Loïc de Villard devient président de la FNAIM Entreprises

Le directeur du bureau de Lyon de CBRE succède à Benoit de Fougeroux, qui était aux commandes de la commission FNAIM Entreprises du Rhône depuis 2012.

Passage de témoin à la FNAIM Entreprises du Rhône. Loïc de Villard, directeur du bureau de Lyon de CBRE, succède en effet à Benoit de Fougeroux, directeur régional de BNP Paribas Real Estate, qui était aux commandes de la commission depuis 2012.

C’est ce vendredi que les membres de la commission FNAIM Entreprises du Rhône se sont réunis pour procéder à l’élection de son président pour les 3 prochaines années. Loïc de Villard a été élu à l’unanimité, et succède ainsi à Benoit de Fougeroux, qui a présidé la FNAIM Entreprises de 2012 à 2021.

La Chambre FNAIM du Rhône a rappelé son parcours.

«Loïc de Villard est membre de la RICS et a une longue expérience dans l’immobilier d’entreprise. Il a débuté sa carrière en 1994 chez BNP Paribas Real Estate comme négociateur au sein du département bureaux. En 1998, il rejoint la société Colliers International pour créer et développer leurs activités en immobilier de bureaux à Varsovie. En 2000, Loïc intègre Cushman & Wakefield et prend la direction du Capital Markets (Investissement) à Varsovie. Nommé Partner et Membre du Comité de direction de C&W Pologne en 2002, il coordonne également les activités Capital Markets pour l’ensemble de l’Europe centrale. En 2004, il rejoint l'équipe italienne comme directeur du Capital Markets bureaux et logistiques. En 2011, il rejoint le département Capital Markets de C&W à Paris pour notamment renforcer les relations avec les grands investisseurs étrangers. Depuis 2013, Loïc a rejoint CBRE et pris la direction du bureau de Lyon.»

Adapter l'activité à un nouvel environnement

Le dirigeant indique avoir de nombreux projets pour la FNAIM Entreprises. Le marché de l’immobilier d’entreprise de Lyon a en effet été « porté pendant de nombreuses années par un projet politique ambitieux et un environnement économique porteur ». Mais depuis la crise de la COVID, « l’environnement politique, économique et social a radicalement changé ».

« L’arrivée des écologistes a profondément modifié la stratégie de la Métropole, les entreprises ont été impactées par le confinement et le télétravail est en train de transformer durablement nos modes de travail. Tous ces changements ont fortement touché nos marchés. Il est indispensable d’en prendre la mesure et d’adapter notre activité à ce nouvel environnement. En tant que syndicat, la FNAIM Entreprises a son rôle à jouer pour défendre les intérêts de la profession, créer un environnement porteur et améliorer l’organisation de la profession. Les nouveaux modes de travail et le développement durable vont permettre d’augmenter notre activité. Il faut accompagner ces transformations. Nous pouvons discuter avec la Métropole pour adapter leurs projets aux besoins des entreprises et des collaborateurs. Enfin, nous devons nous préparer à une mutation de notre profession autour du digital ».

Loïc de Villard sera entouré d’un secrétaire général, Alain Degraix, et d’un trésorier, Cyril Constantinoff.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


CB group a réalisé un exercice «excellent» en 2020, malgré la crise

nullLa holding est constituée par le groupe DCB International et par Real Blue Group, activité de services en immobilier.


Loïc de Villard devient président de la FNAIM Entreprises


Le directeur du bureau de Lyon de CBRE succède à Benoit de Fougeroux, qui était aux commandes de la commission FNAIM Entreprises du Rhône depuis 2011.


L’«exceptionnelle vitalité» des entrepôts en blanc

Arthur Loyd Logistique a fait part des résultats d’une nouvelle étude.


Em2c livre à Metro un centre logistique d’un nouveau genre

nullDébut juillet, le promoteur lyonnais em2c va livrer au grossiste alimentaire Metro Cash & Carry, l’intérieur du bâtiment qu’il lui construit à Lyon 7e. Cet ensemble associant logistique du dernier kilomètre et point de vente, se démarquera par un fonctionnement pensé pour minimiser les nuisances visuelles et sonores.


Saint-Quentin-Fallavier : un bâtiment de 28.000 m² pour le compte de LDLC

Ce premier bâtiment mixte d’une surface totale de 27.852 m², dont 977 m2 de bureaux, est construit par Segro.


2020, année record pour les externalisations de patrimoine immobilier

JLL a dévoilé ce mercredi une étude sur les externalisations de patrimoine immobilier par les entreprises en Europe.


Re-Fund offre une solution de refinancement d’actifs immobiliers

Une conférence de presse a récemment été organisée sur la création de cette société qui vise à offrir une solution « flexible et adaptée ».


Beaune : DCB International vend au groupe Brilhac un terrain de 3.600 m²

Ce terrain est aménagé et viabilisé à usage logistique, et destiné à Veolia Eau.


Alliance stratégique pour OpenBox avec le spécialiste du parking aérien Astron

null
Depuis quelques semaines, le contactant général lyonnais OpenBox est partenaire du fabricant de parkings aériens Astron. Il peut désormais intégrer un nouveau lot à ses offres et proposer des solutions d’optimisation de l’espace qu’il estime stratégiques.


Le CIEL 2021 programmé les 6 et 7 octobre

nullLa CCI Lyon Métropole Saint-Étienne Roanne a programmé à l’automne 2021 deux évènements : le CIEL et le Forum Franchise.


Corbas : DCB Logistics développe une messagerie sur deux étages

nullValoris Real Estate est en charge de la commercialisation de ce nouveau projet.


Un département logistique urbaine créé chez Arthur Loyd Logistique

Erick Schiller va prendre la direction de cette nouvelle équipe.


« Une certaine résilience de l’immobilier tertiaire à Lyon »

Benoît de Fougeroux est le président de la FNAIM Entreprises de Lyon. Nous évoquons avec lui les grandes tendances du premier trimestre en matière d’immobilier d’entreprise. Si le marché des bureaux est stable par rapport au premier trimestre 2020, l’industriel affiche pour sa part une certaine dynamique.


200.000 m² disponibles à 6 mois dans la région, selon EOL

Le spécialiste a fait un point sur l’immobilier logistique en région Auvergne-Rhône-Alpes.


Immobilier logistique : demande placée en hausse logique au 1er trimestre

Arthur Loyd Logistique a fait état d’un rattrapage de la demande placée, après un premier trimestre 2020 affecté par la crise sanitaire.