La Métropole de Lyon demande une résiliation du contrat du Rhônexpress

Son président, David Kimelfeld, et le vice-président de la Métropole en charge des marchés publics, ont demandé jeudi la convocation d’un conseil syndical extraordinaire du Sytral au mois de janvier

6 mois de négociation entre la Métropole de Lyon, le Sytral, et les équipes de Vinci n’ont pas abouti sur le dossier du Rhônexpress. Les propositions du délégataire ayant été jugées « insuffisantes », David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon et Gérard Claisse, vice-président de la Métropole en charge des marchés publics, ont demandé « la convocation d’un conseil syndical extraordinaire au mois de janvier afin de soumettre au vote la résiliation du contrat, dans le respect de la décision des élus du Sytral ».

Pour David Kimelfeld et Gérard Claisse, la meilleure solution est celle de la résiliation du contrat. « Cela permettra d’offrir une tarification véritablement attractive et de redonner à la collectivité tous les leviers pour améliorer la mobilité du quotidien et la desserte de l’est lyonnais. Cette décision est en cohérence avec les principales conclusions des magistrats financiers de la Chambre régionale des comptes présentées lors du dernier Conseil syndical du Sytral le 8 novembre dernier », indique la Métropole dans un communiqué.

«  Aucun impact pour les usagers »

Cette dernière précise que la résiliation du contrat Rhônexpress « n’aura aucun impact pour les usagers, le service continuant à être opéré par la société CFTA du groupe Transdev ». Elle permettra en outre « de proposer courant 2020 une baisse des tarifs sensiblement supérieure à celle proposée par le délégataire actuel ». Gérard Claisse devrait en dire plus ce vendredi midi, lors d’une conférence de presse à la Métropole de Lyon.

La présidente du Sytral a annoncé dans un communiqué prendre acte de la demande de David Kimelfeld de résilier unilatéralement ce contrat de concession. « Le SYTRAL fera examiner les conséquences exhaustives qui en découlent sur les plans juridique, financier et d’exploitation. Il soumettra ces éléments aux élus du comité syndical auxquels il sera proposé de délibérer lors d’un comité syndical extraordinaire », a indiqué le syndicat des transports dans un communiqué.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Il faut remplacer Rhônexpress par le Tram T3.
Le tram T3 peut circuler des demain sur le tronçon Meyzieu ST Ex et sans aucun cout supplémentaire.
La ligne T3 peut relier demain Part-Dieu à St Exupéry en 33minutes et au tarif TCL (ticket et abonnement).
——————————-
Pour le rachat du contrat, il faut utiliser l’argent que doit le COR (Mercier) au SYTRAL.
Les actionnaires (Vinci, Caisse des dépôts, etc.) de Rhônexpress ont investis seulement 17millions d’Euros sur la totalité du cout de 120millions, le reste est payé par nos impôts (subventions du département 40 millions + prêt que nous remboursons tous les ans 5millions « voir Rapport Financier de SYTRAL »).
Je pense que le rachat de ce contrat ne devrait pas poser de problème au SYTRAL qui est capable d’investir chaque année 200millions d’euros.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Olivier Klein devient ministre délégué au logement

nullLa composition du deuxième gouvernement Borne a été dévoilé ce jour. Un ministre délégué au logement a été nommé.


Pierre Bonnet prend la présidence de SLCI

Il succède à Bernard Deschaux Baume en tant que président de SLCI, mais aussi de Procivis Rhône. Pierre-Marie Le Gloanec devient, pour sa part, directeur général des deux entités.


« La trace laissée par la crise sanitaire est considérable »

Jean-Marc Torrollion est le président de la fédération nationale de l’immobilier (FNAIM). A l’occasion de la présentation des chiffres de l’immobilier du premier semestre 2022, nous avons, avec lui, évoqué la surperformance des villes moyennes.


Un premier « plan piéton » adopté par la Métropole de Lyon

Ce lundi, les élus du Conseil de la Métropole ont adopté ce plan, premier du genre pour la collectivité.


Un plan solaire adopté par la Métropole de Lyon

Ce plan a été adopté par les élus métropolitains en Conseil de la Métropole.


Règlement local de publicité : l’enquête publique bientôt lancée

Une nouvelle étape a été franchie pour le règlement local de publicité métropolitain avec le lancement de l’enquête publique à la rentrée. 49 communes se sont exprimées en faveur du projet initial.


Écoréno’v : enveloppe supplémentaire de 21 millions d’euros

La Métropole de Lyon a voté une autorisation de programme complémentaire pour le dispositif.


A Villeurbanne, toute l’avenue Henri Barbusse devient piétonne

nullDès ce lundi, la portion comprise entre le cours Emile-Zola et la rue Anatole-France est définitivement fermée aux véhicules.


Le métro B de Lyon est désormais entièrement automatique

Depuis ce samedi, la ligne B du métro est passée en 100% automatique. Un chantier de 10 années de travail continu s’achève.


Prolongement du T6 : lancement de l’enquête publique unique


Cet axe vise à relier les Hôpitaux-Est au campus Lyon Tech La Doua – INSA Lyon.


Yannick Ainouche, nouveau président de la CDI FNAIM

La Chambre des diagnostiqueurs immobiliers s’est dotée ce jeudi d’un nouveau bureau.


Un vaste projet d’apaisement pour la presqu’île de Lyon

Le maire de Lyon et le président de la Métropole ont présenté ce mercredi les grandes orientations de la transformation envisagée de ce secteur de Lyon.


Saint-Priest : vente d’un immeuble de New Forest par Nexity

Theoreim a investi dans le premier immeuble de bureaux bas carbone de l’opération située dans la ZAC Urban’East.


Tassin-la-Demi-Lune : un dispositif d’analyse de la qualité de l’air

Pascal Charmot a lancé ce dispositif d’analyse de la qualité de l’air et de l’environnement sonore, suite à un « développement de la congestion automobile ».


L’ANAH promeut sur les bons réflexes face aux risques de fraudes

L’Agence nationale de l’habitat a rappelé les bonnes pratiques lors de la réalisation de travaux de rénovation énergétique, face aux risques de fraude.