Pascale Gibert nommée directrice générale de LPA

Avec cette nomination, c'est la première fois qu'une femme occupe ce poste ce poste au sein de la société d’économie mixte.

Pascale Gibert est la nouvelle directrice générale de LPA. Au terme d’un processus de recrutement largement ouvert, le conseil d’administration de LPA a choisi de la nommer à ce poste, faisant d’elle la première femme à occuper ce poste au sein de la société d’économie mixte.

Cette femme de 50 ans « a été choisie pour ses fortes capacités managériales et sa bonne connaissance des enjeux de mobilité notamment sur la Métropole de Lyon », note LPA, qui précise qu’une de ses missions principales consistera à conduire les évolutions nécessaires permettant à l'entreprise de poursuivre le développement de son activité, mais aussi de contribuer activement à conforter et pérenniser les services d’autopartage, de logistique urbaine et les nouveaux services comme ceux tournés vers le vélo ou l’électro mobilité.

«Je suis heureuse d’intégrer cette belle entreprise qui aura, dans les années à venir, un rôle essentiel à jouer dans la construction d’une ville respectueuse de tous les modes de déplacements. Je souhaite apporter à la collectivité, mon expérience des grands projets ainsi que ma connaissance des enjeux liés aux questions de mobilité et de déplacement. C’est un beau et grand défi que j’ai hâte de relever aux côtés des collaborateurs de LPA», a indiqué la nouvelle dirigeante ans un communiqué.

Compétence dans le domaine des transports et des déplacements

Pascale Gibert est une ingénieure INSA spécialisée en aménagement. Dès le début de sa carrière, elle s’intéresse au monde urbain et développe une compétence dans le domaine des transports et des déplacements, notamment en étudiant les questions autour de la mobilité des personnes et des marchandises.

« Elle décide ensuite d’élargir son spectre de compétences en prenant en charge le secrétariat général du Conseil de Développement du Grand Lyon au travers duquel elle intègre la prospective territoriale, la cohésion sociale, le développement durable... Cette expérience la conduira à évoluer en tant que conseiller technique transports au Cabinet de la Métropole. Après un séjour à l’étranger, elle prend la direction générale de Quai#3 d’Egis, une filiale de la Caisse des Dépôtset Consignations. Ce poste, à la tête d’un consortium d’agences de conseil et communication pour la Société du Grand Paris, lui permettra d’approfondir ses compétences en matière de coordination et de développement des structures et des projets. De retour à Lyon, elle s’investit dans le marketing et la promotion des territoires à la Métropole de Lyon au sein dela direction de l’attractivité et des relations internationales, avant de rejoindre LPA », précise LPA.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Villeurbanne : le chantier du T6 impactera les marchés Leclerc et Grandclément

nullLes élus et services de la Ville ont rencontré les commerçants abonnés ces lundi 1er et mardi 2 mars.


L’État fait un point sur France Relance dans le Rhône

Dans le Rhône, 144 millions d’euros sont mobilisés pour 176 projets de rénovation des bâtiments de l’État.


Le futur bâtiment de l’Anses et l’ANSM se dessine à Lyon Gerland

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail et l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé vont y rapprocher certaines de leurs activités.


Villeurbanne signe un protocole d’accord avec le Procureur de la République

Le Procureur a proposé à la Ville d’expérimenter une nouvelle procédure de traitement des infractions pénales correspondant aux contraventions, de la 1ère à la 5ème classe.


Un CPER 2021-2027 de 5,2 milliards d’euros

null
Le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes se réunissait mardi en visioconférence. Laurent Wauquiez a précisé les grands montants sur le contrat de plan État/Région.


Un soutien étatique aux projets de jardins partagés et collectifs

Cette mesure de soutien à ces projets en zone urbaine ou périurbaine se traduit par une enveloppe de 17 millions d’euros.


La Ville de Lyon veut renforcer le lien nature-enfant

42 projets de végétalisation sont lancés dans les crèches.


Philippe Cochet critique les «menaces» de la Métropole sur les communes

Le maire de Caluire-et-Cuire a, lors de la commission permanente de la Métropole de Lyon, fustigé la tendance à l’autoritarisme du président de la Métropole de Lyon et « la verticalité de l’exercice du pouvoir ».


Un premier trolleybus nouvelle génération sur la ligne C13

Le SYTRAL accélère la transition énergétique via une politique de renouvellement de l’ensemble des véhicules de son réseau bus.


Pascale Gibert nommée directrice générale de LPA

null
Avec cette nomination, c’est la première fois qu’une femme occupe ce poste ce poste au sein de la société d’économie mixte.


Bientôt les premières pierres de «L’Autre Toit»

Le début de ce programme immobilier de 50 logements situé dans le quartier de « L’autre Soie » à proximité du Carré de Soie devrait intervenir au printemps.


Thizy-les-Bourgs est l’un des lauréats du programme POPSU Territoires

Jacqueline Gourault a annoncé lundi les lauréats de ce programme national de recherche-action sur les petites villes et les territoires ruraux.


L’installation en zone rurale, un choix pour les jeunes actifs et les familles

L’INSEE a publié une étude sur l’installation dans les communes rurales en Auvergne Rhône-Alpes. Selon cette étude, il s’agit là d’un choix de proximité, privilégié par ce type de populations.


T9, le projet de tram entre Vaulx-en-Velin La Soie et l’ouest de Villeurbanne est lancé

Le comité syndical du SYTRAL a voté lundi dernier l’engagement de l’opération de cette ligne qui reliera Vaulx-en-Velin/La Soie à Villeurbanne/La Doua et/ou Charpennes.


Jean-Jacques Boyer, nouveau sous-préfet de Villefranche-sur-Saône

nullAuparavant sous-préfet de Chalon-sur-Saône, il succédera à Pierre Castoldi le 1er mars.