliation un investissement porteur


Le président de la Métropole, David Kimelfeld, et son vice-président, Gérard Claisse, ont expliqué la demande par la Métropole d’un vote de la résiliation du contrat de concession de Rhonexpress.


La Métropole de Lyon demande une résiliation du contrat du Rhônexpress


Son président, David Kimelfeld, et le vice-président de la Métropole en charge des marchés publics, ont demandé jeudi la convocation d’un conseil syndical extraordinaire du Sytral au mois de janvier


Le franco-valdo-genevois, un territoire toujours en croissance

L’observatoire statistique transfrontalier a publié une nouvelle étude, qui fait état d’une poursuite de sa croissance démographique et économique.


Vers une réouverture complète de la ligne Grenoble-Gap

Un accord a été signé avec l’Etat, la SNCF et les collectivités pour réaliser des travaux sur la ligne et assurer une réouverture dès 2022.


L’IDEX prolongé jusqu’en 2021 pour l’Université Lyon Saint-Etienne

Le Premier ministre, Édouard Philippe, a prolongé la période probatoire de l’IDEX de Lyon jusqu’en 2021. Cette labellisation probatoire renouvèle l’enveloppe financière dédiée.


Lyon – Saint-Étienne : des axes de travail pour améliorer la liaison

Une réunion de concertation et de suivi se tenait lundi en préfecture de région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle visait à l’amélioration des déplacements entre les deux métropoles.


La Métropole et l’ouest lyonnais actent le principe d’un programme de travail

Les territoires ont scellé un accord sur un programme de travail commun, qui vise à plus de solidarité territoriale. Il porte sur plusieurs axes, comme les transports, la qualité de l’air ou l’alimentation.


David Kimelfeld prône l’abandon de l’«Anneau des sciences»

null
Le président de la Métropole a officialisé vendredi son changement de position sur l’Anneau des sciences.


Villeurbanne : PS, Génération•s et PC vont faire liste commune

Les forces de gauche villeurbannaises ont annoncé un rassemblement de la gauche permettant de présenter une liste commune aux élections municipales de mars prochain.


«Il faut beaucoup plus de moyens pour protéger la population»

Marc Atallah est le candidat LR à la mairie de Villeurbanne. Nous évoquons avec lui plusieurs thématiques, dont celle de la sécurité.


Icade : acquisition en Allemagne

Icade Healthcare Europe a acquis un portefeuille de 19 actifs de maisons médicalisées.


Grenoble-Alpes Métropole : des locations de vélos dans les parkings

La Métropole a profité du renouvellement de la gestion des parkings publics à « Park Grenoble Alpes Métropole » pour introduire de nouveaux services de mobilités douces.


Le tramway T6 de Lyon est en circulation

null
La ligne de tramway T6, qui relie Debourg aux Hôpitaux Est a été inaugurée ce vendredi matin, avant une mise en service en début d’après-midi.


Une «Victoire de l’investissement local» pour Vichy Communauté

La Fédération nationale des Travaux Publics (FNTP) organisait mercredi la deuxième édition de ces prix.


Transbordeur: L’offre « Transmission » va être proposée

Gérard Collomb souhaite proposer l’offre de la société « Transmission », actuel délégataire de service public, pour diriger « Le Transbordeur » de 2020 à 2025.