Vers une réouverture complète de la ligne Grenoble-Gap | Lyon Pôle Immo

Vers une réouverture complète de la ligne Grenoble-Gap

Un accord a été signé avec l’Etat, la SNCF et les collectivités pour réaliser des travaux sur la ligne et assurer une réouverture dès 2022.

Martine Guibert, vice-présidente déléguée aux transports, Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole et Yann Mongaburu, vice-président de la Métropole délégué aux déplacements, participaient jeudi, aux côtés de représentants des conseils départementaux de la Drôme et de l’Isère, au comité de pilotage interrégional de l’étoile ferroviaire de Veynes à Valence. La réunion du Comité a permis de conclure le tour de table financier d’une première phase de régénération de la ligne Grenoble-Gap qui permet d’écarter toute menace de fermeture. Un accord a été signé avec l’Etat, la SNCF et les collectivités pour réaliser les travaux indispensables sur la ligne et assurer une réouverture complète dès 2022.

Une bonne nouvelle pour la Métropole de Grenoble

« La Métropole est mobilisée depuis le début de la mandature en cours pour la pérennisation de la liaison ferroviaire entre Grenoble et Gap, une mobilisation qui s’est notamment traduite par une participation inscrite dans le cadre du Contrat de Plan Etat-Région 2015-2020. Elle poursuivait depuis l’origine un objectif simple : pas de fermeture et pas de suspension des circulations sauf pour la réalisation de travaux. Si beaucoup de temps a de toute évidence été perdu, un temps qui ne peut malheureusement pas totalement être rattrapé, l’essentiel est que cette mobilisation, partagée avec de nombreux usagers et citoyens comme avec de nombreux maires et présidents d’intercommunalité, porte aujourd’hui ses fruits. Enfin ! », a indiqué dans un communiqué le président de la Métropole de Grenoble, Christophe Ferrari.

« C’est ainsi pas moins de 22,5 millions d’euros qui seront mobilisés par les partenaires sur son versant situé en région Auvergne-Rhône-Alpes. La Métropole y prend naturellement toute sa part, convaincue de l’importance de la préservation d’une liaison ferroviaire à travers les Alpes du sud, qui sera pour partie le support du futur ‘RER’ métropolitain, et solidaire de l’ensemble des territoires desservis», a souligné l’élu. La Région investit, elle, au total 9,8 millions d’euros pour sauver le Grenoble-Gap.

La Région elle aussi satisfaite

Laurent Wauquiez, président d’Auvergne-Rhône-Alpes, s’est ainsi réjoui dans un communiqué de la signature d’un accord enfin obtenu lors du comité de pilotage, après des mois de négociations. Il a rappelé qu’il avait fait du sauvetage des petites lignes ferroviaires du territoire « une priorité de son mandat » et qu’il s’était engagé « avec force » pour le maintien de la ligne Grenoble-Gap.

« La Région a obtenu la finalisation et la signature du Plan de financement des travaux de la Ligne Grenoble Gap. Après des mois de négociations avec l’État et SNCF Réseau, un accord a été signé aujourd’hui pour une première vague de travaux d’un montant total de 22,5 millions d’euros », a indiqué la Région dans un communiqué, précisant qu’en 2016, Laurent Wauquiez héritait « d’une bombe à retardement avec 830 km de lignes menacées ».

« L’exécutif régional a donc pris ce dossier à bras le corps et a lancé fin 2016 un plan de sauvetage des petites lignes ferroviaires prévoyant un programme d’investissement de 264 millions d’euros jusqu’en 2020, dont 111 millions d’euros par la Région », a-t-elle ajouté.

«Je m’étais engagé à sauver le Grenoble-Gap. Nous nous sommes battus, tous ensemble, et avons maintenu la pression pendant plusieurs mois. Aujourd’hui nous sommes fiers que son maintien soit enfin acté. Cela permettra la réouverture totale de la ligne en 2022», a déclaré Laurent Wauquiez.

