Forte hausse de l’ILC : les commerces tirent le signal d’alarme

L’indice des loyers commerciaux (ILC) publié cette semaine par l’INSEE augmente de 3,46%, à 119,70.

Au troisième trimestre 2021, l’indice des loyers commerciaux (ILC) a été publié ce mercredi par l’INSEE. Celui-ci s’établit à 119,70. Sur un an, il augmente de 3,46 %, après une hausse qui s’établissait à 2,59 % au trimestre précédent.

Il s’agit là de sa plus forte progression depuis 2008. Or cet indice est systématiquement appliqué aux loyers des magasins lors de l’indexation pour définir le niveau de leur loyer en 2022.

L’Alliance du commerce et Procos qui avaient, associés à d’autres fédérations de commerçants, déjà appelé au gel de l’indexation pour 2022, ont, dans un communiqué alerté « les bailleurs et les pouvoirs publics sur les conséquences d’une telle augmentation de l’indice et sur la nécessité de trouver rapidement une solution pour limiter fortement les hausses de loyer l’année prochaine ».

L’Alliance du commerce rappelle que le loyer représente le deuxième poste de coûts après les frais de personnel sur le compte d’exploitation du commerce. « Incluant les charges locatives, ce poste représente jusqu’à 18% du chiffre d’affaires d’un point de vente», souligne-t-elle. Cette très forte augmentation des loyers « serait insupportable pour les commerçants », ajoute-t-elle.

« Alors que la crise sanitaire se poursuit, les points de vente physiques ont vu leur fréquentation et leur chiffre d’affaires chuter depuis près de deux ans, particulièrement dans les secteurs ayant connu des fermetures longues de magasins (sept mois de fermeture dans les centres commerciaux par exemple).»

Alliance du commerce

Or, dans le même temps, les habitudes de consommation se sont profondément transformées avec une envolée des ventes en lignes qui représentent 13,1% du commerce de détail, et jusqu’à 21% pour le secteur de l’habillement.

L’Alliance du commerce est donc catégorique.

« Cette augmentation des loyers est par conséquent déconnectée de la réalité de l’activité des points de vente physiques. Elle aura pour effet de priver les entreprises de leur capacité d’investissement dans la transformation digitale et responsable, pourtant essentielle pour assurer la survie des magasins partout en France. Plus grave encore, faute de pouvoir maîtriser leurs charges d’exploitation, le risque d’ajustement portera alors sur l’emploi et la fermeture des magasins. »

Alliance du commerce

L’Alliance du Commerce et Procos demandent qu’une solution soit trouvée dans l’urgence avec les propriétaires bailleurs et l’Etat pour que les commerçants n’aient pas à supporter des hausses de loyer élevées en 2022. Par la suite, il sera nécessaire « de revoir le mécanisme d’indexation afin que les évolutions futures soient en phase avec l’activité des points de vente dans un monde omnicanal ».

Alors que les Assises du commerce ont organisé les réflexions pour le commerce en 2030 et que leurs conclusions seront rendues publiques en janvier, l’Alliance du commerce considère comme « fondamental qu’une solution soit trouvée très rapidement ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Yannick Ainouche, nouveau président de la CDI FNAIM

La Chambre des diagnostiqueurs immobiliers s’est dotée ce jeudi d’un nouveau bureau.


Un vaste projet d’apaisement pour la presqu’île de Lyon

Le maire de Lyon et le président de la Métropole ont présenté ce mercredi les grandes orientations de la transformation envisagée de ce secteur de Lyon.


Saint-Priest : vente d’un immeuble de New Forest par Nexity

Theoreim a investi dans le premier immeuble de bureaux bas carbone de l’opération située dans la ZAC Urban’East.


Tassin-la-Demi-Lune : un dispositif d’analyse de la qualité de l’air

Pascal Charmot a lancé ce dispositif d’analyse de la qualité de l’air et de l’environnement sonore, suite à un « développement de la congestion automobile ».


L’ANAH promeut sur les bons réflexes face aux risques de fraudes

L’Agence nationale de l’habitat a rappelé les bonnes pratiques lors de la réalisation de travaux de rénovation énergétique, face aux risques de fraude.


Concertation sur la « Voie Lyonnaise 2 »

nullCette autoroute à vélo se développera à terme sur 32 kilomètres entre Cailloux-sur Fontaines au nord à Mions au sud. La concertation qui débute le 6 juin concerne la section qui va du Rhône à l’avenue Berthelot.


La validation du ticket TCL en direct par carte bancaire désormais possible

SYTRAL Mobilités a lancé ce lundi le service « TCL carte bancaire », qui vise à favoriser une mobilité connectée pour des voyages simplifiés dans l’agglomération lyonnaise.


Mise à l’eau de la coque du théâtre Île Ô

La méga coque du futur théâtre, une structure béton de près de 500 tonnes, qui mesure 38,33 mètres de long, 11,4 mètres de large par 2,9 mètres de hauteur, est maintenant posée sur l’eau.


Quanta Lyon, dernier immeuble du Bioparc de Lyon 8e

nullLa première pierre de ce futur accélérateur biotechnologique et digital a été posée il y a une dizaine de jours. Cet immeuble sera le dernier de cette opération d’aménagement urbain débutée il y a plus de 20 ans.


« La Fabric » accueille ses locataires

Cette nouvelle résidence de Lyon Métropole Habitat située au sud de Lyon Gerland accueille ses locataires depuis le 12 mai.


Bientôt des annonces sur la ligne LCO

La Métropole devrait dans les prochaines semaines dévoiler les arbitrages sur la ligne de transports Centre Ouest, qui reliera Ecully à la Part-Dieu.


L’ex-tour du CIRC au centre d’un appel à projet lancé par la Ville de Lyon

Le centre international de recherche sur le cancer étant amené à déménager à Gerland, la Ville de Lyon prépare l’après, avec le lancement d’un appel à projet pour une requalification future du site avec l’appui du C40.


Voies Lyonnaises : les travaux de la ligne 3 débutent

Les travaux vont débuter ce lundi sur le territoire de la commune de Couzon-au-Mont d’Or.


Le téléphérique Francheville / Lyon ne se fera pas

Dans un communiqué, le SYTRAL a fait part du bilan de la concertation portant sur l’opportunité de réalisation d’un transport par câble entre les deux villes. Celui-ci montre une forte opposition de la population.


La Métropole de Lyon lance la solarisation de son patrimoine immobilier

Un appel à manifestation d’intérêt a été lancé pour installer des installations photovoltaïques sur plusieurs de ses bâtiments.