La Métropole de Lyon veut favoriser l’habitat participatif

La collectivité souhaite la réalisation de plusieurs projets de ce type chaque année sur le territoire de la Métropole.

La Métropole de Lyon avait été signataire en 2011, lorsqu’elle n’était encore qu’une communauté urbaine, de la « Charte nationale du réseau national des collectivités en matière d’habitat participatif ». Par celle-ci, les communes s’engagent pleinement dans l’accompagnement de projets d’habitat participatif.

En s’engageant à favoriser le développement de ce type d’habitat, la Métropole de Lyon souhaite produire une offre de logements abordables non spéculatifs, mais également permettre à des initiatives à la marge de la promotion immobilière classique de se développer en apportant un soutien aux groupes d’habitants, et faciliter les opérations en habitat participatif pour atteindre progressivement un rythme de 5 opérations par an sur l’ensemble du territoire.

Soutien à « La Fabrique de l’habitat participatif »

A l’occasion des rencontres nationales, la Métropole de Lyon a indiqué soutenir le projet de « La Fabrique de l’habitat participatif » avec une contribution de 20.000€ en 2021. Cette association portée par un ensemble d’acteurs (Habicoop, Cohab’titude, Cap Habitat coopératif, Habitat et Partage, Cologi notamment), a pour objectif d’informer, sensibiliser et accompagner des groupes d’habitants dans la construction de leurs projets (projet social, environnemental, statut juridique et maîtrise d’ouvrage choisie). La création de l’association est en cours et devrait voir le jour début 2022.

La Métropole contribue également à la sortie de projets en habitat participatif par l’apport de fonciers dans le cadre d’opérations d’aménagement sous maîtrise d’ouvrage Métropole. Elle contribue également par le biais de baux emphytéotiques ou encore de cessions de biens métropolitains.

Un principe traduit dans la modification n°3 du PLU-H

Elle a également indiqué qu’elle favoriserait l’implantation d’habitat participatif dans les opérations d’aménagement, en lien étroit avec les villes, avec comme objectif de donner une impulsion à l’attractivité des quartiers concernés en diversifiant les types de produits habitat. Le principe est d’ailleurs traduit dans la modification n°3 du PLU-H dans les objectifs de production et de mixité et sociale. « L’habitat participatif apparait en effet dans les règles de mixité au même titre que l’accession abordable ou le locatif intermédiaire, un ou plusieurs de ces produits devront se trouver dans la programmation des opérations d’aménagement à hauteur de 20 à 25% », indique la Métropole, qui souhaite favoriser cette troisième voie entre logement social et promotion privée.

Elle souhaite favoriser l’inscription de l’habitat participatif dans les politiques publiques, en proposant de réserver du foncier et des droits à construire dans les zones d’aménagements, mais aussi de prendre en compte les spécificités de l’habitat participatif dans l’application du droit

commun. Elle souhaite également la mise en place des mécanismes de soutien nationaux pour favoriser le développement de l’habitat participatif notamment la non-spéculation et l’accès aux ménages modestes.

Objectif de 5 projets par an

« Nous nous sommes engagés très fortement en faveur du développement de l’offre de logements abordables sur l’ensemble du territoire métropolitain. Soutenir les initiatives dans le domaine de l’habitat participatif, en accompagnant les projets, en mobilisant les projets, œuvre pleinement à la réalisation de cet objectif ambitieux. Accueillir sur notre territoire ces Rencontres nationales de l’habitat participatif démontre la nouvelle dynamique portée par notre territoire. Avec un objectif de 5 projets par an nous souhaitons donner toute sa place à ce nouveau mode d’habitat, coopératif, non spéculatif, où le vivre-ensemble prend tout son sens», a indiqué Renaud Payre, vice-président en charge de l’habitat, du logement social et de la politique de la ville.

Pour Raphaël Michaud, adjoint au maire de Lyon en charge de l’urbanisme, l’habitat, le logement, l’aménagement, « le logement n’est pas un produit financier : c’est avant tout un domicile, c’est un foyer. L’habitat participatif redonne aux habitantes et aux habitants ce pouvoir d’habiter. L’implication des citoyens dans l’acte même de construire est garant d’une qualité d’habiter et d’une qualité environnementale. La Ville de Lyon s’engage aux côtés de la Métropole de Lyon pour que ces projets qui redonnent du sens aux communs voient le jour dans tous les arrondissements ».

