Domaine de Lacroix-Laval : remise des clés au CFA de la gastronomie

Le CFA dédié à la gastronomie va prendre forme au cœur du domaine de Lacroix-Laval. Le président de la Métropole de Lyon a remis les clés à Christian Têtedoie.

Une lundlle étape a été franchie pour le centre de formation des apprentis de la gastronomie (CFAG) porté par Christian Têtedoie qui a signé un bail d’une durée de 30 ans avec la Métropole de Lyon. Les clés ont été symboliquement remises ce lundi par Bruno Bernard, président de la collectivité au chef étoilé. Son ouverture est prévue en septembre 2022 après une phase de réhabilitation du château qui débute dès le 21 avril.

La Métropole de Lyon a rappelé qu’elle avait lancé en 2018 un appel à projets afin de valoriser le château de Lacroix-Laval. Celui-ci, qui avait intégré le patrimoine métropolitain au 1er janvier 2015, était inutilisé depuis 2007. Et c'est le projet de CFA de la gastronomie qui a finalement été avait été désigné lauréat de cet appel à projets du château de Lacroix Laval lancé par la Métropole. Celui-ci proposera, sur ce site de 5.220 m² composé du château (4.000 m²), de l’orangerie et de ses annexes, une formation à des jeunes en sortie de 3ème, âgés de 15 à 18 ans, ainsi qu’à des adultes en reconversion professionnelle et des bénéficiaires du RSA. 4.000 m2 dédiés à la formation aux métiers de la gastronomie seront mis à disposition.

400 apprentis à terme

Le CFAG devrait accueillir de 50 à 70 apprentis pour 3 mois dès son ouverture, 3 fois par an, soit environ 150 à 170 entrés en formation chaque année. La formation dure de 1 à 4 ans en fonction de la nature du diplôme recherché par l’apprenti (certificat d’aptitude professionnel, brevet ou baccalauréat professionnel et mention complémentaire consistant en une spécialisation en pâtisserie ou en sommellerie). L’effectif stabilisé devrait ainsi atteindre environ 400 apprentis à partir de la 3ème année d’ouverture.

Cette formation spécialisée complètera déjà l’offre existante sur le territoire. L’hôtellerie-restauration peine à recruter des profils qualifiés et adaptés au domaine de la restauration gastronomique. Cette spécialisation « gastronomique » du CFA donne l’opportunité à des jeunes d’accéder plus facilement à une offre de formation gratuitement tout en répondant au besoin de main d’œuvre qualifiée important du secteur. « La réforme de l’apprentissage qui ouvre le marché favorise de nouvelles initiatives telles que le CFAG portées par les branches professionnelles ou plus directement par les entreprises. Cela permet de mieux cibler les formations avec les besoins des entreprises et de faire émerger des projets en lien avec les métiers en tension », souligne la Métropole.

Un projet qui participe à une filière de l’alimentation relocalisée

Ce projet de CFA fait également sens pour la collectivité, qui souhaite « développer la résilience de son système alimentaire, de l’agriculture à l’assiette ». Elle souligne que ce projet participe à une filière de l’alimentation relocalisée. « En mobilisant son patrimoine la Métropole de Lyon permet au projet de CFA Gastronomie porté par le chef Christian Têtedoie de se concrétiser. Ce projet s’inscrit dans la continuité de l’histoire de la gastronomie lyonnaise et son renouvellement, avec la formation de futurs grands chefs qui sauront perpétuer cet héritage. Le lien entre ce projet et le parc et notamment son potager pédagogique est un réel atout. Il permettra de contribuer à diffuser notre patrimoine naturel en apprenant aux étudiants à cuisiner des variétés locales de plantes qui étaient en voie de disparition. Cela permettra également de préserver la biodiversité en faisant vivre ce potager. Dans ce contexte de crise sanitaire c’est aussi une nouvelle plateforme qui va se créer dans le domaine de l’insertion professionnelle et l’accès à l’emploi dans un secteur où les besoins sont importants. Enfin, dans la perspective des Worldskills en 2024, ce projet permettra de valoriser les métiers de la gastronomie ; ce CFAG venant conforter le repérage des futurs talents et la valorisation de l’apprentissage et la formation professionnelle des jeunes talents », a indiqué dans un communiqué Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Équipement «ville-campus» de Vaulx-en-Velin : Tectoniques Architectes retenu

L’agence a été retenu désignée lauréate pour la création de cet équipement mutualisé qui répond au besoin d’évolution du campus, qui comprend notamment l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Lyon.


Domaine de Lacroix-Laval : remise des clés au CFA de la gastronomie

Le CFA dédié à la gastronomie va prendre forme au cœur du domaine de Lacroix-Laval. Le président de la Métropole de Lyon a remis les clés à Christian Têtedoie.


« Le principe de réalité est en train de peser sur nous »

Henry Buzy-Cazaux est le président de l’Institut du management des services immobiliers (IMSI). Nous évoquons avec lui la remontée des taux et son impact sur le marché immobilier, ainsi que les autres éléments qui pourraient affecter ce dernier.


Ecully : Collomb et Kimelfeld assistent ce mardi à une pose de 1ère pierre

Le maire de Lyon et le président de la Métropole répondent à l’invitation de l’Institut Paul Bocuse.


Strate Ecole de Design débarque à Lyon Confluence

L’école d’architecture d’Odile Decq, installée dans une halle de Lyon Confluence, propriété des promoteurs lyonnais Cardinal et 6ème Sens immobilier, déménage à Paris. Elle est immédiatement remplacée par Strate Ecole de Design.


« Accompagner les formations dans les entreprises »

Philippe Lansard est le président de la commission régionale formation de la FFB Auvergne-Rhône-Alpes. Nous évoquons avec lui l’accord-cadre signé jeudi dernier par les fédérations professionnelles avec l’État.


BTP Rhône toujours très critique sur le statut de la microentreprise

La fédération, lors d’un point presse, est revenu sur ce statut, qui pose problème aux entreprises artisanales, TPE et PME traditionnelles.


Une formation supérieure qualifiante de « comptable mandant »

L’UNIS Lyon Rhône et Auvergne-Rhône-Alpes et Sciences-U Lyon ont annoncé l’ouverture, début mai, de la première formation de ce type.


La CAPEB salue la réforme de l’apprentissage mais reste prudente

La confédération demande notamment des garanties, notamment en matière de financement.


Auvergne-Rhône-Alpes : signature de la Charte de l’apprentissage

La charte de l’apprentissage Auvergne-Rhône-Alpes issue du plan stratégique de l’apprentissage voté en assemblée plénière en juin a été signée mardi par les élus départementaux référents.


Les 2èmes rencontres nationales de l’expertise immobilière se tiendront à Lyon

Après Aix en Provence en 2015, ces rencontres, qui rassembleront plus de 300 experts, seront organisées en octobre à la Cité Internationale.


L’UNIS satisfaite de l’application de la formation continue des professionnels

Pour l’UNIS, la mise en application de cette obligation est une chose positive pour les professionnels.


Une nouvelle convention pour la VAE dans le bâtiment

La FFB Rhône Alpes et la Délégation Académique à la Formation Continue de Grenoble ont signé la semaine dernière cette convention sur le stand BTP au Mondial des Métiers.


Le site de l’UPIL de Lyon 9ème va s’agrandir

Selon Acteurs de l’économie, l’Université professionnelle internationale de Lyon, situé dans le 9ème arrondissement de Lyon va construire un nouveau bâtiment de près de 7500 mètres carrés.