La Métropole de Lyon veut favoriser l’habitat participatif | Lyon Pôle Immo

La Métropole de Lyon veut favoriser l’habitat participatif

La collectivité souhaite la réalisation de plusieurs projets de ce type chaque année sur le territoire de la Métropole.

La Métropole de Lyon avait été signataire en 2011, lorsqu’elle n’était encore qu’une communauté urbaine, de la « Charte nationale du réseau national des collectivités en matière d’habitat participatif ». Par celle-ci, les communes s’engagent pleinement dans l’accompagnement de projets d’habitat participatif.

En s’engageant à favoriser le développement de ce type d’habitat, la Métropole de Lyon souhaite produire une offre de logements abordables non spéculatifs, mais également permettre à des initiatives à la marge de la promotion immobilière classique de se développer en apportant un soutien aux groupes d’habitants, et faciliter les opérations en habitat participatif pour atteindre progressivement un rythme de 5 opérations par an sur l’ensemble du territoire.

Soutien à « La Fabrique de l’habitat participatif »

A l’occasion des rencontres nationales, la Métropole de Lyon a indiqué soutenir le projet de « La Fabrique de l’habitat participatif » avec une contribution de 20.000€ en 2021. Cette association portée par un ensemble d’acteurs (Habicoop, Cohab’titude, Cap Habitat coopératif, Habitat et Partage, Cologi notamment), a pour objectif d’informer, sensibiliser et accompagner des groupes d’habitants dans la construction de leurs projets (projet social, environnemental, statut juridique et maîtrise d’ouvrage choisie). La création de l’association est en cours et devrait voir le jour début 2022.

La Métropole contribue également à la sortie de projets en habitat participatif par l’apport de fonciers dans le cadre d’opérations d’aménagement sous maîtrise d’ouvrage Métropole. Elle contribue également par le biais de baux emphytéotiques ou encore de cessions de biens métropolitains.

Un principe traduit dans la modification n°3 du PLU-H

Elle a également indiqué qu’elle favoriserait l’implantation d’habitat participatif dans les opérations d’aménagement, en lien étroit avec les villes, avec comme objectif de donner une impulsion à l’attractivité des quartiers concernés en diversifiant les types de produits habitat. Le principe est d’ailleurs traduit dans la modification n°3 du PLU-H dans les objectifs de production et de mixité et sociale. « L’habitat participatif apparait en effet dans les règles de mixité au même titre que l’accession abordable ou le locatif intermédiaire, un ou plusieurs de ces produits devront se trouver dans la programmation des opérations d’aménagement à hauteur de 20 à 25% », indique la Métropole, qui souhaite favoriser cette troisième voie entre logement social et promotion privée.

Elle souhaite favoriser l’inscription de l’habitat participatif dans les politiques publiques, en proposant de réserver du foncier et des droits à construire dans les zones d’aménagements, mais aussi de prendre en compte les spécificités de l’habitat participatif dans l’application du droit

commun. Elle souhaite également la mise en place des mécanismes de soutien nationaux pour favoriser le développement de l’habitat participatif notamment la non-spéculation et l’accès aux ménages modestes.

Objectif de 5 projets par an

« Nous nous sommes engagés très fortement en faveur du développement de l’offre de logements abordables sur l’ensemble du territoire métropolitain. Soutenir les initiatives dans le domaine de l’habitat participatif, en accompagnant les projets, en mobilisant les projets, œuvre pleinement à la réalisation de cet objectif ambitieux. Accueillir sur notre territoire ces Rencontres nationales de l’habitat participatif démontre la nouvelle dynamique portée par notre territoire. Avec un objectif de 5 projets par an nous souhaitons donner toute sa place à ce nouveau mode d’habitat, coopératif, non spéculatif, où le vivre-ensemble prend tout son sens», a indiqué Renaud Payre, vice-président en charge de l’habitat, du logement social et de la politique de la ville.

Pour Raphaël Michaud, adjoint au maire de Lyon en charge de l’urbanisme, l’habitat, le logement, l’aménagement, « le logement n’est pas un produit financier : c’est avant tout un domicile, c’est un foyer. L’habitat participatif redonne aux habitantes et aux habitants ce pouvoir d’habiter. L’implication des citoyens dans l’acte même de construire est garant d’une qualité d’habiter et d’une qualité environnementale. La Ville de Lyon s’engage aux côtés de la Métropole de Lyon pour que ces projets qui redonnent du sens aux communs voient le jour dans tous les arrondissements ».

