Une nouvelle aide pour les salariés fragilisés par la crise

Le ministère chargé de la Ville et du Logement et Action Logement proposent aux salariés fragilisés par la crise une aide pour payer leur loyer ou leur crédit immobilier.

Un dispositif d’aides financières a été mis à disposition des salariés confrontés à une perte de revenus par Action Logement, afin de leur permettre de payer leur loyer ou leur crédit immobilier. Le Conseil d’administration d’Action Logement Groupe a décidé jeudi dernier de mettre en place ce dispositif d’aide exceptionnelle. Ceci vient compléter des dispositifs publics d’aide aux impayés de loyers déjà existants et renforcés pendant la crise du Covid-19.

100 millions d’euros mobilisés

Ce dispositif est doté de 100 millions d’euros mobilisés par Action Logement. Il est effectif avec effet rétroactif à compter du 1er avril. Le dispositif concerne les locataires du parc privé, social et intermédiaire, ainsi que les locataires de résidence collective d’hébergement (hors Crous) et les ménages accédant à la propriété.

L'aide s’adresse à tous les salariés du secteur privé quelle que soient leur ancienneté et la nature de leur contrat de travail qui ont eu à subir une baisse de leurs revenus d’au moins 15%, à la suite de la mise en place de mesure de chômage partiel ou une hausse significative de leurs dépenses.

Elle s’adresse également aux demandeurs d’emplois et aux salariés ayant eu à connaitre des surcoûts de loyer du fait de la crise sanitaire en maintenant une double résidence pour motif professionnel.

Une aide forfaitaire de 150 euros mensuelle

Concernant les modalités, l’aide forfaitaire se monte à 150 euros, qui est mensuelle pendant une durée maximum de 2 mois pour les salariés éligibles dont les ressources sont inférieures à 1,5 SMIC. Une seule aide par ménage peut être accordée.

Pour bénéficier de l’un de ces dispositifs, le salarié peut s’adresser au service social de son entreprise ou faire directement sa demande sur le site Internet www.actionlogement.fr, et ce dans les trois mois qui suivent la première baisse de revenu ou bien contacter la plateforme « SOS loyers impayés » (0805 16 00 75). Celle-ci permet en effet aux agences départementales et à ses conseillers juridiques d’accompagner les locataires qui ont besoin d’information et de les orienter vers les aides qu’ils peuvent solliciter ou pour un accompagnement juridique. Parmi ces aides, celles du Fonds de solidarité pour le logement (FSL) de 350 millions d’euros, placées sous la responsabilité des conseils départementaux ou des métropoles ont été mobilisées en faveur des locataires en difficulté.

L’aide vient compléter un panel d’aides publiques déjà disponibles visant à aider les personnes face à des difficultés pour payer leur loyer, et renforcées pendant la crise sanitaire. L’Agence nationale pour l’Information sur le Logement (ANIL) a été chargée, depuis le début de la crise sanitaire, par le ministère de la ville et du logement de l’accompagnement de tous les ménages, locataires comme propriétaires, qui sont confrontés à des difficultés de paiement des loyers.

Une aide qui complète un panel de mesures déjà mises en place

« Depuis le premier jour, tout le Gouvernement est engagé pour qu’à la crise sanitaire et économique ne s’ajoute pas une crise sociale. C’est pourquoi ont été mis en place le dispositif de chômage partiel, l’aide exceptionnelle de solidarité pour les familles modestes ou encore les chèques services pour les personnes les plus précaires. Cette nouvelle aide vient compléter l’ensemble de ces mesures et s’adressent aux salariés ayant été confrontés à une perte de revenus ne leur permettant plus de payer leur loyer ou prêt immobilier », a indiqué dans un communiqué Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement.

« Les partenaires sociaux portés par la vocation d’utilité sociale du Groupe s’engagent à accompagner les salariés impactés et fragilisés par la crise sanitaire et à contribuer à prévenir les défaillances de paiement des loyers», a pour sa part déclaré Bruno Arcadipane, président d’Action Logement Groupe.

« Avec cette initiative forte, le Groupe, illustre son action en faveur du lien emploi-logement et traduit concrètement ses valeurs de solidarité et d’entraide au service des salariés », souligne pour sa part Jean-Jacques Perot, vice-président d’Action Logement Groupe






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


L’Autre Soie : début de la pose des habitats modulaires


Ces derniers sont destinés à accueillir les familles hébergées au centre d’hébergement d’urgence.


Fin de la trêve hivernale

Avant la fin de la trêve hivernale induite par la fin de l’urgence sanitaire, la nouvelle ministre déléguée au logement, Emmanuelle Wargon, a reçu jeudi les associations du secteur de l’hébergement d’urgence et du logement adapté.


La CGL s’inquiète de la séparation entre les ministères du Logement et celui de la Ville

Le fait que le logement soit désormais séparé de la politique de la ville inquiète profondément la Confédération Générale du Logement.


Cédric Van Styvendael, nouveau maire de Villeurbanne


Le nouveau conseil municipal de la ville se réunissait ce samedi.


Convention entre Est Métropole Habitat et APF France handicap


Ce partenariat porte sur la future résidence Anatole France.


Action Logement lance Enéal, une foncière dédiée aux EHPAD

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du plan d’investissement volontaire conçu au printemps 2019.


Alila a réalisé 611 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019

Le groupe a fait part de ses résultats financiers annuels. 7.519 logements ont réservés l’an dernier.


Une nouvelle aide pour les salariés fragilisés par la crise

Le ministère chargé de la Ville et du Logement et Action Logement proposent aux salariés fragilisés par la crise une aide pour payer leur loyer ou leur crédit immobilier.


Crédit Logement garantit désormais le bail réel solidaire


Le spécialiste de la garantie du prêt immobilier soutient l’accession à la propriété en étendant désormais la garantie du BRS, outil de l’accession abordable via la dissociation du foncier et du bâti.


La Métropole crée un fonds d’urgence pour les impayés de loyers


Ce dispositif, doté de 1,3 millions d’euros, doit permettre à la collectivité de prendre en charge 50% à 100% d’un loyer ou d’échéances impayés pour les ménages modestes, locataires ou propriétaires.


La Métropole de Lyon organise son déconfinement et la relance

David Kimelfeld, a présenté ce mardi la stratégie de déconfinement du territoire, et organisé mercredi une première réunion du comité métropolitain de relance.


Action Logement mobilisé face à la crise sanitaire

Suite à la crise sanitaire du Covid-19, le groupe a annoncé qu’il réunirait prochainement un conseil d’administration extraordinaire.


Violences infrafamiliales : la Région met à disposition des logements

Cette mesure fait partie d’un plan d’urgence annoncé lundi par la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour soutenir et accompagner les victimes de violences.


CDC Habitat lance un appel à projets pour la production de 40.000 logements

La filiale de la Caisse des dépôts a engagé un plan de soutien exceptionnel au secteur de l’immobilier neuf en lançant cet appel à projets.


Plus de 5.000 places d’hôtel supplémentaires mobilisées pour les sans-abris

40 sites d’hébergement médicalisés sont ouverts en France.