Vers une réouverture complète de la ligne Grenoble-Gap

Un accord a été signé avec l’Etat, la SNCF et les collectivités pour réaliser des travaux sur la ligne et assurer une réouverture dès 2022.

Martine Guibert, vice-présidente déléguée aux transports, Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole et Yann Mongaburu, vice-président de la Métropole délégué aux déplacements, participaient jeudi, aux côtés de représentants des conseils départementaux de la Drôme et de l’Isère, au comité de pilotage interrégional de l’étoile ferroviaire de Veynes à Valence. La réunion du Comité a permis de conclure le tour de table financier d’une première phase de régénération de la ligne Grenoble-Gap qui permet d’écarter toute menace de fermeture. Un accord a été signé avec l’Etat, la SNCF et les collectivités pour réaliser les travaux indispensables sur la ligne et assurer une réouverture complète dès 2022.

Une bonne nouvelle pour la Métropole de Grenoble

« La Métropole est mobilisée depuis le début de la mandature en cours pour la pérennisation de la liaison ferroviaire entre Grenoble et Gap, une mobilisation qui s’est notamment traduite par une participation inscrite dans le cadre du Contrat de Plan Etat-Région 2015-2020. Elle poursuivait depuis l’origine un objectif simple : pas de fermeture et pas de suspension des circulations sauf pour la réalisation de travaux. Si beaucoup de temps a de toute évidence été perdu, un temps qui ne peut malheureusement pas totalement être rattrapé, l’essentiel est que cette mobilisation, partagée avec de nombreux usagers et citoyens comme avec de nombreux maires et présidents d’intercommunalité, porte aujourd’hui ses fruits. Enfin ! », a indiqué dans un communiqué le président de la Métropole de Grenoble, Christophe Ferrari.

« C’est ainsi pas moins de 22,5 millions d’euros qui seront mobilisés par les partenaires sur son versant situé en région Auvergne-Rhône-Alpes. La Métropole y prend naturellement toute sa part, convaincue de l’importance de la préservation d’une liaison ferroviaire à travers les Alpes du sud, qui sera pour partie le support du futur ‘RER’ métropolitain, et solidaire de l’ensemble des territoires desservis», a souligné l’élu. La Région investit, elle, au total 9,8 millions d’euros pour sauver le Grenoble-Gap.

La Région elle aussi satisfaite

Laurent Wauquiez, président d’Auvergne-Rhône-Alpes, s’est ainsi réjoui dans un communiqué de la signature d’un accord enfin obtenu lors du comité de pilotage, après des mois de négociations. Il a rappelé qu’il avait fait du sauvetage des petites lignes ferroviaires du territoire « une priorité de son mandat » et qu’il s’était engagé « avec force » pour le maintien de la ligne Grenoble-Gap.

« La Région a obtenu la finalisation et la signature du Plan de financement des travaux de la Ligne Grenoble Gap. Après des mois de négociations avec l’État et SNCF Réseau, un accord a été signé aujourd’hui pour une première vague de travaux d’un montant total de 22,5 millions d’euros », a indiqué la Région dans un communiqué, précisant qu’en 2016, Laurent Wauquiez héritait « d’une bombe à retardement avec 830 km de lignes menacées ».

« L’exécutif régional a donc pris ce dossier à bras le corps et a lancé fin 2016 un plan de sauvetage des petites lignes ferroviaires prévoyant un programme d’investissement de 264 millions d’euros jusqu’en 2020, dont 111 millions d’euros par la Région », a-t-elle ajouté.

«Je m’étais engagé à sauver le Grenoble-Gap. Nous nous sommes battus, tous ensemble, et avons maintenu la pression pendant plusieurs mois. Aujourd’hui nous sommes fiers que son maintien soit enfin acté. Cela permettra la réouverture totale de la ligne en 2022», a déclaré Laurent Wauquiez.