Déjà près d’une soixantaine de logements

Pour l’heure, 5 projets ont déjà vu le jour sur le territoire métropolitain, équivalant à 56 logements. Ce fut le cas avec le « village vertical » à Villeurbanne avec 14 logements, avec Chamarel à Vaulx-en-Velin (16 logements), le groupe du 4 mars à la Croix Rousse (13 logements), le Moulin – La gargousse dans le 7ème arrondissement de Lyon avec 6 logements, les Choux Lents à Saint- Germain-au-Mont-D’or avec 7 logements, ou encore avec l’opération d’habitat participatif en logement locatif social qui a vu le jour fin mars 2021 à Saint Priest. Cette opération, Oasis, comptait 40 logements destinés à un public de personnes âgées autonomes. Aussi la Métropole, avec l’appui des communes, souhaite intensifier cette action avec un objectif à terme de 5 projets par an.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La statue restaurée de Louis XIV dévoilée place Bellecour

La statue avait fait l’objet, pendant plusieurs mois, d’une restauration, du fait de risques de chutes et de la dégradation de la pierre et du bronze.


La demande immobilière stimulée par le secteur européen des «Life Sciences»

JLL a récemment publié son rapport intitulé « 2024 EMEA Life Sciences Industry and Real Estate Trends », qui fait part d’un secteur en pleine croissance, stimulant la demande immobilière. Notamment à Lyon.


« Partageons la rue », une opération de sensibilisation pour les cyclistes

Cette opération organisée ce mardi 21 mai dans plusieurs communes de la Métropole vise à sensibiliser cyclistes et trottinettistes au bon partage de la rue et au respect du code de la route.


Une voie réservée à 70 km/h sur l’A7 au sud de Lyon

Une voie réservée sera relevée à cette vitesse à compter du mardi 21 mai pour certains véhicules autorisés. La vitesse maximale autorisée sur la voie réservée sur l’A7 au sud de Lyon est relevée à 70 km/h à compter du mardi 21 mai, a indiqué ce mercredi la préfecture du Rhône. Cette décision s’inscrit dans […]


Pour la FPI, «le gouvernement est en train de tuer un métier »

nullLa fédération des promoteurs immobiliers a fustigé l’absence de réaction de l’État face à une situation critique sur le front des réservations de logements collectifs neufs et de l’impact de la crise sur la construction future. Elle craint désormais un impact structurel sur l’outil de production.


Ressourceries, Grandes locos : la nouvelle vie du Technicentre

« Les Grandes locos » avaient été inaugurées au mois d’avril au sein de l’ancien Technicentre de la SNCF de La Mulatière, avant d’être investies la semaine dernière par les «Nuits Sonores». Des ressourceries prendront également place, à terme, dans un autre bâtiment du site qui entame une profonde mue.


Fermeture d’une partie du périphérique de Lyon dès ce mardi

La réalisation d’une trémie dédiée aux modes actifs sous le boulevard périphérique nécessite la fermeture à la circulation d’une partie du périphérique et du pont du Roulet entre mardi et dimanche.


Cafpi déplore l’abandon de la réforme du HCSF

Caroline Arnould, directrice générale de Cafpi, a commenté le retrait de la proposition de loi sur le fonctionnement du HCSF.


Jean-Marc Galland, nouveau sous-préfet de Villefranche-sur-Saône

Celui-ci a été nommé sous-préfet de Villefranche-sur-Saône auprès de la préfète de la région Auvergne-Rhône-Alpes et préfète du Rhône, Fabienne Buccio.


Oullins : poursuite de l’expérimentation d’apaisement de la circulation

La Métropole de Lyon a annoncé poursuivre le déploiement de son expérimentation d’apaisement de la circulation sur la commune d’Oullins-Pierre-Bénite.


7 propositions de la FFB en vue des élections européennes

La fédération française du bâtiment a formulé sept propositions pour faire entendre la voix des artisans et entrepreneurs de bâtiment auprès des futurs eurodéputés, à l’approche des élections européennes du 9 juin.


Bonne fréquentation pour les musées de la Métropole

nullLes musées de la Métropole de Lyon ont attiré plus de 350.000 personnes depuis début 2024.


Un chantier de 108 heures en mai pour construire une trémie du T9

La construction à Croix-Luizet d’une trémie dédiée aux modes actifs, dans le cadre des travaux d’ouvrage d’art nécessaires à la future ligne de tramway, interviendra du 7 au 12 mai.


Première soudure de rail pour le prolongement du T6

SYTRAL Mobilités organisait ce vendredi une cérémonie autour de la soudure du premier rail du prolongement du tramway T6.


Des travaux dès la semaine prochaine rue Terme

Du 15 au 24 avril, la Métropole de Lyon réalise des travaux hors circulation de réfection de la chaussée dans cette rue dans le 1er arrondissement de Lyon.