«Je suis fière d’appartenir à un exécutif régional qui tient ses engagements, je suis fière d’appartenir à un exécutif qui a su fédérer l’ensemble des collectivités locales pour sauver la Ligne Grenoble Gap. Cette ligne ferroviaire est véritablement d’intérêt régional puisqu’elle dessert l’axe Sud de Grenoble vers Vif et le Trièves d’une part et d’autre part elle relie notre territoire aux Hautes Alpes, elle créée un lien fort entre nos territoires. C’est donc une fierté collective de pouvoir sauver cette ligne», a de son côté déclaré Martine Guibert.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Villeurbanne : au Tonkin, un collège du cinéma – Bertrand Tavernier

Jeudi, a été révélée la nouvelle dénomination du collège du Tonkin.


La FFB s’oppose à un changement sur la TVA à 5,5% sur les chaudières TPHE

Un projet d’arrêté soumis aux acteurs de la construction prévoyait de sortir, dès juillet, les chaudières gaz à très haute performance énergétique du champ de la TVA à 5,5%.


Nouvelle chute importante des réservations en région lyonnaise

Selon les chiffres du CECIM dévoilés par la FNAIM, la baisse des réservations s’est poursuivie au premier quadrimestre.


Sursaut de la production de crédit à l’habitat

Alors que la baisse des taux de crédit stimule la production, l’encours de crédit affirme un peu plus sa décroissance, selon le dernier point mensuel de la Banque de France sur la production de crédits aux particuliers.


Un appel à manifestation d’intérêt pour «Circulyz»

La Métropole de Lyon lance celui-ci afin d’imaginer ce futur éco-parc industriel qui prendra place à Feyzin.


Place Grandclément à Villeurbanne : construction d’une nouvelle buvette

nullCette construction se déroulera du printemps 2024 jusqu’à l’été 2025.


Une nouvelle Chambre interdépartementale des notaires en AURA

La Chambre interdépartementale du Dauphiné, qui réunit les notaires des départements de l’Isère, de la Drôme et des Hautes-Alpes, a été créée le 29 mai, à Châteauneuf sur Isère, dans la Drôme.


Logement et emploi au menu des rencontres territoriales d’Action Logement

nullCes rencontres se sont tenues à Blanzat au sein du programme « le clos Saint-Vincent ». Étaient présents à cette occasion les représentants nationaux et locaux d’Action Logement Groupe.


Près de 10.000 inscrits en 6 semaines pour l’offre Découverte Mobilités

Ceux-ci ont déposé une demande pour tester gratuitement les transports en commun, l’autopartage, le covoiturage ou le vélo en libre-service.


La «Maison du BTP» rénovée a été inaugurée

null
Au terme de longs mois de réhabilitation, le siège régional de la profession du BTP en Auvergne-Rhône-Alpes a été inauguré lundi 27 mai à Villeurbanne.


Début des travaux cet automne à Rillieux-la-Pape pour la Voie Lyonnaise 7

La « VL7 » reliera, dans son secteur Nord, le quartier de la Croix-Rousse dans le 4ème arrondissement lyonnais à Rillieux-la-Pape en traversant Caluire-et-Cuire.


Les façades du siège de l’Agence de l’eau acheminées par le fleuve

nullL’Agence de l’eau Rhône Méditerranée organisait vendredi à Lyon un évènement pour l’arrivée des nouvelles façades du bâtiment de son siège situé à Gerland, lesquelles visent à une meilleure isolation thermique du bâtiment.


Un conseil de développement renouvelé

La Métropole de Lyon a renouvelé son conseil de développement et poursuit ses actions au plus près des habitants.


La statue restaurée de Louis XIV dévoilée place Bellecour

La statue avait fait l’objet, pendant plusieurs mois, d’une restauration, du fait de risques de chutes et de la dégradation de la pierre et du bronze.


La demande immobilière stimulée par le secteur européen des «Life Sciences»

JLL a récemment publié son rapport intitulé « 2024 EMEA Life Sciences Industry and Real Estate Trends », qui fait part d’un secteur en pleine croissance, stimulant la demande immobilière. Notamment à Lyon.