Vallée de la Chimie : le transport à la demande dynamique déployé

Le SYTRAL a mis en place cette expérimentation afin de fluidifier les déplacements et réduire la part modale de la voiture en faveur des transports en commun dans le secteur.

Le SYTRAL lance une expérimentation d’offre de «transport à la demande dynamique» dans la vallée de la Chimie, afin de poursuivre sa volonté d’offrir aux habitants une mobilité sans couture, fluidifier leurs déplacements et réduire la part modale de la voiture en faveur des transports en commun.

Le syndicat de transports vise à apporter, par ce biais, « une solution de transport aux zones d’habitat peu denses et aux secteurs étendus comme les zones d’activité, en renfort des lignes régulières classiques, afin d’affiner la desserte existante ».

Un service déjà déployé dans le secteur Mi-Plaine

« TCL à la demande » est déjà déployé dans le secteur Mi-Plaine depuis le 13 novembre, et est désormais disponible dans la Vallée de la Chimie et les communes de Feyzin, Solaize, Vernaison et Charly. « Ce nouveau service sera disponible du lundi au vendredi, de 6 heures à 20 heures, et opéré par 6 véhicules de 7 à 9 places, dont 4 alimentés au GNV et 2 hybrides », précise le SYTRAL.

Les voyageurs du réseau pourront désormais, grâce au TAD, se déplacer n’importe où à l’intérieur de la zone Vallée de la Chimie, mais aussi rejoindre cette dernière depuis l’un des points de connexion au réseau TCL (Gare d’Yvours, Hôpital Feyzin Vénissieux ou Saint-Fons 4 Chemins).

Le SYTRAL précise que ces nouvelles liaisons, pleinement intégrées au réseau existant, seront accessibles aux voyageurs munis d’un ticket ou d’un abonnement TCL. Les réservations se feront à l’avance ou en temps réel sur tcl.fr, auprès d’Allô TCL ou via l’application dédiée TCL Vallée de la Chimie, qui offre de nombreux services facilitant les déplacements comme le guidage piéton vers le point d’arrêt de prise en charge ou encore l’identification et visualisation du véhicule en temps réel.

«Le transport à la demande dynamique est une solution concrète qui répond aux enjeux de mobilité dans les zones étendues, qui nous permet d’affiner le maillage du réseau et de mieux agrafer les territoires pour assurer une cohérence globale. Notre priorité absolue est l’accessibilité de notre réseau, au sens large du terme», a expliqué la présidente du SYTRAL dans un communiqué.

Techlid bientôt desservi

D’autres expérimentations de ce type avaient eu lieu dans le secteur de Mi-Plaine et les communes de Chassieu, Genas, Saint-Priest, la Vallée de la Chimie et les communes de Feyzin, Solaize, Vernaison et Charly, la zone commerciale et tertiaire de l'ouest lyonnais Techlid verra TCL à la demande expérimenté dès janvier 2020.

«Ces expérimentations accompagnent le cœur de notre mission : développer une mobilité sans couture, durable et conçue pour tous pour améliorer la desserte de l’ensemble des territoires», ajoute la présidente du SYTRAL.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Villeurbanne : un village d’insertion et des bains douches

Ceux-ci sont situées dans l’enceinte du stade Georges-Lyvet.


Vers une prochaine réouverture du tunnel Vivier-Merle

De premiers test de sécurité vont être effectués avant cette réouverture.


La droite lyonnaise veut davantage travailler avec les territoires voisins

Les candidats à la mairie de Lyon et à la Métropole de Lyon, Etienne Blanc et François-Noël Buffet, organisaient mardi une conférence de presse en présence de plusieurs présidents de départements voisins.


Techlid voit se déployer l’offre de transport à la demande dynamique

Cette expérimentation avait déjà été réalisé dans les secteurs Mi-Plaine et Vallée de la Chimie


La passerelle de la Paix réouverte aux piétons et modes doux


Cette passerelle, qui relie le quartier Saint-Clair de Caluire-et-Cuire à la Cité internationale, avait été interdite au cheminement des cyclistes sur la partie haute pour y réaliser des travaux.


110.000 logements sociaux agréés en 2019

Le ministère du logement a officialisé vendredi les chiffres de production de logements sociaux financés au cours de l’année dernière.


La Région s’engage à construire un lycée à Caluire-et-Cuire

Laurent Wauquiez et Béatrice Berthoux ont officialisé cette création ce jeudi.


CFA de la gastronomie : Auvergne-Rhône-Alpes investit 5 millions d’euros

Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et Christian Têtedoie, chef étoilé, organisaient lundi une conférence de presse pour évoquer ce futur centre de formation des apprentis.


Vincent Ego, nouveau directeur général de Cogedim

Celui-ci sera sous la responsabilité de Philippe Jossé, président de Cogedim et du pôle logement du Groupe Altarea Cogedim.


Importante hausse de fréquentation pour le Sytral en 2019


La cérémonie des vœux du Sytral se déroulait vendredi en présence du président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld et la présidente du Sytral, Fouziya Bouzerda.


Annecy, ville la plus peuplée de Haute-Savoie

Avec une population municipale de 126.924 habitants, la ville devance nombre de villes du Genevois, comme Annemasse. La Chablais et la vallée de l’Arve font partie des secteurs les plus peuplés.


e-Vélo’v, le Vélo’v à assistance électrique, a été présenté à Lyon


JCDecaux et la Métropole de Lyon ont présenté ce mercredi en avant-première le service e-Vélo’v et les nouveaux Vélo’v hybrides associés.


Un objectif de 136.000 logements rénovés pour l’ANAH

La cérémonie des vœux de l’Anah avait lieu ce mardi.


Une part des familles recomposée de 8% en Auvergne-Rhône-Alpes

L’INSEE a présenté il y a quelques jours le recensement sur les structures familiales dans la région.


UBS Immobilier France acquiert « Open 6 »

L’acquisition a été réalisée pour le compte du fonds italien UBS-ZIREF.