Le franco-valdo-genevois, un territoire toujours en croissance

L’observatoire statistique transfrontalier a publié une nouvelle étude, qui fait état d’une poursuite de sa croissance démographique et économique.

L’observatoire statistique transfrontalier (OST), mis en œuvre par l'Office cantonal de la statistique de Genève et l’Insee Auvergne-Rhône-Alpes, a publié ce vendredi sa nouvelle étude sur les tendances démographiques et économiques du territoire. Et celles-ci s’avèrent plus que positives.

Début 2018, le territoire franco-valdo-genevois abritait 2.76 millions de personnes. En 10 ans, le il aura ainsi 347 000 habitants, au rythme de 1,4 % par an en moyenne. « C’est 0,3 point de pourcentage de plus que la moyenne suisse et 1,0 point de plus que la moyenne française », note l’OST.

Le rayonnement des villes de Genève et de Lausanne permet notamment d’attirer de nombreux habitants, avec un solde migratoire qui y assure les deux tiers de la croissance de population. La dynamique démographique se traduit également dans les écoles avec davantage d’élèves scolarisés. 498.000 étaient présents à la rentrée 2017, et leur nombre augmente de 1,1 % par an en moyenne . depuis 2010 dans la partie française du et dans le canton de Vaud, et de 0,7 % dans le canton de Genève.

On observe une croissance démographique encore plus soutenue dans l’Espace transfrontalier genevois entourant le canton de Genève. La progression y a en effet été de 1,6% par an entre 2011 et 2016, avec un bassin de vie et d’habitat qui abrite désormais plus d’un million de personnes. Plus de la moitié d’entre elles résident dans le versant suisse, avec 585 300 habitants début 2016.

Forte dynamique économique

Le territoire jouit de plus d’une forte dynamique économique, avec une accélération de la croissance de l’emploi en 2017. « Ce sont notamment le département de la Haute-Savoie et le canton de Genève qui soutiennent ce dynamisme, avec des hausses proches de 2,5 % », souligne l’OST. Toutefois, ce dernier tempère cette analyse en indiquant que, selon les dernières estimations, l’augmentation de l’emploi s’atténuerait dans la partie française du territoire en 2018. « Elle reste soutenue dans les deux cantons suisses », note-t-elle.

L’OST note par ailleurs que les postes offerts dans le canton de Genève, et de plus en plus dans le canton de Vaud, attirent une importante main d’œuvre française. « Début 2016, le canton de Genève reçoit à lui seul plus de la moitié des 188.200 personnes effectuant des déplacements domicile-travail entre la France et la Suisse ; celui de Vaud 15 % environ. Les actifs transfrontaliers qui occupent un emploi dans le bassin lémanique tendent à résider de plus en plus loin de la frontière franco-suisse, marquant ainsi l’influence grandissante de cette région économique », note l’OST.

Ce territoire reçoit en outre des touristes de toutes provenances, qui séjournent pour des motifs de loisirs ou d’affaires. « Plus de 12 millions de nuitées hôtelières y ont été recensées en 2018. L’année s’est révélée particulièrement favorable pour les hôteliers genevois, qui ont enregistré une fréquentation en hausse de 5,8% », indique l’OST.

Ce dernier note en outre les effets de cette dynamique sur l’habitat, l’offre s’avérant être en pleine croissance. En 2018, la production de logements dans l’Espace transfrontalier genevois s’avère être soutenue. L’effort de construction dans le canton de Genève explique en grande partie cette dynamique, celle-ci étant en nette accélération ces dernières années. Dans la partie française, la conjoncture du logement neuf est, inversement, en baisse après deux années de forte croissance.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Un objectif de 136.000 logements rénovés pour l’ANAH

La cérémonie des vœux de l’Anah avait lieu ce mardi.


Une part des familles recomposée de 8% en Auvergne-Rhône-Alpes

L’INSEE a présenté il y a quelques jours le recensement sur les structures familiales dans la région.


UBS Immobilier France acquiert « Open 6 »

L’acquisition a été réalisée pour le compte du fonds italien UBS-ZIREF.


Renaud Payre a présenté ses 15 propositions pour la Métropole

Le candidat qui représentera le Parti socialiste, le Parti communiste et Génération.s lors des élections métropolitaines présentait jeudi ses propositions pour « vivre une nouvelle Métropole ».


Saint-Etienne: l’Epora accompagne la réhabilitation de logements sociaux

L’Etablissement public foncier accompagne la réhabilitation de logements sociaux et contribue à la revalorisation du quartier de la Rivière.


Elistair prend à bail 742 m² de locaux mixtes

Brice Robert Arthur Loyd a fait part de ses dernières transactions en immobilier d’entreprise.


Réunion de restitution finale des 5 jours d’expériences piétonnes à Lyon

Cette réunion est organisée ce mardi au théâtre Nouvelle Génération.


Les communes les plus peuplées du département du Rhône

À la faveur de fusions, certaines communes nouvelles apparaissent désormais dans le top 20 des communes les plus peuplées.


Lyon compte 522.679 habitants


L’INSEE a publié ce jour les chiffres de la population au niveau national, mais aussi les populations légales de chaque commune. La ville de Lyon a gagné plus de 42.000 habitants en 10 ans.


Le comité inondation s’est réuni il y a quelques jours

Le 18 décembre, se tenait une réunion du comité inondation des bassins versants de l’aire lyonnaise.


OL Groupe va augmenter sa participation dans l’ASVEL


Le groupe de Jean-Michel Aulas a annoncé ce lundi une réaffectation de 275 657 actions auto- détenues qui seront échangées contre des actions de LDLC ASVEL.


Gérard Collomb choisit Yann Cucherat pour la mairie de Lyon


L’actuel maire de la ville a officialisé ce dimanche son choix dans les colonnes du quotidien régional « Le Progrès ». Avec ce nouvel entrant, les principales têtes de liste sont désormais connues à Lyon.


Le Léman Express, nouvelle infrastructure majeure du bassin Genevois

La ligne transfrontalière a été inaugurée jeudi dernier par les acteurs suisses et français.


L’agglomération transfrontalière de Genève, 2ème de Suisse

Elle demeure, en population, derrière celle de Zurich, mais devance l’agglomération transfrontalière de Bâle.


Vallée de la Chimie : le transport à la demande dynamique déployé

Le SYTRAL a mis en place cette expérimentation afin de fluidifier les déplacements et réduire la part modale de la voiture en faveur des transports en commun dans le secteur.