Les logements de classe E seront considérés comme indécents en 2034

La commission mixte paritaire du Sénat et de l'Assemblée nationale a adopté et modifié le volet rénovation des bâtiments du projet de loi Climat et résilience.

C’est ce lundi 12 juillet que la commission mixte paritaire a adopté et modifié le volet rénovation des bâtiments du projet de loi « Climat et résilience », sur proposition des rapporteurs des deux assemblées, Dominique Estrosi Sassone, vice‑présidente (LR) de la commission des affaires économiques du Sénat, sénatrice des Alpes-Maritimes, et Mickaël Nogal, député (LREM) de Haute-Garonne. La volonté des rapporteurs était de converger sur « le meilleur du texte des deux assemblées » a indiqué le rapporteur, alors même que le logement est la cause de 27% des émissions de gaz à effet de serre et l’une des principales dépenses des ménages.

Le texte de la commission mixte paritaire retient une définition ambitieuse de la « rénovation performante », qu’avait souhaitée le Sénat, en conservant les classes A et B du nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE), sauf exceptions, notamment lorsqu’il s’agit de rénover une passoire thermique (classe F ou G) pour laquelle l’atteinte de la classe C est un effort très important et nécessaire.

Les logements de classe D sont inclus dans le projet de loi dans la logique d’un parc faiblement émetteur de gaz à effet de serre conforme aux objectifs fixés pour 2050 par la Stratégie nationale bas carbone (SNBC). Ces logements seront soumis à un audit énergétique en 2034, alors même que les logements de classe E seront considérés comme indécents cette même année. Pour les deux cas, un rapport d’évaluation est prévu, qui permettra de vérifier que ces mesures ne déséquilibreront pas le marché.

Transition solidaire et inclusive

Le texte de la commission mixte paritaire garantit une transition solidaire et inclusive pour les plus modestes, via retenant un accès universel aux aides et un reste à charge minimal lorsqu’ils entreprendront des travaux de rénovation énergétique. « Je ne veux pas que, à force de nouvelles obligations, on crée des "Gilets jaunes" du logement » a indiqué dans un communiqué Dominique Estrosi Sassone. Le recours aux « accompagnateurs Sichel » pourra également être gratuit pour ces ménages grâce à leur financement par les certificats d’économies d’énergie (C2E).

Sur le front des « accompagnateurs Sichel », la commission mixte paritaire a maintenu et précisé les conditions de leur agrément pour assurer aux Français leur impartialité et leur compétence. «Compte tenu des fraudes et des malfaçons que l’on a connues par le passé, il est essentiel d’apporter la garantie d’un accompagnement de confiance» a souligné Sophie Primas, présidente de la commission des affaires économiques du Sénat. Les « accompagnateurs Sichel » interviendront sur les rénovations les plus importantes, dès lors qu’un bouquet de travaux sera entrepris par le ménage pour la rénovation de son logement.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Noiise acquiert 726 m² de bureaux à Vaise


L’agence de référencement SEO/SEA fait appel à Valoris Real Estate pour cette acquisition. Le promoteur, 6ème Sens Immobilier, a pour conseiller Brice Robert/Arthur Loyd.


Immobilier d’entreprise : la FNAIM Entreprises de Lyon présente ce vendredi ses chiffres

Cette publication interviendra quelques jours après la publication des chiffres en Ile-de-France, qui avait montré un rebond de 32% de la demande placée de bureaux par rapport à 2020.


T10 : la concertation se poursuit

Après la définition du tracé, cette concertation va permettre de préciser le projet et notamment l’insertion du tramway dans l’espace public.


Saint-Priest : Dent All acquiert des locaux industriels de 2.095 m²

null
Brice Robert Arthur Lloyd a fait part de ses transactions de novembre en cours de semaine dernière.


Le Sytral devient un établissement public local

Le SYTRAL est devenu le 1er janvier dernier un établissement public local en lieu et place du syndicat mixte. Il tenait ce lundi son premier conseil d’administration.


Vélo dans la Métropole de Lyon : une année record

nullUne hausse de 21% de la pratique du vélo a été enregistrée par rapport à l’année 2020.


Des travaux lancés pour la réouverture du chemin de Charbonnières

Une solution a été trouvée pour la réouverture cette voie avant la fin du 1er semestre.


2021, « l’année des records », selon Meilleurs Agents


Le site d’évaluation immobilière souligne que l’année aura été marquée par un record de prix au m², mais aussi de volumes.


A46 sud: Bruno Bernard critique la décision du gouvernement

nullLe président de la Métropole de Lyon a réagi face à la décision du gouvernement de poursuivre les études relatives à la mise en œuvre du projet d’élargissement de l’autoroute.


La Métropole de Lyon compte 1.411.571 habitants

L’INSEE a fait état des chiffres des populations légales 2022 des communes du Rhône et de la région Auvergne-Rhône-Alpes, basées sur les populations millésimées au titre de l’année 2019.


Forte hausse de l’ILC : les commerces tirent le signal d’alarme

L’indice des loyers commerciaux (ILC) publié cette semaine par l’INSEE augmente de 3,46%, à 119,70.


Aides à la construction durable : Bourgoin-Jallieu et Villeurbanne en tête dans la région

En Auvergne-Rhône-Alpes, on notera que 209 communes ont obtenu une aide à la relance de la construction durable de 1.000 € au moins, pour un total de 17.817.890€.


Le comité de pilotage Lyon-Turin s’est réuni ce lundi

Les études se poursuivent pour l’aménagement des voies d’accès au tunnel.


Forum de clôture, ce jeudi, de la concertation métro

Une concertation sur les 4 lignes de métro avait lieu depuis septembre. Un forum de clôture est organisé ce jeudi en visioconférence, au lendemain du dépôt par le maire de Tassin au pied du sapin du président de la Métropole de 12.000 « lettres au Père Noël ».


Le 1er règlement local de publicité intercommunal voté

La Métropole de Lyon a voté lundi à l’occasion de son conseil métropolitain cet arrêt de projet du premier règlement.