Le projet de ligne LCE lancé entre Part-Dieu et Genas / Saint Exupéry | Lyon Pôle Immo

Le projet de ligne LCE lancé entre Part-Dieu et Genas / Saint Exupéry

Le Sytral a voté ce lundi l’engagement de cette opération de ligne de bus à haut niveau de service dans l’Est lyonnais.

Les élus du comité syndical du SYTRAL ont ainsi voté ce lundi l’engagement de l’opération de la ligne de bus à haut niveau de service Centre Est (LCE) entre Part-Dieu et Genas / Saint Exupéry. Le plan de mandat « Destinations 2026 » engage dix nouveaux projets structurants afin de renforcer la cohésion des territoires et poursuivre le maillage du réseau TCL, avec notamment la volonté d’augmenter la capacité et la performance du réseau bus pour offrir aux usagers une réelle alternative à la voiture individuelle.

Ce projet de LCE est inscrit dans le Plan de déplacements urbains 2017-2030 et répond à plusieurs objectifs majeurs, à savoir le renforcement de la desserte en transports en commun de l’Est de l’agglomération en reliant les communes de Chassieu et Genas au centre de l’agglomération, la poursuite d’un maillage cohérent du réseau de transports en commun en favorisant l’intermodalité, et enfin l’accompagnement de la politique de la Métropole de Lyon et de la communauté de communes de l’Est Lyonnais en faveur des modes actifs via la création sur le tracé, d’itinéraires cyclables et piétonniers.

Concertation préalable à l’automne

Cette nouvelle liaison de 20 kilomètres comprendra 25 stations. Elle permettra de relier La Part-Dieu et la plaine Saint-Exupéry en desservant Lyon, Villeurbanne, Vaulx-en-Velin, Bron, Chassieu et Genas, en assurant une desserte à haut niveau de service à travers une offre régulière, des temps de trajet fiables dans des conditions de confort et de sécurité optimale pour les voyageurs. L’exploitation pourrait être envisagée en deux lignes distinctes.

L’infrastructure accompagnera en outre les projets de développement urbain de ce secteur et permettra de relier d’importants pôles générateurs de déplacements tels que Part-Dieu, Hôpitaux Est, ZI Mi-Plaine, Eurexpo, Lyon Saint Exupéry. 28.000 voyages/jours sont attendus à horizon 2030 sur cette nouvelle ligne, dont les travaux pourraient démarrer dès 2023. Le budget prévisionnel est estimé à 120 millions d’euros.

La concertation préalable, d’une durée d’un mois, sera menée d’ici l’automne afin de soumettre l’ensemble des itinéraires et les hypothèses d’exploitation étudiés dans le cadre des études réalisées en 2020/ 2021 à l’avis des citoyens.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Bonjour
Que des études pour gaspiller l’argent publique

La solution définitive pour la desserte de St Ex (Gare et Aéroport), c’est le remplacement de Rhônexpress par le Tram T3.
—————————————————————–
Vu la diminution du trafic aérien, la circulation d’un moyen de transport spécifique «Rhônexpress » n’est plus rentable et devient obsolète.
Les couts de fonctionnement (frais de personnel, entretien du matériel, énergie, etc.) versé à « Transdev Rail Rhône » par Rhônexpress durant les années passées se situent entre 12 et 13millions d’euros.
Pour couvrir ces couts incompressibles, il faut que au tarif actuel (15 à 16 euros), plus d’un millions de passagers (non salariés St Ex) empruntent Rhônexpress chaque année.
En 2020 ce ne sera pas le cas mais aussi pour les années futures, 2021, etc.
Le SYTRAL a renouvelé le contrat de « Transdev Rail Rhône » jusqu’au 31 décembre 2022.
Le cout d’exploitation des 6 rames Rhônexpress va générer à la charge du SYTRAL une perte de 5 à 10millions par an.
Ces pertes vont se rajouter au cout de résiliation de la concession.
—————————————————————-

Le tram T3 peut, dès demain, et sans aucun frais d’aménagement supplémentaire, assurer la liaison entre Part-Dieu et St Ex.
Le temps nécessaire entre Part-Dieu et St Ex sera de 33minutes (26 minutes Part-Dieu Meyzieu ZI plus 7minutes de Meyzieu ZI à St EX).
Soit environ 5 minutes de plus que le temps actuel de Rhônexpress.
Le cout de transport pour l’usager sera le tarif TCL, (ticket et abonnement).
Le tarif entre Lyon et St Ex ne doit pas être un surcout pour les 5650salariés de St Ex.
Il doit être en correspondant aux moyens des gens qui voyagent avec Ouigo ou les compagnies aériennes à bas cout pour aller prendre le soleil et se reposer « ces personnes sont aussi souvent des salariés ou retraités aux revenus modestes »
———————————————————————————-
La création d’un arrêt à PUSIGNAN ZI permettra de créer un Parc-relais de plus de 1000places supprimant autant de véhicule dans Lyon en provenance de l’Isère
——————————————————————————-
La revente des 6 rames Rhônexpress rapportera 20 millions d’euros ce qui amortira le cout de résiliation du contrat avec VINCI.
——————————————————————————–
D’autre part faire circuler sur un même réseau des trams ne roulant pas à la même vitesse et n’ayant pas les mêmes objectifs est incompatible et ceci depuis 10ans.