Déjà près d’une soixantaine de logements

Pour l’heure, 5 projets ont déjà vu le jour sur le territoire métropolitain, équivalant à 56 logements. Ce fut le cas avec le « village vertical » à Villeurbanne avec 14 logements, avec Chamarel à Vaulx-en-Velin (16 logements), le groupe du 4 mars à la Croix Rousse (13 logements), le Moulin – La gargousse dans le 7ème arrondissement de Lyon avec 6 logements, les Choux Lents à Saint- Germain-au-Mont-D’or avec 7 logements, ou encore avec l’opération d’habitat participatif en logement locatif social qui a vu le jour fin mars 2021 à Saint Priest. Cette opération, Oasis, comptait 40 logements destinés à un public de personnes âgées autonomes. Aussi la Métropole, avec l’appui des communes, souhaite intensifier cette action avec un objectif à terme de 5 projets par an.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les réservations de logements neufs en nette baisse dans l’arc alpin

Celles-ci sont en net recul au titre du 1er trimestre. Les prix, eux, continuent à augmenter.


Bientôt des annonces sur la ligne LCO

La Métropole devrait dans les prochaines semaines dévoiler les arbitrages sur la ligne de transports Centre Ouest, qui reliera Ecully à la Part-Dieu.


L’ex-tour du CIRC au centre d’un appel à projet lancé par la Ville de Lyon

Le centre international de recherche sur le cancer étant amené à déménager à Gerland, la Ville de Lyon prépare l’après, avec le lancement d’un appel à projet pour une requalification future du site avec l’appui du C40.


Voies Lyonnaises : les travaux de la ligne 3 débutent

Les travaux vont débuter ce lundi sur le territoire de la commune de Couzon-au-Mont d’Or.


Le téléphérique Francheville / Lyon ne se fera pas

Dans un communiqué, le SYTRAL a fait part du bilan de la concertation portant sur l’opportunité de réalisation d’un transport par câble entre les deux villes. Celui-ci montre une forte opposition de la population.


La Métropole de Lyon lance la solarisation de son patrimoine immobilier

Un appel à manifestation d’intérêt a été lancé pour installer des installations photovoltaïques sur plusieurs de ses bâtiments.


A La Duchère, la résidence Albert Jacquard a été inaugurée

nullGrégory Doucet et plusieurs élus ont inauguré mardi dernier une résidence située dans ce quartier du 9e arrondissement de Lyon.


Vanina Nicoli, nouvelle préfète secrétaire générale de la préfecture du Rhône

Nommée par décret fin mars, la nouvelle préfète déléguée pour l’égalité des chances succède à Cécile Dindar, qui occupait ce poste depuis février 2020.


La hausse des prix s’amplifie

Les prix à la consommation augmenteraient de 4,8 % sur un an en avril, selon l’INSEE.


Baisse de 5,7% de demandeurs d’emploi au 1er trimestre dans la Métropole de Lyon

Le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A s’établit en moyenne sur le trimestre à 70.340.


Lyon 7 : Citya Bourguignon Palluat s’installe sur 758 m²

La transaction a été accompagnée par NCT et Rudigoz & Associés – Knight Frank.


Fitch Ratings confirme sa note « AA » pour la Métropole de Lyon

nullL’agence de notation a confirmé, pour la 5ème année consécutive, cette note.


Santé et sécurité au travail dans le BTP : un partenariat renouvelé

La CAPEB, la CNATP, l’IRIS-ST et l’OPPBTP ont indiqué poursuivre leur partenariat afin de sensibiliser les entreprises artisanales du bâtiment aux risques professionnels.


Villeurbanne : lancement de la concertation sur un parc autogéré à «l’Autre Soie»

Une concertation va être lancée ce samedi sur l’un des premiers parcs « autogérés » de France.


La Région presse l’État sur les accès français du Lyon-Turin

nullPour la Région Auvergne-Rhône-Alpes, « l’État doit cesser de perdre du temps et prendre enfin une décision ».