Une concertation engagée entre le gouvernement et Action Logement

Le ministère du logement, le ministère des comptes publics et Action Logement engagent une concertation au service de la relance économique et sociale, et de la transformation du groupe.

Des échanges ont débuté ce mardi entre Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement, Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des Comptes publics et les partenaires sociaux d’Action Logement. Le but de ces échanges au cours de cette première séance de travail était de s’accorder sur une méthode de travail, et d’aborder la question de la place du logement dans les dispositifs de relance de l’économie et les axes de transformation du groupe Action Logement.

Un calendrier de travail a été mis en place par la ministre déléguée chargée du Logement, Emmanuelle Wargon, le ministre délégué chargé des Comptes Publics, Olivier Dussopt et les partenaires sociaux d’Action Logement. Celui-ci a été mis en place pour, d’une part, définir les modalités d’intervention du groupe dans le contexte particulier de la crise économique et sociale mais aussi, d’autre part, mener à terme la réforme concertée de l’organisation paritaire. Lors de cette réunion, deux étapes ont été définies

Deux étapes

« Jusqu’en janvier 2021, les Partenaires sociaux et l’Etat vont établir la contribution du groupe au plan France Relance. A cette occasion, les axes du Plan d’Investissement Volontaire signé en avril 2019 seront redéployés pour dégager de nouveaux financements en faveur du soutien à l’amélioration et au développement de l’offre de logements, et répondre aux enjeux nouveaux soulevés par la crise », indiquent le gouvernement et Action Logement.

Dans un second temps, « les échanges entre l’Etat et les Partenaires sociaux porteront sur les points d’amélioration structurelle à mettre en œuvre et sur les évolutions de la gouvernance d’Action Logement », précise ensuite le communiqué .

Les Partenaires sociaux et les ministres du Logement et des Comptes publics se sont réjouis « d’entamer ces discussions dans un moment où la crise économique et sociale exige concertation et efficacité ».

Le logement « doit être un pilier de la relance »

Les participants de cette première réunion ont commenté tour à tour cette discussion. « Nous saluons l’ambition partagée pour cette concertation, qui devra permettra de renforcer à court terme la contribution d’Action Logement à la relance de l’économie, et de s’accorder avec les partenaires sociaux et le groupe pour mettre en œuvre une transformation d’Action Logement afin d’améliorer l’efficacité des interventions en faveur du logement, des entreprises et des salariés. Cette dernière permettra notamment de clarifier les relations financières entre l’Etat et Action Logement et de recentrer le groupe sur son cœur de compétences», ont déclaré Emmanuelle Wargon, ministre du Logement et Olivier Dussopt, ministre des Comptes publics.

« Le logement est un secteur d’activité central qui doit être un pilier de la relance. Face à ce constat partagé avec le Ministère du Logement, les partenaires sociaux réaffirment leur volonté de contribuer activement à la relance, en complémentarité avec l’Etat », a pour sa part indiqué Bruno Arcadipane, président d’Action Logement Groupe.

« Les partenaires sociaux sont capables, en confiance avec l’Etat, de faire bouger les choses pour accompagner concrètement et efficacement ceux qui sont impactés par la crise. Il est donc essentiel pour Action logement de maintenir son niveau de ressource au service du logement dans les territoires », a pour sa part conclu Philippe Lengrand, vice-président d’Action Logement.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Polémique sur la prolongation de la centrale nucléaire du Bugey

Les écologistes de la Métropole et de la Ville de Lyon demandent à l’Autorité de sûreté nucléaire de refuser la prolongation de 10 ans, tandis que la droite s’insurge contre cette prise de position.


Un appel a candidatures pour lutter contre la vacance des logements

Celui-ci vise à accompagner des collectivités dans leurs démarches de lutte contre la vacance des logements.


Auvergne-Rhône-Alpes emprunte à taux négatif

null
La Région est ainsi la première collectivité française à emprunter sur le long terme à taux négatif.


Les modes doux pèsent moins de 10% des déplacements domicile-travail

C’est ce que révèle une étude de l’INSEE Auvergne-Rhône-Alpes sur les modes de déplacement domicile-travail de la population de la région.


Lancement d’une plateforme pour la qualité de l’air, «Air’Attitude»

L’observatoire ATMO Auvergne-Rhône-Alpes a lancé cette plateforme collaborative avec pour objectif que chacun puisse contribuer à améliorer la qualité de l’air et l’environnement.


Une démographie dynamique dans la périphérie des grandes villes de la région

L’INSEE a fait part d’une étude qui révèle que la population croît fortement dans les couronnes des grandes et très grandes aires d’attraction des villes.


Castex et Wauquiez signent le plan de relance Etat-Région

3 milliards d’euros d’investissements sont prévus au total dans ce plan dans les deux ans à venir.


Fin de la pédagogie pour les voies de covoiturage M6/M7

null
Les automobilistes seuls à bord de leur véhicule et empruntant ces voies pourront, dès ce lundi, être verbalisés.


Vers davantage de sécurité pour le Boulevard Urbain Est

La Métropole de Lyon et la ville de Vaulx-en-Velin ont annoncé mettre en place des mesures immédiates, suite au décès d’un cycliste.


La définition de « logement décent » élargie

Ceci va permettre d’exclure les premières passoires énergétiques du marche locatif.


Les professionnels de l’événementiel en quête de visibilité

Ceux-ci souhaitent une date prévisionnelle et de modalités de réouverture des activités événementielles.


La Région soutient un centre superviseur urbain mutualisé

La Région s’engage à hauteur de 100.000 euros pour le futur centre superviseur urbain mutualisé de 5 communes du sud-ouest lyonnais : Grigny, Pierre-Bénite, Vernaison, Charly et Saint-Genis-Laval.


28 millions d’euros de travaux immobiliers pour les policiers du Rhône

La démarche, qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance, portera sur la réalisation de projets de rénovation et de modernisation des bâtiments de la police nationale.


La ligne de bus express 15E mise en service entre Gare d’Yvours et Bellecour

null
Cette nouvelle ligne offre désormais une desserte du sud-ouest lyonnais via la voie métropolitaine M7.


Auvergne-Rhône-Alpes approche des 8 millions d’habitants

null L’INSEE a fait part ce jour des populations légales des territoires, dont ceux des régions et des départements.