——————————————————————————————————

Pour la desserte de Chassieu et Genas la logique c’est la prolongation du tram T5 et non une idée farfelue sortie de la tête d’un écolo idéologue et incompétent.

Signaler un abus

@Paul Gabriel
L’objet de cette ligne n’est clairement pas de desservir St Ex depuis Part-Dieu. Les gens qui payent ces études sont au courant de l’existence du T3 et de Rhonexpress.
L’objet est de desservir Bron, Genas, et de les rabattre efficacement en transports en communs vers Lyon, et à l’inverse de permettre aux lyonnais de rejoindre toutes les zones d’emplois.
Et, en effet, peut-être d’emmener de/vers St Ex ceux qui résident à Bron, Genas & co et y travaillent.
Et là le T3/REX (que ce soit vers Part-Dieu ou vers St Ex) n’apporte plus grand chose car il est loin et il est déjà saturé : à lui seul il ne peut transporter tous les déplacements entre Lyon et l’est lyonnais.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La statue restaurée de Louis XIV dévoilée place Bellecour

La statue avait fait l’objet, pendant plusieurs mois, d’une restauration, du fait de risques de chutes et de la dégradation de la pierre et du bronze.


La demande immobilière stimulée par le secteur européen des «Life Sciences»

JLL a récemment publié son rapport intitulé « 2024 EMEA Life Sciences Industry and Real Estate Trends », qui fait part d’un secteur en pleine croissance, stimulant la demande immobilière. Notamment à Lyon.


« Partageons la rue », une opération de sensibilisation pour les cyclistes

Cette opération organisée ce mardi 21 mai dans plusieurs communes de la Métropole vise à sensibiliser cyclistes et trottinettistes au bon partage de la rue et au respect du code de la route.


Une voie réservée à 70 km/h sur l’A7 au sud de Lyon

Une voie réservée sera relevée à cette vitesse à compter du mardi 21 mai pour certains véhicules autorisés. La vitesse maximale autorisée sur la voie réservée sur l’A7 au sud de Lyon est relevée à 70 km/h à compter du mardi 21 mai, a indiqué ce mercredi la préfecture du Rhône. Cette décision s’inscrit dans […]


Pour la FPI, «le gouvernement est en train de tuer un métier »

nullLa fédération des promoteurs immobiliers a fustigé l’absence de réaction de l’État face à une situation critique sur le front des réservations de logements collectifs neufs et de l’impact de la crise sur la construction future. Elle craint désormais un impact structurel sur l’outil de production.


Ressourceries, Grandes locos : la nouvelle vie du Technicentre

« Les Grandes locos » avaient été inaugurées au mois d’avril au sein de l’ancien Technicentre de la SNCF de La Mulatière, avant d’être investies la semaine dernière par les «Nuits Sonores». Des ressourceries prendront également place, à terme, dans un autre bâtiment du site qui entame une profonde mue.


Fermeture d’une partie du périphérique de Lyon dès ce mardi

La réalisation d’une trémie dédiée aux modes actifs sous le boulevard périphérique nécessite la fermeture à la circulation d’une partie du périphérique et du pont du Roulet entre mardi et dimanche.


Cafpi déplore l’abandon de la réforme du HCSF

Caroline Arnould, directrice générale de Cafpi, a commenté le retrait de la proposition de loi sur le fonctionnement du HCSF.


Jean-Marc Galland, nouveau sous-préfet de Villefranche-sur-Saône

Celui-ci a été nommé sous-préfet de Villefranche-sur-Saône auprès de la préfète de la région Auvergne-Rhône-Alpes et préfète du Rhône, Fabienne Buccio.


Oullins : poursuite de l’expérimentation d’apaisement de la circulation

La Métropole de Lyon a annoncé poursuivre le déploiement de son expérimentation d’apaisement de la circulation sur la commune d’Oullins-Pierre-Bénite.


7 propositions de la FFB en vue des élections européennes

La fédération française du bâtiment a formulé sept propositions pour faire entendre la voix des artisans et entrepreneurs de bâtiment auprès des futurs eurodéputés, à l’approche des élections européennes du 9 juin.


Bonne fréquentation pour les musées de la Métropole

nullLes musées de la Métropole de Lyon ont attiré plus de 350.000 personnes depuis début 2024.


Un chantier de 108 heures en mai pour construire une trémie du T9

La construction à Croix-Luizet d’une trémie dédiée aux modes actifs, dans le cadre des travaux d’ouvrage d’art nécessaires à la future ligne de tramway, interviendra du 7 au 12 mai.


Première soudure de rail pour le prolongement du T6

SYTRAL Mobilités organisait ce vendredi une cérémonie autour de la soudure du premier rail du prolongement du tramway T6.


Des travaux dès la semaine prochaine rue Terme

Du 15 au 24 avril, la Métropole de Lyon réalise des travaux hors circulation de réfection de la chaussée dans cette rue dans le 1er arrondissement de Lyon.