«Je suis fière d’appartenir à un exécutif régional qui tient ses engagements, je suis fière d’appartenir à un exécutif qui a su fédérer l’ensemble des collectivités locales pour sauver la Ligne Grenoble Gap. Cette ligne ferroviaire est véritablement d’intérêt régional puisqu’elle dessert l’axe Sud de Grenoble vers Vif et le Trièves d’une part et d’autre part elle relie notre territoire aux Hautes Alpes, elle créée un lien fort entre nos territoires. C’est donc une fierté collective de pouvoir sauver cette ligne», a de son côté déclaré Martine Guibert.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Stationnement sécurisé des vélos à Lyon : LPA teste une formule horaire

Ce stationnement horaire est testé dans trois parcs de la ville de Lyon, en presqu’île et à la Part-Dieu.


Les logements de classe E seront considérés comme indécents en 2034

La commission mixte paritaire du Sénat et de l’Assemblée nationale a adopté et modifié le volet rénovation des bâtiments du projet de loi Climat et résilience.


Flambée des matériaux dans le BTP : la FFB salue «des avancées significatives»

Olivier Salleron, président de la FFB

Les professionnels du secteur ont rencontré jeudi plusieurs ministres. Une prise en charge du coût de la mise en activité partielle des salariés du BTP est étudiée, quand elle résulte d’une telle pénurie.


Inauguration du «passage France Péjot» dans le 2e arrondissement de Lyon

nullCe passage sous l’échangeur de Perrache, qui a pris le nom d’une grande héroïne lyonnaise de la Résistance, permet une meilleure liaison entre la place des Archives et la place Carnot.


La Métropole de Lyon veut favoriser l’habitat participatif

La collectivité souhaite la réalisation de plusieurs projets de ce type chaque année sur le territoire de la Métropole.


Le projet de ligne T10 en concertation

Une grande phase de concertation sur le projet de création de ligne de tramway entre Vénissieux et Gerland est organisée du 23 août au 23 octobre.


Lyon-Turin : Vinci et Eiffage remportent une part majeure du creusement du tunnel de base

Les trois marchés de creusement du tunnel de base côté France ont été attribués aux groupements conduits par Eiffage Génie Civil, Vinci Construction Grands Projets, et Implenia Suisse.


La Montée de Choulans va passer en 2×1 voie pour les voitures

Pour sécuriser l’axe, la Métropole et la Ville ont décidé qu’une voie dédiée aux bus et vélos sera, à la rentrée, créée dans les deux sens, passant ainsi le reste de la circulation en configuration 2×1 voie.


A46 Sud : ouverture de la concertation publique

nullL’État et son concessionnaire, Autoroutes du Sud de la France (ASF), ont étudié un projet d’aménagement de l’autoroute et du nœud de Manissieux avec l’autoroute A43.


Élections régionales : nette victoire de Laurent Wauquiez

Le président sortant d’Auvergne-Rhône-Alpes est largement arrivé en tête au second tour des élections régionales.


Vénissieux : Swiss Life AM France acquiert une résidence étudiants

nullVinci Immobilier et Swiss Life Asset Managers France ont annoncé avoir conclu la vente en état futur d’achèvement (VEFA) d’une résidence étudiants dénomée « Student Factory » à Vénissieux


Le climat des affaires et l’opinion des entrepreneurs du bâtiment s’améliorent

nullL’INSEE a fait part ce matin de son indicateur sur le climat des affaires, et de son enquête de conjoncture dans l’industrie du bâtiment.


Une piscine fait augmenter la valeur d’un bien immobilier

Le site spécialiste de l’estimation immobilière en ligne, Meilleurs Agents, a publié une étude portant sur la plus-value apportée par une piscine sur la valeur d’un bien immobilier.


Villeurbanne : un nouveau complexe sportif dans le quartier Cusset Bonnevay

L’ouverture de ce nouvel équipement est prévue pour septembre 2022.


La FFB reste vigilante dans un contexte de reprise d’activité

Si l’activité repart assez nettement, la fédération française du bâtiment attire l’attention sur la flambée des prix des matériaux.